Attentat Strasbourg : Le roi adresse un message de condoléances à Macron    CAN 2019 : le Maroc se met volontairement hors-course    COP24 : Une coopération environnementale entre le Maroc et le Sénégal    Saisie par la Marine royale de plus de 300 Kg de Chira à bord d'un Go-fast en Méditerranée    Maroc-France : Signature d'un accord pour le renforcement des compétences en langue française des jeunes    Glamour, stars et paillettes sont au rendez-vous    Tanger : Deux malfrats condamnés à 10 ans de prison    Juan Carlos Garrido, le maître d'œuvre    En vertu d'une convention entre la FNM et Renault : Un véhicule Renault Master pour transporter les toiles en toute sécurité    Real Madrid.. 63 millions de livres sterling sur la table pour Hazard    Casablanca : Remise des prix aux lauréats de l'African Entrepreneurship Award 2018    Accord agricole : Les eurodéputés disent oui    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste composée de trois «Daechiens» à Kénitra    Projet de loi de Finances 2019 : Les amendements des conseillers bien accueillis    Lutte contre la spoliation immobilière : Aujjar s'attaque à la mafia du foncier    Les droits sociaux et juridiques de l'artiste à l'ordre du jour    Malgré l'adoption formel, le combat se poursuit    Espagne : Pedro Sanchez annonce une hausse de 22% du SMIC    Fès-Meknès. Dardouri communique autour de l'INDH    Le groupe Attijariwafa bank remporte deux prix à Londres    Où en sont les pourparlers de paix inter-yéménites?    PLF 2019 en phase finale chez les conseillers    «Réhabiliter la politique et le politique»    «L'autisme est un prétexte pour parler de nos différences»    Ligue des Champions : Messi, Salah, Kane et Hakimi disputeront les huitièmes    Le gel des biens de Hosni Moubarak maintenu par l'UE    L'ES Tunis souhaite rencontrer River Plate au Carré d'AS    Apple. Voici les meilleures applications de 2018    Royal Air Maroc réceptionne à Seattle un nouveau Boeing 787-9 Dreamliner    Entreprises : De nouveaux textes législatifs approuvés par la Chambre des représentants    Le transfert des compétences toujours en stand-by    Noël endeuillé pour Strasbourg    E-commerce : Le Maroc classé 5ème pays africain    Le taux de mortalité infantile a baissé à 2,9% en 2018 au Maroc    Madrid menace d'assumer le maintien de l'ordre en Catalogne    Carlos Ghosn, l'empereur déchu de l'automobile    L'Iran déterminé à poursuivre ses essais de missiles    Le secret de la longévité des tortues géantes des Galapagos    Rencontres de concertation au sujet des colonies de vacances    Lancement à Kénitra d'un modèle de classes d'enseignement préscolaire    Marcelo Gallardo Stratège et idole de River Plate    Valverde : Nous voulons aider Dembélé    Ronaldo : J'aimerais que Messi vienne en Italie    Abdelali Hamieddine de nouveau rattrapé par l'affaire Aït Ljid    La Cour béninoise de répression des infractions économiques et du terrorisme menacerait-elle l'Etat de droit ?    Insolite : Bague perdue    L'OCP Policy Center devient le "Policy Center For The New South"    Azoulay appelle les Souiris à s'enquérir des intérêts de leur cité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Création à Essaouira d'une Ecole supérieure de technologie
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 05 - 2005


Le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, M. Habib El Malki, a présidé, samedi à Essaouira, la cérémonie de signature d'une convention de partenariat pour la création dans la ville des alizés de l'école supérieure de technologie (EST), dont l'ouverture est prévue pour la prochaine année scolaire (2005-2006). La convention a été signée par M. El Malki et M. Miloud Chaâbi, président de la Fondation Chaâbi de la solidarité et des oeuvres sociales, en présence notamment de M. André Azoulay, conseiller de SM le Roi et président fondateur de l'association Essaouira-Mogador, de M. Abdeslem Bikrat, gouverneur d'Essaouira, et des présidents des conseils provincial et municipal. La création de ce noyau universitaire s'inscrit dans le cadre de l'encouragement de la décentralisation dans le domaine de l'enseignement supérieur, la promotion des activités de l'université en matière de recherche scientifique et technique, la valorisation des compétences que recèle Essaouira, la contribution au développement scientifique et technique et le soutien du développement touristique de la province d'Essaouira. Bâti à Essaouira El Jadida (environ 9 km d'Essaouira) sur une superficie de 2, 40 hectares, ce noyau universitaire, qui sera affilié à l'université Cadi Ayyad de Marakech, comporte des bureaux administratifs, une salle de réunion, 32 salles de classe, un foyer d'étudiants de 46 chambres, des dépendances sanitaires, une cuisine, un réfectoire et une salle d'accueil, en plus de terrains de sport équipés. Au titre de cette convention, la fondation Chaâbi s'engage à compléter la structure actuelle, dont le coût est estimé à 40 millions de dirhams, à travers notamment la construction de deux amphithéâtres de 150 places chacun, des dépendances administratives et de deux logements de fonction, alors que le ministère prendra en charge l'équipement, les travaux de restauration et la gestion administrative et financière de cet établissement. Le ministère s'engage de son côté à prendre les mesures et les dispositions juridiques et administratives nécessaires pour assurer l'ouverture de cette institution, dès la prochaine année scolaire (2005-2006), et veillera à ce que les programmes de formation soient d'un haut niveau. Les étudiants admis à l'EST d'Essaouira, des bacheliers sélectionnés sur dossier plus un concours d'accès, auront à choisir entre nombre de spécialités, notamment les finances et la comptabilités, la technique de gestion et la promotion touristique, l'informatique appliquée pour la gestion et la comptabilité et la technique commerciale et communication. Intervenant à cette occasion, M. El Malki a indiqué que cette école est de nature à renforcer la place et le rôle que joue la ville d'Essaouira, aussi bien à l'échelon régional qu'au niveau national, et contribuera à la promotion et à la dynamisation de l'économie locale et provinciale, notamment le secteur touristique. Fruit des efforts des différentes parties, autorités locales, élus, parlementaires, associations de la société civile, ce projet donnera une nouvelle impulsion aux chantiers ouverts dans cette province, a-t-il dit, relevant que cette école permettra de répondre aux besoins de la ville et de la province et aidera les étudiants à accéder facilement au marché de l'emploi eu égard aux spécialités, qui y seront dispensées. A l'issue de la cérémonie de signature de cette convention, il a été procédé à la pose de la première pierre pour la construction de deux amphithéâtres et de deux logements de fonction.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.