Sahara : le numéro 2 de la diplomatie japonaise réaffirme que son pays ne reconnaît pas la rasd    «Agadir Souss-Massa Aménagement» tient son conseil d'administration    CIFP : Les administrations publiques face au défi de la culture digitale    Face au virus, Taïwan mise sur des mascottes et une communication apaisée    Affaire «Hamza monbb»: Saida Charaf répond aux rumeurs    Rémi Bonhomme, nouveau directeur artistique du FIFM    Rabat désignée capitale africaine de la culture    Résultats financiers : Une année 2019 au vert pour Mutandis    Syrie : le régime de Damas reprend le contrôle de « près de 30 villages et localités » entourant la ville d'Alep    L'OPM et le Yacobson Ballet s'accordent pour «Le Lac des Cygnes»    Festival du film d'animation de Meknès : Bruno Coulais présidera le jury    Météo: ce qui est prévu à partir du mardi au Maroc    Mais quelle mouche a piqué El Moutaraji    «Le contexte réglementaire a de nouveau frappé avec la Lydec»    Le prétendu «intergroupe» du PE et les balivernes de l'APS    16ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad rate le coche, la RSB refuse le cadeau gadiri et le MCO continue de presser    Sport équestre : Le concours national de saut d'obstacles s'invite à Béni Mellal    Coupe arabe Mohammed VI des clubs : L'OCS quitte la compétition la tête haute    Pros marocains d'Europe    Panique à bord d'un vol Oujda-Bruxelles (VIDEO)    Tramway de Rabat: le nombre de passagers depuis sa mise en service    La DTFE dévoile le classement 2019 des banques IVT les plus actives sur le marché des BDT    Maroc Telecom signe une bonne année 2019    Coupe Mohammed VI des clubs : le Raja s'incline en Egypte au match aller    Intelligence artificielle : l'UE va actualiser son logiciel    «Urgence climatique, les médias africains acteurs du changement»    Mohamed Benabdelkader inaugure le siège du tribunal de première instance de Tinghir    Etats-Unis: un « parrain de la désinformation » se joue des conservateurs    Le Burkina Faso décide d'ouvrir un consulat général à Dakhla    Le coronavirus pourrait avoir un impact négatif sur la croissance en 2020, selon le FMI    Huawei représente une menace pour l'Otan, selon Washington    SIEL 2020 : Près de 500 000 visiteurs, selon Abyaba    Le livre d'art n'a pas le vent en poupe!    L'Agence Bayt Mal Alqods Acharif sensibilise les élèves aux "Couleurs d'Al Aqsa" au SIEL    Al Jayl Al Akhdar projette l'agriculture marocaine en 2030    Le Maroc dans l'opinion publique espagnole : Imaginaire, préjugés et stéréotypes    La province de Midelt, ébranlée par deux secousses sismiques    De retour en Afrique du Sud, Miss Univers "inspire" les jeunes Noires    Deux romans de Loubna Serraj et Valérie Morales-Attias font escale au Salon du livre    Cameroun : 22 civils tués dans une nouvelle attaque    La terre a tremblé dans plusieurs villes du Maroc, des répliques attendues    Point de vue : Campagne «Sois jeune, sois civique !»    En Algérie, des milliers de personnes ont défilé à Kherrata, berceau de la contestation    Clôture de la 6ème édition du raid solidaire "Sahraouiya"    Aéroport Mohammed V : 4,75 kg de drogues extraits des intestins de six ressortissants ivoiriens    L'AS FAR sanctionnée de quatre matchs à huis clos    La police d'Agadir fait tomber un trafiquant de Chira    Un chauffe-eau défectueux fait 3 victimes à Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attentat de Québec: Condamnations unanimes et élan de solidarité à travers le Canada
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 02 - 2017

Justin Trudeau a rappelé qu'il y a un seul niveau de citoyenneté pour tous les Canadiens quelle que soit leur religion et a exhorté ses concitoyens à montrer le meilleur en ces circonstances.
«Qu'importe notre foi, nous sommes tous des Québécois!... Non au racisme!…». Les manifestants se comptaient par milliers lundi soir au centre-ville de Montréal.
Un regroupement citoyen intitulé «Vigile de solidarité avec les musulmans du Québec» qui a drainé, malgré le froid polaire atteignant une température de -18° ressentie, des personnes de tout bord et de tous les âges. Tous mobilisés pour rejeter vivement l'attaque terroriste perpétrée dimanche soir dans une mosquée de Québec, située à Sainte-Foy. Un acte de haine et de violence qui a ébranlé le Canada et suscité colère et indignation dans tous les milieux politiques, économiques et sociaux. Très vite après le drame, les réactions et les témoignages de solidarité et de fraternité avec les victimes et leurs familles et plus globalement avec les Québécois de confession musulmane se sont succédé et multipliés.
«Bouleversés...horreur...touchés...consternation...émotion...». Pour tous, les mots ne sont pas assez forts pour exprimer la douleur et l'incompréhension face à cette tragédie qui jette une ombre sur l'image d'un pays inclusif qui prône le vivre- ensemble dans sa politique comme dans les faits. Et ce en abritant une population multiethnique comme en accueillant des milliers de réfugiés. Dans ce paysage les Canadiens de confession musulmane sont au nombre de 1,1 million environ. Ils contribuent de façon inestimable au développement du Canada, a souligné le Premier ministre Justin Trudeau du gouvernement canadien. Il a rappelé aussi qu'il y a un seul niveau de citoyenneté pour tous les Canadiens quelle que soit leur religion et a exhorté ses concitoyens à montrer le meilleur en ces circonstances. De son côté Philippe Couillard, Premier ministre de la province du Québec, a mis en exergue l'intérêt de réaffirmer les valeurs et qu'il fallait rester unis pour aller de l'avant. Pourquoi ces actes barbares? Pourquoi ces actes de racisme et de violence? Pas le temps vraiment pour l'heure de débattre de l'extrémisme mais montrer et être plutôt tous unis et solidaires, a ajouté le politicien. Dans d'autres milieux, les témoignages de solidarité sont aussi importants. Des signaux forts qui confortent la communauté musulmane au Québec.
Les inquiétudes persistent cependant et les interrogations se multiplient bien sûr quant à comment contrer la montée de la violence et l'extrémisme dans un pays qui se croyait à l'abri de ce phénomène. Le fait que les deux auteurs présumés de l'attentat terroriste soient des étudiants de l'Université Laval à Québec ne manque pas aussi de susciter nombre de réactions dans les milieux universitaires. A la Faculté de droit de l'Université de Montréal, on s'interroge déjà sur les moyens à mettre en place pour faire en sorte que les étudiants agissent contre ce phénomène d'intolérance et de violence.
A ce sujet la professeure Violaine Lemay de la Faculté de droit de l'Université de Montréal, présente lundi soir dernier lors du rassemblement de solidarité, souligne que «le Québec n'est pas une terre d'accueil pour les réactions haineuses et les violences de ce type». Dans les milieux économiques, les acteurs réagissent aussi vivement à cette situation dramatique. De l'avis de Monsef Derraji, PDG du Regroupement des jeunes Chambres de commerce du Québec (RJCCQ), c'est par l'altruisme et l'éducation que nous pourrons endiguer en amont cette montée de la violence et de l'extrémisme. Pour Abdelaadim El Hanchi, président du Forum des compétences canado-marocaines, la lutte contre ce phénomène passe aussi par plus d'ouverture et de rapprochement entre les communautés. Et ce pour une meilleure compréhension des uns des autres dans un objectif de tolérance mais aussi de synergie. Il y va d'un réel vivre-ensemble !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.