Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    Victoire pour le RSB Berkane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    Nouveau scandale d'abus dans les exploitations agricoles espagnoles ?    Meilleur joueur de L1. M'bappé sème le doute    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    WhatsApp attaqué par Pegasus    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    Le WAC rate le coche et se met davantage de pression    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    Divers    Volonté du Maroc d'accompagner ses startups et de promouvoir la coopération Sud-Sud    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Procès de l'attentat d'Imlil    Fondation Mohammed V pour la Solidarité    OMS    Etat des réalisations et programmation estivale 2019    Entretien avec M.Hassan Sentissi El Idrissi    Création de la zone franche Tanger Tech    5ème édition du Festival "Aji T'hdm"    Bilan de mi-mandat, les non-dits d'El Othmani    SM le Roi Mohammed VI autorise l'ouverture de 20 nouvelles mosquées    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Vigilance et mobilisation!    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Journée Internationale de l'infirmière    Le concert de la tolérance d'Agadir tend à disparaître?    Amina Rachid, La soldate des planches    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Golfe: Les tensions montent d'un cran    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





32ème au niveau mondial et 3ème au Mena : Casablanca Finance City améliore son classement dans le Global Financial Centres Index
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 03 - 2018

Casablanca Finance City avance de 3 places dans ce classement réalisé par le think tank britannique Z/Yen et le China Development Institute. Elle arrive juste après Dublin et devance largement d'importants centres financiers.
Casablanca Finance City gravit les échelons de la performance. Le hub économique et financier préserve son positionnement dans le cercle des principaux centres financiers du monde. Le Global Financial Centres Index (GFCI), indice qui mesure la compétitivité des places financières, montre clairement l'importance que revêt Casablanca Finance City dans la sphère financière internationale. En dépit de son jeune âge, CFC a réussi à se frayer une importante place au niveau mondial et améliore son classement d'année en année. Pour l'année 2018, Casablanca Finance City avance de 3 places dans ce classement réalisé par le think tank britannique Z/Yen et le China Development Institute. Sur les 96 centres financiers ciblés par cette étude, Casabanca Finance City occupe la 32ème place alors qu'elle se positionnait 35ème une année auparavant. Elle arrive juste après Dublin et devance largement d'importants centres financiers. Citons dans ce sens le centre de Washington (48ème rang) ou encore celui de Johannesburg (52ème rang). A la tête de ce classement figurent, les centres financiers de Londres, de New York et de Hong Kong. Par ailleurs, Casablanca Finance City est très bien classée dans la région Mena.
Le hub financier a amélioré son classement dans ce sens. Il arrive troisième juste après les centres de Dubai et Abu Dhabi et devance par ailleurs Tel-Aviv, Doha, Bahreïn, Johannesburg, l'Ile Maurice et Riyad. Casablanca Finance City fait également partie des centres financiers susceptibles de devenir importants. Il siège à côté de Shanghai, Qingdao, Singapour et Francfort. Outre la compétitivité, le Global Financial Centres Index examine par ailleurs la réputation des centres financiers. La notation se fait, entre autres, sur la base d'un score moyen qu'un centre reçoit des professionnels de la finance dans le monde. Notons que 8 sur les 15 premiers centres ayant des avantages «réputationnels» se retrouvent dans la région Asie-Pacifique. Casablanca Finance City est également bien réputée, tout comme New York et Londres. Le hub financier se situe à la cinquième place en termes de réputation, juste après Washington, Qingdao, Singapour et Tianjin.
Ce capital confiance renforcée est le fruit des efforts de marketing et de sensibilisation engagés par ces institutions financières. Depuis son démarrage, Casablanca Finance City a déployé un plan communicationnel et promotionnel ambitieux permettant ainsi d'asseoir son positionnement auprès des entreprises étrangères. Une confiance qui l'a érigé en tant que hub économique et financier africain. La communauté de Casablanca Finance City (144 entreprises membres) est composé à 70% d'entreprises étrangères dont 62% d'Europe, 17% d'Amérique, 7% du Moyen-Orient, 6% d'Afrique et 5% d'Asie. Les entreprises CFC ont réalisé 74% des investissements du Maroc sur le continent africain.
A cet effet, le montant des investissements des membres CFC en Afrique a connu une hausse de 80% selon les dernières statistiques de l'Office des changes.
Rappelons que depuis son lancement en 2010, Casablanca Finance City a élargi le réseau de ses partenaires internationaux (Singapour, Londres, Luxembourg, Montréal, Paris, Astana et Busan). Ces partenariats portent sur le partage d'expertises dans plusieurs domaines économiques, en l'occurrence la fintech, les marchés dérivés, le développement des marchés de capitaux et la finance verte. En effet, Casablanca Finance City fait de la dimension écologique son cheval de bataille.
CFC est le premier centre africain à rejoindre le Réseau international des places financières vertes et de la finance durable, dont le lancement a eu lieu à Casablanca fin septembre 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.