Relance: Les crédits garantis atteignent 50 MMDH (Benchaâboun)    Auto-entrepreneurs, IR, amnistie fiscale…les amendements acceptés    Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité    BAM : la demande bancaire en liquidité totalement satisfaite    Un marocain parmi quatre immigrants arrivés à Mellilia à la nage    Coût du vaccin, durée, effets indésirables... Les explications d'un responsable du ministère    Coronavirus : l'OMS affirme « encore longue » la voie vers la fin de la pandémie    Ait Taleb appelle les Marocains à se faire vacciner pour atteindre l'immunité collective    The Banker magazine : Attijariwafa bank élue meilleure banque au Maroc en 2020    A quand le retour à la vie normale ? La réponse d'un expert    Une ONG suisse salue l'opération nettoyage de la zone tampon menée par les FAR    Où va le Liban ?    Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Botola Pro D1 "Inwi" / MAS-AS FAR (2-1) : Les Massaouis surprennent les Militaires !    Cannabis. Un indice que le Maroc pourrait légaliser    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    The Banker magazine : Attijariwafa bank, "meilleure banque au Maroc en 2020"    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Dr Moncef Slaoui : « Nous aurons assez de doses pour vacciner la totalité du monde d'ici la première moitié de 2022 » [Vidéo]    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    Covid-19 : ce que l'on sait sur le vaccin qui sera administré au Maroc    Une enveloppe de 400 millions de dollars pour une riposte sociale à la Covid    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ebola à nos portes ?
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 16 - 09 - 2014

Bien qu'aucun cas ne soit, pour le moment, enregistré au Maroc suite à la grande propagation du virus Ebola, la vigilance doit demeurer de mise. Le plan national de veille concocté par le ministère de la santé, avec le concours d'autres départements, et dont les contours ont été tracés lundi à Rabat, vise à prémunir notre pays de l'infiltration de cette épidémie.
«Le fait qu'aucun cas ne soit enregistré ne veut pas dire que le risque zéro n'existe pas», a précisé Lhoussaine Louardi qui s'est réjoui de la conformité de notre pays avec les recommandations de l'OMS laquelle n'a émis aucune restriction de voyage ou de commerce, de et vers les pays où cette maladie silencieuse sévit.
Ces propos de M. Louardi laissent comprendre que le Maroc n'est pas à l'abri de cette maladie de par les échanges qu'il a avec les pays les plus touchés par ce virus. Le dispositif de protection est, de surcroît, censé être renforcé puisque notre pays s'apprête, selon les énumérations du ministre, à accueillir de grandes manifestations sportives à l'instar de la Coupe du monde des clubs de la FIFA et la Coupe d'Afrique des nations de football.
Et puisqu'il est question de sport, la rencontre dédiée au plan national de veille a été marquée par la présence de Mohamed Ouzzine, ministre de la jeunesse et des sports. La protection est perçue sous un autre angle par Mohamed Hassad, ministre de l'intérieur qui était aussi présent, en compagnie de Charki Drais, ministre délégué à l'Intérieur, et du Général de division Hosni Benslimane. «Il faut être sûr que tous les moyens sont bien mis en place et que l'information et la sensibilisation ont touché toutes les personnes concernées», a souligné le ministre de l'intérieur. Pour ce faire, il a suggéré de procéder à des actions sur le terrain pour vérifier l'opérationnalité du dispositif sans semer la panique. «Il faut créer la mobilisation», a-t-il enchaîné en appelant à plus de vigilance. Même son de cloche a été relevé par Yves Souteyrand, représentant de l'OMS au Maroc, qui a exhorté les responsables à plus de veille.
Ceci étant, l'infiltration du virus au pays est susceptible de se faire non seulement par voie aérienne mais aussi terrestre comme l'a souligné Abderrahmane Maaroufi, directeur de l'épidémiologie et de lutte contre les maladies auprès du ministère de la santé. Selon lui, l'entrée terrestre de Guergarate dans la province d'Aousserd à la frontière avec la Mauritanie constitue un point d'infiltration important susceptible de propager le virus. C'est cette zone qui accueille un grand nombre de voyageurs issus des pays les plus touchés par la maladie. Par voie aérienne, l'aéroport Mohammed V a accueilli 145 voyages entre les pays concernés et le Maroc dans la période étalée du 8 avril au 13 septembre. 2.955 passagers étant entrés au Maroc.
Pour rappel, un cumul de 4.390 cas dont 2.266 décès (létalité de 51%) ont été rapportés à l'OMS au 7 septembre 2014. Au niveau des trois pays les plus affectés (Guinée, Liberia et Sierra Léone), 48% des cas et 51% des décès ont été enregistrés en l'espace de 21 jours (entre le 17 août et le 6 septembre 2014).
Depuis l'annonce par l'OMS de cette flambée épidémique au mois de mars 2014, un dispositif national de veille et de préparation à la riposte contre cette maladie mortelle a été mis en place au Maroc par le ministère de la santé en collaboration avec ses partenaires nationaux et en coordination avec l'OMS. Ce dispositif s'articule autour de quatre axes d'intervention ( encadrés ).
Mesures de prévention et de veille
Le dispositif entrepris par le ministère de la santé prévoit le contrôle sanitaire aux points de sortie des pays touchés (aéroports, ports, frontières terrestres) conformément aux exigences de l'OMS. La surveillance de l'état de santé des passagers par l'équipage de la RAM avant l'accès à bord au niveau du pays d'origine est également recommandée. Quant aux mesures de veille, elles consistent, entre autres, à mettre en place une procédure de gestion d'un cas suspect à bord et de désinfection des aéronefs.
Aussi, les aéronefs sont équipés de kits de protection individuelle et de thermomètres de mesures de la température à distance (thermomètres infrarouges). Sont également prévus un contrôle systématique de la température par caméra thermique, l'observation visuelle de l'état de santé général des voyageurs, l'aménagement d'unités pour l'isolement et l'évaluation médicale des cas suspects, la mise en place d'ambulances pour le transport sécurisé des cas suspects et le renforcement des services de contrôle sanitaire aux frontières en ressources humaines et en équipements de protection.

Dispositif de prise en charge et de diagnostic
Outre la communication sur le risque, le ministère de tutelle prévoit un dispositif de prise en charge et de diagnostic de la maladie nécessitant une surveillance active de l'état de santé des voyageurs en provenance des pays touchés durant une période de 21 jours (période d'incubation). La prise en charge consiste en la mise en place de moyens pour le transport sécurisé des cas suspects, à savoir des ambulances du ministère de la santé et de la protection civile.
Aussi, des unités d'isolement et de prise en charge des cas suspects sont aménagées et préparées au niveau des centres hospitaliers régionaux en mettant l'accent sur le CHR Moulay Youssef de Casablanca qui est considéré centre référant pour la prise en charge des cas suspects ainsi que le CHR Hassan II de Dakhla. Le laboratoire de virologie de l'Institut Pasteur de Casablanca est également préparé pour analyse des prélèvements par la technique de PCR (Polymerase Chain Reaction) ayant une spécificité et sensibilité de 100% avec un délai d'obtention du résultat de 3 à 4 heures.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.