SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Coronavirus : 45 nouveaux cas, 7577 au total, mardi 26 mai à 18h    Hakimi buteur contre Wolfsburg    Campagne de solidarité avec les victimes des inondations à El Kelâa des Sraghna    La DGAPR rectifie le tir…    Réserves de change: BAM adopte les avoirs officiels de réserve    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mardi 26 mai    Un masterpiece sublime!    Messaoud Bouhcine: le confinement sanitaire a mis à nu le secteur culturel et artistique    Une «violation» du droit international    Procès à distance : 6.001 détenus bénéficiaires    Les Marocaines ont pris part activement à l'élan mondial de lutte contre la pandémie    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    Le tourisme sort de sa coquille!    Maroc, de quoi avons-nous peur?    Noussair Mazraoui toujours dans le viseur de la Lazio    Le géant indien SMG s'installe à Tanger Automotive City    Ces activités qui profitent de la crise    Coronavirus: L'OMS suspend les essais cliniques de l'hydroxychloroquine    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    Omar Elabdellaoui dans le viseur du Bétis et du Galatasaray    Amine Benchaib évoluera au Sporting de Charleroi    Officiel : La date du Aïd Al Fitr désormais connue    Aides alimentaires: Un agent d'autorité épinglé pour détournement    En pleine crise du Covid-19, les cerises marocaines se renforcent à l'export    Les partis interpellés par l'après-Covid-19    Justice: L'agenda de l'après- confinement    Espagne/Foot : reprise du championnat prochainement    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    La saison des best-sellers est ouverte    Sanaa Akroud: Dans "Myopia", j'ai donné la parole aux femmes    "Mon livre solidaire", une opération qui joint l'utile à l'agréable    Sans-abris et migrants subsahariens la main dans la main à Khouribga    Pour Sapress et Sochepress, les conditions d'une reprise de la publication des journaux en papier ne sont pas réunies    Les administrations publiques prochainement ouvertes au public    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    La FLDF appelle à la mise en place d'une approche genre du processus de soutien aux ménages    Bundesliga : L'apprenti Haaland défie le maître Lewandowski    Une carrière en Liga se précise pour Jawad El Yamiq    "El Mundo" salue les efforts du Maroc dans la lutte contre le Covid-19    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    Vote à distance: La Chambre des conseillers décide de développer une application électronique    238 ONG subventionnées par le programme Moucharaka Mouwatina    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    Webinaires sportifs : Raccourcir les distances et enrichir les compétences    Le Réseau des journalistes contre la peine de mort appelle le Maroc à abolir cette peine cruelle    Confinement et ramadan, un duo gagnant pour la télé!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rapport d'activité de l'Administration des douanes et impôts indirects: Des recettes record en 2014
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 15 - 12 - 2015

C'est ce qu'a relevé Zouhair Chorfi, directeur de l'ADII, dans son mot d'introduction au rapport d'activité 2014 de son administration. En effet, la Douane a renforcé et amplifié ses interventions dans le domaine de la lutte contre la contrebande et la contrefaçon et ce, en améliorant ses capacités d'analyse des risques et en développant davantage ses techniques d'intervention.
C'est ainsi que les nouvelles prérogatives légales conférées à la Douane en matière de lutte contre la contrefaçon ont permis de réaliser un saut qualitatif en la matière avec la saisie de plus de 7,3 millions d'articles contre 3,3 millions en 2013 et 1,2 million en 2012. Cette action a été confortée par l'instruction de plus de 690 dossiers se rapportant à des demandes de suspension de mise en libre circulation de certaines marchandises contre 549 dossiers enregistrés durant l'année précédente.
Dans le contrôle a priori, le rapport indique que la douane a procédé en 2014 au ciblage de 2.175 opérations à risque qui ont permis d'enregistrer des résultats jugés satisfaisants. De ce fait, 124 millions de dirhams ont été redressés grâce à l'anticipation du ciblage d'opérations douteuses. De même, la démarche de contrôle a posteriori a été renforcée par le déploiement d'un plan national destiné à encadrer les contrôles en entreprise à travers une vision sectorielle tenant compte des spécificités régionales pour le ciblage des entreprises à contrôler.
Dans ce sillage, plus de 560 entreprises exerçant dans divers secteurs d'activité ont été contrôlées. Ces opérations ont ainsi permis d'enregistrer un montant de droits et taxes compromis de 339 millions de dirhams. Selon le rapport, les infractions à la réglementation de change y afférentes ont généré 190 millions de dirhams. Aussi, le dispositif de lutte contre le trafic de cigarettes et de stupéfiants aura permis la saisie de 25,4 millions d'unités (cigarettes), en 2014, en augmentation de 21%. En matière de saisie des stupéfiants, les services douaniers ont arrêté 37,8 tonnes en 2014, en baisse de 8,6% par rapport à 2013.
En matière de recettes, le rapport d'activité fait état d'un recouvrement douanier de 85,6 milliards de dirhams de droits et taxes. Ainsi, avec un niveau jamais atteint, ces recettes ont contribué à alimenter les recettes fiscales de l'Etat à hauteur de 40,3%.
Pour leur part, les redressements des valeurs déclarées à la Douane en 2014 ont atteint 7,6 milliards de dirhams. Elles ont, de ce fait, généré 2,6 milliards de droits et taxes additionnels, en augmentation de 30% par rapport à 2013. Pour faire face à la fraude dans les déclarations de la valeur à l'import, la douane a affirmé avoir intégré l'année dernière dans une base de données spécifique plus de 2.110 référentiels incluant 6.768 produits.
Elle assure, à ce titre, avoir renforcé son rôle répressif avec l'entrée en vigueur de la nouvelle mesure législative réprimant le recours à l'importation des marchandises comportant une marque de fabrique, de commerce ou de service contrefait. «L'ADII est dorénavant habilitée à constater les infractions de contrefaçon, à procéder à la saisie des marchandises contrefaites et à régler les litiges s'y rapportant par voies judiciaire ou amiable», indique-t-on dans le rapport d'activité 2014.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.