Coronavirus: 12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    12 nouveaux cas confirmés au Maroc, 402 au total    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    Covid-19: 319 nouveaux décès en France, 2.314 au total    McDonald's lance son initiative « Meta7dine »    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Coronavirus : quels coûts pour l'économie marocaine ?    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : PSA renforce la protection de ses salariés et contribue à la solidarité nationale    Une ex-journaliste de Medi 1 meurt du coronavirus    Le ministère public incite à plus de rigueur dans l'application du nouveau dispositif juridique    Différend entre la CGEM et le GPBM    Tramway: Explications sur l'interruption temporaire de ligne T1    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : Voici un récapitulatif des principales mesures fiscales au profit des entreprises    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Coronavirus : Le Comité de veille économique à la rescousse des ménages vulnérables    Covid-19 : les entreprises du BTP veulent plus de garanties pour mener à bien les chantiers prioritaires    Météo: les températures prévues ce samedi 28 mars au Maroc    Coronavirus: coup dur pour Hassan El Fad (PHOTO)    Kenya : 63 personnes ingurgitent du Dettol pour « se prémunir » contre le coronavirus, 59 en meurent    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: Plan anti-sécheresse: Financement additionnel de 1,5 milliard de DH    Les actions à Wall Street montent en flèche après le plan de sauvetage économique    La médecine militaire à la rescousse    Le Conseil de gouvernement adopte des projets de décret suspendant la perception du droit d'importation sur le blé dur et certaines légumineuses    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Décès de Hassan Ghazoui: Les condoléances du SG du PPS    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    La vie de Fatima Mernissi au grand écran prochainement    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Un autre monde à imaginer et à construire    Décès de Hidalgo, l'homme qui ravivé le football français    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    Le Coronavirus contraint Poutine à reporter sa réforme constitutionnelle…    Le Roi félicite le Président du Bangladesh à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Le Covid-19 compromet les chances de la tenue de la CAN 2021 et des compétitions interclubs    Les coureurs cyclistes marocains adoptent le "Home-trainer"    Réunion virtuelle du G7    La divulgation de l'identité d'un malade fait des vagues    Faute de recettes, les clubs de foot menacés de faillite    Coronavirus : Sueurs froides dans un 7ème art, contraint de s'adapter    Journée mondiale du théâtre, une occasion de promouvoir le "père des arts" à travers le monde    Le très beau geste de Jenifer envers le personnel soignant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PLF 2018 adopté par le Conseil de gouvernement
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 10 - 2017

Le Conseil de gouvernement, réuni mardi à Rabat, sous la présidence du Chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, a adopté le Projet de loi de Finances (PLF) 2018 qui table sur un taux de croissance de 3,2% et prévoit de contenir le déficit budgétaire à 3%.
Présentant le projet lors d'une réunion du Conseil, le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, a indiqué que l'adoption du PLF 2018 intervient dans un contexte marqué par une amélioration du niveau du taux de croissance qui a atteint 4,6% en 2017, de la valeur ajoutée des secteurs agricoles (en hausse de 16,1% par rapport à 2016) et de la croissance des secteurs non agricoles (3,2%).
Cité dans un communiqué lu par le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et de la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi lors d'un point de presse à l'issue du Conseil de gouvernement, M. Boussaid a souligné que le PLF 2018 revêt un caractère social « clair et concret » et consacre une place de choix au secteur de l'emploi, faisant état de la création de 19.000 postes d'emploi, outre 20.000 autres postes par contrats qui verront le jour dans le secteur de l'enseignement.
Et de noter qu'entre 2018 et 2019, le nombre des employés dans le secteur de l'enseignement par contrat avoisinera 55.000, ajoutant que le budget alloué à ce secteur s'élèvera à 59,2 MMDH, en hausse de 5 MMDH par rapport à 2017, alors que celui de la santé verra son budget augmenter à 14,79 MMDH, outre la mobilisation de plus de 4.000 postes d'emploi.
S'agissant du programme de lutte contre les disparités territoriales destiné au milieu rural, les crédits de paiement seront de l'ordre de 3,54 MMDH, alors que les crédits d'engagement s'élèveront à 4 MMDH, selon M. Boussaid.
Par ailleurs, le ministre a fait savoir que la PLF 2018 table sur des recettes budgétaires courantes de 236,81 MMDH, en hausse de 10,25 MMDH, tandis que les dépenses courantes atteindront 215,83 MMDH, dont 108,85 MMDH réservés aux fonctionnaires, outre des dépenses de compensation dans la limite de 13,72 MMDH.
En ce qui concerne les investissements publics, leur montant global atteindra en 2018 près de 195 MMDH, en hausse de 5 MMDH par rapport à 2017, a-t-il poursuivi. M. Boussaid a, en outre, fait observer que le Royaume jouit de fondements et d'acquis solides grâce à la conduite sage de SM le Roi Mohammed VI, en insistant sur la nécessité de relever la cadence du travail, de tirer profit des opportunités d'investissement et de répondre aux aspirations et aux attentes du peuple marocain.
Dans la même veine, il a mis l'accent sur l'importance de renforcer l'effort budgétaire en soutien à la régionalisation, de poursuivre les grandes réformes dans les secteurs de l'enseignement et de la justice et de mettre en œuvre la loi organique relative à la loi de finances.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.