ADM: Démarrage des travaux d'élargissement des derniers lots de deux autoroutes    Secousse tellurique de magnitude 4,7 degrés au large de la province de Laâyoune    CAN 2021 : Vahid Halilhodzic tacle gentiment la CAF    Maroc/Covid-19 : 18 décès et 7.756 nouvelles infections recensés en 24h    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 18 janvier 2022    Résidence culturelle : appel à projets 2022 sur le fait religieux    La mère de Gad El Maleh va livrer du couscous marocain dans le monde entier    Dominic Cummings, l'ex-éminence grise devenu l'ennemi juré de Boris Johnson    HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes    Azrou : Arrestation d'un individu en état d'ivresse, ayant provoqué un accident    Gabon – Maroc : Janny Sikazwe, officiel de la VAR    Tarfaya: 45 candidats à l'immigration sauvés par la Marine    M. Daki: La justice numérique, un des piliers de la réforme globale du système judiciaire    Covid-19. Omicron représente 95% des cas positifs au Maroc [Ministère de la Santé]    Paiement en commun : La ZLECAF esquisse les contours de la monnaie unique    Maroc-Espagne : les mots insuffisants de Pedro Sánchez    Commerce international : un partenariat CGEM-ADII pour l'accompagnement des entreprises    Cristiano Ronaldo remporte un « Prix spécial » de la Fifa pour son record de buts en sélection    Un nouveau ferry en partance de Tanger Med vers Marseille programmé ce 24 janvier    Le Parlement européen a une nouvelle présidente : La Maltaise Roberta Metsola    Un autre club de Serie A sur les traces de Sofyan Amrabat    CAN 2021 / Programme de ce mardi : Quatre matches décisifs pour la hiérarchie et la qualification    Pour Eric Zemmour, «c'est le pétrole que la France a trouvé en Algérie qui permet de nourrir sa population de 40 millions»    Plus de 4 700 signatures pour une pétition contre le maintien du couple Filali en France    L'Ambassadeure de l'UE présente ses lettres de créances au Souverain    Le Maroc un des leaders mondiaux en matière d'hydrogène vert    Sécurité routière: NARSA dévoile son plan national de contrôle (2022-2024)    Covid-19 : Le pic épidémique aura lieu vers fin janvier, selon Mustapha Naji    Maroc : Liberté provisoire pour la militante Fatima Zohra Ould Belaid    Tourisme : Le gouvernement accorde un montant de 2MMDH pour soutenir le secteur    Sahara : Washington réitère son soutien à l'envoyé onusien de Mistura    L'importance du tourisme pour le redressement économique en 2022 : l'essentiel du rapport de l'ONU    « La musulmanité face à l'islamisme : le nouveau défi de la République »    Une nouvelle ligne ferroviaire entre la Tanzanie et le Burundi    Une tempête de neige balaie le Canada    Météo: les températures baissent au Maroc, les détails par villes    Météo Maroc: temps assez froid ce mardi 18 janvier 2022    Conseil de gouvernement : la marque «Morocco Tech», en tête de l'ordre du jour    Tempête sur la côte Est américaine: plus de 200.000 foyers sans électricité    Le MEF obtient la certification TIer III d'Uptime Institute pour son DataCenter    Mehdi Bensaid déterminé à promouvoir le théâtre et le cinéma au Maroc    Peu de réussites, beaucoup de fustrations: un an de mandat Biden    CAN 2022: Sofiane Alakouch seul manquant à l'entraînement des Lions de l'Atlas avant le Gabon    Une anti-IVG favorite pour la présidence du Parlement européen    A la galerie casablancaise A2 : Patrick Lowie et Bilal Faris exposent leurs sculptures oniriques avec «Agitateurs»    Maroc: 150 nouvelles salles de cinéma verront le jour    Cinéma : Les salles de l'IF Maroc proposent une sélection des meilleurs films 2021-2022    Hamid Douieb expose ses œuvres récentes à Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les entrants
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 09 - 06 - 2004

À l'origine du sang neuf pour tout le secteur textile depuis qu'il a été élu, en 2002, président de l'association depuis l'arrivée de Mezouar à la tête de l'Association Marocaine des Industries Textiles et de l'Habillement (AMITH), Salah Eddine Mezouar ne compte pas en rester là.
