Projets de développement social et humain : l'Agence Bayt Mal Al Qods débourse un million de dollars    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    CAN 2021 : Le drame du stade d'Olembé, principal événement des huitièmes    CAN 2021 / Les Comoriens, les plus valeureux, les plus sympathiques en huitièmes !    Infantino affirme qu'un Mondial biennale pourrait empêcher la mort de migrants, ses propos choquent    CAN 2021 : Sofiane Boufal complète sa métamorphose avec coach Vahid    Les Etats-Unis fournissent près de 1,6 million de doses Pfizer au Maroc    Santé : un nouveau centre de santé à Sidi Moumen    USFP : les demandes de report et suspension rejetées, le 11e congrès maintenu    Le Canada prolonge sa mission de formation militaire en Ukraine    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Affaire Pegasus : « 2M » déconstruit la manipulation des leaks    Le Maroc, « partenaire solide » sur lequel peuvent compter la France et l'Europe    Perturbations de l'approvisionnement en eau potable dans certains quartiers de Casablanca, Settat et Berrechid (ONEE)    Lancement du MCRDV pour encourager la recherche scientifique agricole    Délais de paiement : ce qui va changer avec la nouvelle loi    Représentant 6% du PIB : Un déficit budgétaire de près de 71 milliards de dirhams à fin 2021    Météo: fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces du Royaume    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    400 ans de Molière : Le Maroc présent à Versailles à travers l'œuvre de Tayeb Saddiki    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Conseil de gouvernement : l'état d'urgence sanitaire sera-t-il prolongé ?    La Bourse de Paris recule après la Fed    La Corée du Nord effectue son sixième essai de missiles en 2022, selon Séoul    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    Khouribga : Report au 28 mai prochain de la 22ème édition du Festival International du Cinéma Africain    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    Météo Maroc: les températures prévues pour ce jeudi    Lutte contre le changement climatique : L'ONU salue le leadership du Maroc    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Province de Taroudant : visite de projets agroalimentaires et de développement agricole et rural    CAN 2021: la CAF change le lieu et l'horaire de Maroc-Egypte    Auto: Mini veut convertir ses modèles historiques à l'électrique    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 27 janvier    Glencore et Managem : un partenariat pour produire du cobalt à partir de batteries recyclées    L'ambassade américaine à Kiev appelle ses ressortissants à « quitter le pays sans tarder »    UA : Le Maroc réitère son attachement à la solidarité africaine pour éradiquer la pandémie de la COVID-19    Chutes de neige et averses au Royaume ce jeudi 27 janvier    L'espoir s'amenuise pour retrouver des migrants ayant chaviré au large de la Floride    CAN 2021 : Les Lions de l'Atlas se sont entrainés sans Nayef Aguerd    Après la France, le siège du Parlement andalou accueille une réunion de soutien au Polisario    Le PAM, membre du gouvernement, plaide pour la réouverture des frontières    Casablanca : Report de l'audience d'un universitaire soupçonné de harcèlement sexuel    Covid-19 : l'Autriche met fin au confinement des non-vaccinés    "أحسن Pâtissier": La saison II est lancée, (re) vivez le Premier prime en Replay    Report du Festival international du cinéma africain de Khouribga au 28 mai prochain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La tempête s'amplifie au sein du MAT : Les joueurs grévistes sollicitent l'intervention royale
Publié dans Albayane le 06 - 05 - 2011

Les problèmes du football marocain ne cessent de s'aggraver. Après les scandales de corruption et dépravations ayant entaché plusieurs matches du championnat national lors des récentes saisons, scandales dénoncés par certains acteurs du football marocain et qui n'ont eu toujours pas les réactions escomptées des instances concernées, le litige opposant les joueurs grévistes du Moghreb de Tétouan à leur club est toujours suspendu. Il vient de prendre une autre tournure. En grève depuis la moitié du mois dernier, les 14 joueurs concernés réclament leurs dûs à savoir leurs salaires, primes de rendement et de signature, et même des arriérés depuis la saison écoulée.
