Météo Maroc: temps assez stable sur une majeure partie du pays ce vendredi    Conflit israélo-palestinien : la session du Conseil de sécurité de l'ONU sera tenue dimanche    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    France/Covid: Les députés valident une rallonge budgétaire de 7,2 mds d'euros    Nouvelle destination probable pour Mohamed Ihattaren    Le Maroc réitère son rejet des mesures israéliennes affectant le statut juridique d'Al-Qods    Les cours mondiaux des produits alimentaires poursuivent leur envolée    Driss Lachguar: L'USFP est depuis toujours un parti responsable qui place les intérêts du pays avant les siens    Le groupe socialiste à la Chambre des conseillers condamne le comportement du gouvernement espagnol    Le FEC ouvre une ligne de crédit de 2,2 MMDH pour la région de Fès-Meknès    Solidarité, développement social, égalité, famille... Tu parles !    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Ce vendredi à 19h00, le WAC face au Mouloudia d'Alger : Le Wydad en mission pour assurer le retour    Livre. Danse avec les riches    Foot africain : Hector Cuper sélectionneur de la RDC    Equipe nationale : Deux matches de préparation en juin prochain    Corruption: La loi n°19-46 publiée au B.O    La Russie veut franchir un nouvel cap dans sa reconquête de l'espace    Coronavirus au Maroc: 238 nouveaux cas et 513 guérisons en 24H    60 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili: Riche programmation culturelle dans les universités chiliennes    La prestation d'Amine Harit contre le Herta Berlin    En Espagne, appels à empêcher Brahim Ghali de fuir le pays et que des mesures soient prises à cet effet    L'encours des bons du Trésor devrait s'établir à 617,5 MMDH au 19 mai    UEFA : La finale de la Ligue des champions déplacée d'Istanbul à Porto    Migration : La CEA se penche sur la reconnaissance des compétences africaines au Maroc    Marché des changes : le dirham se déprécie de 0,33% face à l'euro    Agressions israéliennes contre les Palestiniens : La Chine appelle l'Etat hébreu à la retenue    Madaëf Eco6-Tamuda Bay: le CRI, l'APDN et Madaëf s'allient    Huawei : le Maroc favorable pour accélérer le développement de l'école numérique    Botola Pro: résultats, classement et buteur / 16ème journée    Prime 4-Replay: Voici le montant remporté par l'équipe de Hassan FOULANE...    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    BVC : la confiance envers les actions à un plus haut    Météo/Maroc: temps généralement stable ce jeudi 13 mai    Des couleurs à retrouver pour la couture traditionnelle    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Aïd Al-Fitr au Maroc: un virologue craint un « remake » du scénario de l'Aïd Al-Adha    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    Baccalauréat 2021: Le MEN publie les cadres de référence actualisés des examens certifiants    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    «Aywad»: un hymne à la vie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





C'est parti pour la session extraordinaire
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 04 - 2019

Le projet de loi sur les sûretés mobilières ouvre le bal en attendant la loi-cadre sur l'enseignement
Le Parlement rouvre ses portes plus tôt que prévu. Et pour cause. Les deux Chambres parlementaires tiennent depuis hier lundi après-midi une session extraordinaire. Une session qui démarre sur les chapeaux de roue puisque les responsables ont programmé l'adoption d'un premier texte dès l'entame des travaux. Dans les détails, la Chambre des représentants devait tenir deux séances plénières. Si la première a été consacrée à l'ouverture de la session extraordinaire convoquée par le Conseil de gouvernement, la deuxième séance a été, quant à elle, dédiée à l'examen et au vote du projet de loi 21.18 relatif aux sûretés mobilières. Il faut préciser que la convocation d'une session extraordinaire fait suite à une décision du Conseil de gouvernement.
Ce dernier avait, jeudi dernier, adopté le projet de décret 2.18.180 appelant la Chambre des représentants et la Chambre des conseillers à tenir une session extraordinaire conformément à l'article 66 de la Constitution. Pour rappel, la présidence de la majorité gouvernementale avait tenu une réunion marquée surtout par un appel à la tenue d'une session extraordinaire au Parlement pour l'adoption des projets de loi prêts. C'est désormais chose faite avec un ordre du jour fixé. Car en plus du projet de loi sur les sûretés mobilières, l'ordre du jour de la session prévoit également l'examen du projet de loi 51.17 relatif au système d'éducation, de formation et de recherche scientifique, du projet de loi 62.17 sur la tutelle administrative sur les communautés soulaliyates et la gestion de leurs biens, ainsi que du projet de loi 63-17 relatif à la délimitation administrative des terres des communautés soulaliyates.
Selon les responsables, l'accent sera également mis sur le projet de loi 64-17 modifiant et complétant le Dahir 1.69.30 promulgué le 25 juillet 1969, relatif aux terres collectives situées dans les périmètres d'irrigation. Il faut dire que les résultats de la session extraordinaire sont très attendus puisque les textes programmés seront déterminants pour la suite. C'est le cas notamment pour le projet de loi 21.18 relatif aux sûretés mobilières. Avec ce texte, l'Exécutif lorgne le prochain classement du Doing Business 2020. Il fait dire que la modification du cadre afférent aux sûretés mobilières s'inscrit dans un dispositif ayant pour objectif l'amélioration du climat des affaires et la vie de l'entreprise de sorte qu'elle soit en mesure de s'acquitter de son rôle dans le développement et dans la création de richesses.
Cela dit, l'adoption d'un autre texte, et non des moindres, sera également très attendue. Il s'agit en l'occurrence du projet de loi 51.17 relatif au système d'éducation, de formation et de recherche scientifique. Les dernières semaines ont été marquées par un débat très vif au Parlement sur la question des langues d'enseignement. Après de longues réunions en commission et des tractations en coulisse entre les différentes forces politiques, les groupes parlementaires ont trouvé un terrain d'entente au sujet des amendements à apporter au projet de loi-cadre. Le principal point litigieux concernait l'article 31 qui a été retenu tel que proposé par le gouvernement avec l'enseignement des matières scientifiques et techniques dans les langues étrangères.
Organisation de la session
La convocation d'une session extraordinaire est encadrée par la loi fondamentale du pays. Celle-ci donne la possibilité à l'Exécutif de convoquer une session extraordinaire en cas de besoin.
La Constitution du pays stipule dans son article 66 que «le Parlement peut être réuni en session extraordinaire, soit par décret, soit à la demande du tiers des membres de la Chambre des représentants ou de la majorité de ceux de la Chambre des conseillers. Les sessions extraordinaires du Parlement se tiennent sur la base d'un ordre du jour déterminé. Lorsque ce dernier est épuisé, la session est close par décret».
De son côté, l'article 65 dispose que «le Parlement siège pendant deux sessions par an. Le Roi préside l'ouverture de la première session qui commence le deuxième vendredi d'octobre. La seconde session s'ouvre le deuxième vendredi d'avril. Lorsque le Parlement a siégé quatre mois au moins, au cours de chaque session, la clôture peut être prononcée par décret».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.