Un manager au front : Salaheddine Mezouar.
À l'origine du sang neuf pour tout le secteur textile depuis qu'il a été élu, en 2002, président de l'association depuis l'arrivée de Mezouar à la tête de l'Association Marocaine des Industries Textiles et de l'Habillement (AMITH), Salah Eddine Mezouar ne compte pas en rester là. Charge à lui d'appliquer la même recette à des pans entiers de l'économie marocaine.
Ancien International de Basket, Salah Eddine Mezouar, marié et père de deux enfants, est bardé de diplômes. En 1991, il intègre le Groupe espagnol TAVEX, spécialisé dans la fabrication du tissu DENIM et FLATS, qui lui confie la direction générale de sa filiale en création, SETTAVEX à Settat.
Un berbère pour les ruraux
Mohamed Mohattane a été nommé secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, chargé du développement rural. Ce berbère polyglotte qui affiche fièrement sa berbérité est originaire du Moyen Atlas.
C'est en effet à M'rirt, petit village situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Khénifra, qu'il est né le 7 mars 1950. Issu d'une famille de notables de la région, c'est en France qu'il a fait des études en sciences économiques, ponctuées par un diplôme des études supérieures spécialisées en analyse et évaluation des projets d'investissement obtenu à l'université de Lille. De retour au Maroc, il a commencé par enseigner à la faculté des sciences juridiques et économique à l'université Mohammed V-Agdal, poste qu'il occupe depuis 1978.
Sortie de coma : Abderrahim Harouchi.
«Le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité est nouveau. Il traduit la volonté de SM le Roi Mohammed VI et du gouvernement pour développer des politiques sociales. C'est une mission lourde, les attentes sont considérables, mais je n'épargnerai aucun effort pour m'en acquitter au mieux.» C'est en ces termes que Abderrahim Harouchi commente sa nomination à la tête du ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité.
L'homme a déjà occupé le poste de ministre de la Santé publique de 1992 à 1995. Il est, de surcroît, connu pour son engagement social. L'association Afak qu'il préside est l'une des plus actives en matière de promotion des droits civiques et de protection de l'environnement.
Le bon réseau : Mohamed Boussaid.
Né un 26 septembre 1961, Mohamed Boussaid est ingénieur de la prestigieuse Ecole nationale des Ponts et Chaussées en 1985 et a obtenu un Master of Business Administration (MBA) en 2000. Il est d'ailleurs président de l'Amicale des ingénieurs de cette école. Certains vont même jusqu'à le qualifier de protégé de son membre le plus connu, le conseiller Mohamed Meziane Belfkih.
Sa carrière professionnelle, Mohamed Boussaid l'a débuté comme directeur à la Banque Commerciale du Maroc (1986-1992), puis directeur adjoint d'une société de produits chimiques (1993-1995). Par la suite, il intègre la sphère politique en qualité de directeur du cabinet du ministre de l'Equipement puis du ministre de l'Agriculture, de l'Equipement et de l'Environnement (1995-1998), son mentor, Meziane Belfkih.
Par la suite, il est nommé directeur des programmes et des Etudes du ministère de l'Equipement (1998-2001). Depuis cette date, il a intégré le ministère des Finances en qualité de directeur des Etablissements publics et des Participations. À partir de 2003, il devient directeur des Entreprises publiques et de la Privatisation (DEPP).
La promotion
Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, chargé de l'alphabétisation et de l'éducation non formelle".
Ingénieur statisticien de formation, diplômé de l'école nationale de statistique en 1988, Anis Pirou occupait le poste de secrétaire général du ministère de la Modernisation de l'administration publique auprès de Najib Zerouali. Président de l'association des statisticiens du Maroc, plus connue sous le nom de Sigma 21, Anis Pirou s'est illustré par son implication dans la vie associative. Ceux qui l'ont côtoyé gardent de lui l'image d'un homme pragmatique et direct.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.