Injustement éloignés de l'équipe par un président démissionnaire qui n'a pas pu honorer sa mission et qui leur demande des amendes incroyables allant jusqu'à 50 millions de centimes, les joueurs concernés ont frappé à plusieurs portes dont celles de la fédération et du ministère qui n'ont pu jouer que le rôle de figurant dans cette affaire préjudiciable.
Il ne leur reste qu'une seule chose, solliciter l'intervention royale pour que justice leur soit rendue.
C'est ce qu'ils ont déclaré lors d'une rencontre organisée, mardi dernier à Casablanca, par l'Association marocaine des joueurs de football. Présidée par l'ancien international Mustapha El Haddaoui, cette association compte agir aux côtés de plusieurs anciens joueurs internationaux de l'équipe nationale d'hier à aujourd'hui comme Dolmy, Naybet, Hajji, Chippo, Rossi, Nadir, Lambarki, Metoualli, Lamyaghri, Agnaou, Bellakhdar… pour ne citer que ceux-ci qui entourent lesdits joueurs victimes de leur soutien inconditionnel. Solliciter la plus Haute autorité du pays par un message envoyé au Cabinet Royal non seulement pour demander justice mais aussi pour accuser leur président de plusieurs scandales et autres dépassements n'ayant rien à voir avec le respect des droits de l'Homme dans l'Etat de Droit, démontre la gravité de la situation, selon les contestataires.
Pourtant, le président Abdelmalek Abroune qui a préféré jeter l'éponge est resté président d'honneur jusqu'à la prochaine assemblée générale de son équipe. Et quel sera le sort des joueurs grévistes du MAT qui tourne aujourd'hui avec une équipe « B »… et dont les responsables du comité provisoire n'en veulent rien savoir ?
Intimidés, en plus, par l'homme puissant du club, les victimes du MAT menés par le gardien Bistara accusé d'avoir « vendu » un match au Raja, comptent ester en justice.
Voilà un nouveau rebondissement dans cette affaire qui place les hommes forts et de la fédération et du ministère dans une position inconfortable et gênante.
Une position qui exige enquête sincère pour la réalité et la clarté souhaitées par tout un chacun.
Les 14 joueurs du MAT signataires de la lettre adressée au Cabinet Royal sont : Karim Al Youssefi, Younes Chhaïmi, Marouane Imaghri, Abdellatif Ned Lahcen, Abdeladim Khadrouf, Zakaria Al Malhaoui, Abdessamad Lambarki, Karim Al Hajhouj, Lakhdar Lityme, Ahmed Jahouh, Hicham Al Amrani Al Idrissi, Mohcine Laâfafra, Ahmed Talbi et le gardien Mohamed Bistara.
« Vraiment de quoi constituer une équipe type avec ses remplaçants. Une équipe de joueurs ayant permis au MAT de jouer les premiers rôles lors des récentes saisons.
Une équipe toujours apte, compétitive et qui n'a besoin que d'un entraîneur pour… remporter le championnat national de la prochaine saison et aller jusqu'au bout dans le championnat d'Afrique… »
Tous ces joueurs ont été sanctionnés et menacés par un président qualifié de « dictateur, homme au dessus de la loi et parmi les 15 personnes les plus influentes du Maroc », selon la lettre envoyée au Cabinet Royal.
Voilà une affaire qui reste une première dans les annales du football marocain.
Cette affaire qui exige un traitement convenable par les instances sportives concernées ne doit en aucun cas être délaissée ou jeter aux poubelles Qu'en pense le président Abroune accusé par ses joueurs sanctionnés d'avoir « vendu » le dernier match de la saison écoulée à l'OCS pour lui permettre de rester en première division au détriment de l'IZK… ?
Qu'en pensent aussi la fédération et le ministère qui brillent toujours par leur mutisme… ?
Le professionnalisme souhaité par la fédération à partir de la saison prochaine peut-il être réalisé dans de telles circonstances… ?
Absolument pas, à moins qu'il ne s'agisse d'un professionnalisme à la marocaine où tout est permis … !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.