Elon Musk vend pour 7 milliards de dollars d'actions du groupe Tesla    Attaque à Tessit au Mali: 42 soldats tués    Casablanca : Une Journée nationale du migrant axée sur les Marocains du monde    Dakhla met en avant la contribution des MRE au développement local    Fès se met au rythme de la Journée nationale de la communauté marocaine de l'étranger    Jeux de la solidarité islamique : Le Maroc décroche quatre médailles, dont une en or    Football : La FRMF et Halilhodžić discutent du départ du sélectionneur du Maroc    Maroc : Oujda célèbre les Marocains du monde issus de sa région    Safi : Les Marocains du monde au cœur de la Journée nationale des migrants    Le Maroc se positionne comme un "hub d'affaires" vers l'Afrique    Sahara : L'Algérie courtise les nouvelles autorités colombiennes    Météo Maroc: températures maximales en légère hausse ce jeudi 11 août    Le Real Madrid remporte la Supercoupe de l'UEFA contre l'Eintracht Francfort    Jeux de la solidarité islamique/Taekwondo: Abdelbasset Wasfi décroche la médaille d'or, Safia Salih et Nezha El Assal en bronze    Hammouchi reçoit le patron de la police espagnole    Donald Trump suggère que le FBI pourrait avoir «placé» des preuves lors de la perquisition    Le Maroc organise des colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du vendredi    Le secteur de la santé se réforme, les financements s'annoncent lourds    فيروس كورونا: 148 إصابة جديدة وحالتي وفاة خلال ال24 ساعة الماضية    Vague de chaleur vendredi et samedi dans plusieurs provinces du Royaume    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    La FRMF convie Vahid Halilhodzic à une réunion qui déboucherait sur son licenciement    Bourse de Casablanca: Clôture en légère hausse    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    Relever le nez du guidon !    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 10 Aout 2022    L'UE présente le « texte final » visant la réactivation de l'accord de Vienne    La Jeunesse Socialiste dénonce le terrorisme de l'entité sioniste    Une vie et demie pour la profession et la patrie    Un point de connexion pour se réunir et vivre une nouvelle expérience    Un autre coup cinglant au patrimoine de la ville    « Surveiller » ! Le Maroc et la peu reluisante vocation des Apparatchiks d'Alger    Contre vents et marrées, Biden engrange des succès    44e Assemblée Générale de la CAF (Tanzanie) / Motsepé : "L'avenir du football africain est prometteur''    Algérie: Deux anciens ministres condamnés pour corruption    Education: le PLF2023 décline les grandes lignes de la réforme    Bejaad : Festival du cinéma et des arts plastiques    El Jadida : Entre les Doukkalis et le cheval, un lien particulier    Cinéma junior : Et de 5 pour le Festival éducatif de Soura    Vaccins contre le Covid: L'UE et Moderna anticipent les livraisons    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule « dans de bonnes conditions », un pic attendu fin août    La deuxième vague Omicron, c'est fini !    Hôpital: accord sur les rémunérations en retard des médecins    Première offre bancaire dédiée aux 12-17 ans : La Banque Populaire lance «Swipe»    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC et le Raja exemptés du premier tour préliminaire    Badr Banoun marque son premier but avec Qatar SC    PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les métiers saisonniers animent les quartiers
Publié dans Albayane le 07 - 07 - 2022


Karim Ben Amar
Comme tous les ans, à l'approche de l'Aïd Al Adha, les métiers saisonniers foisonnent. Dans tout le pays, ces petits boulots éclosent. Dans les souks, mais aussi dans les quartiers, l'activité est très en vogue. Dans la perle du Détroit, c'est au mythique quartier M'sallah que l'équipe d'Al Bayane a fait sa tournée. Vendeurs de charbon, de foin, de cordes, ou d'outillages et accessoires de boucherie, jeunes et moins jeunes se dédient durant cette période de fête religieuse à une ou plusieurs activités saisonnières. Une aubaine pour assurer les frais liés au sacrifice. Immersion.
L'Aïd Al Adha approche à grands pas. Une occasion pour des milliers de Marocains de se consacrer à une activité saisonnière puisque de nombreux métiers apparaissent à cette période précédant la fête religieuse. Les commerces saisonniers à travers tout le royaume investissent les ruelles des médinas. À Tanger, c'est au quartier M'sallah que l'équipe d'Al Bayane est allée à la rencontre de riverains se dédiant à l'activité saisonnière.
Dans le souk du quartier mais aussi dans de nombreuses ruelles, à l'approche du jour J, jeunes et moins jeunes se dédient pendant cette période, aux activités saisonnières, exposant leurs étals, le plus souvent, à proximité de leur domicile. Certains sont rémouleurs (aiguiseur de couteaux). D'autres vendent du charbon, des oignons, de la paille ou encore des accessoires de boucherie. Les plus jeunes proposent quant à eux de la ficelle ou de la corde.
Jamal, vendeur en temps normal de fruits et légumes, s'est dédié à la vente de charbon, d'oignons et de foin à l'approche de l'Aïd. «Dans les quartiers populaires, il y a une réelle effervescence à l'approche des fêtes religieuses, doublement lorsqu'il s'agit de Aïd Al Adha». Et d'ajouter, «C'est une occasion pour nous d'arrondir le prix du mouton, mais le gain n'est pas notre priorité. La principale raison est de rapprocher la marchandise au voisinage avec des prix défiant toute concurrence, puisque nous proposons aux habitants du quartier des produits à des prix très abordables».
Le trentenaire affirme que « le mouton cette année coûte très cher, Il faut compter pas moins de 2500 DH pour un mouton ordinaire. Mais en plus du budget dédié au mouton, il y a aussi de nombreux frais liés à la fête. Nous essayons donc de compenser », souligne-t-il le sourire aux lèvres.
«Les oignons sont vendus 3,5 dhs, le charbon est fixé à 10Dhs le Kg, idem pour la portion de foin. Pour tout vous dire, nous pouvons même faire crédit aux habitants du quartier. Il y a une véritable solidarité entre nous. Nous vivons ensemble, pour certaines familles depuis plusieurs générations», révèle-t-il.
Asâad, un ramoneur occasionnel et vendeur de grilles de cuisson déclare pour sa part que «les métiers saisonniers sont une aubaine à l'approche des fêtes religieuses». Ce jeune âgé de la vingtaine affiche que « d'une part ils permettent aux saisonniers de se faire un peu d'argent, mais plus important encore, ils animent le quartier».
Non loin de la rue Ahedane, comptant pour le même quartier, nous avons rencontré Mouad, un collégien de 14 ans qui se consacre à la vente de corde, de ficelle et de sel. Habitant à deux pas de son « stand temporaire», l'adolescent a signifié que « c'est la première fois que je me dédie à cette activité. Si je vends toute ma marchandise, cela me permettra de dégager un petit bénéfice après remboursement du capital de départ qui m'a été prêté par mon frère ainé».
«Plus tard je voudrais étudier le commerce, je me suis donc essayé à cette activité afin d'avoir une petite idée sur le domaine», dévoile-t-il.
Quant au bénéfice, Mouad le proposera à sa famille, comme il le dit si bien lui-même, «en cas de besoin».
S'il y a un sentiment qui se dégage de notre tournée au quartier M'sallah, c'est bien la solidarité infaillible et la générosité de ce que certains nomment «les pauvres». Pour les avoir vus à l'œuvre, ils ont un cœur gros comme le monde. Emouvant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.