La CEDEAO suit avec une « grande préoccupation » l'évolution de la situation au Burkina Faso    Compteur Coronavirus : 11 nouveaux cas, plus de 6,81 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    Jazz au Chellah : Dock in Absolute et Ernesto Montenegro Quintet étalent leurs talents    Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    Mondial-2022: le Maroc et le Qatar annoncent un accord portant sur la sécurité de l'événement    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    L'hommage de la famille Jamali    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Liquidité bancaire: le besoin à 77,5 MMDH au T2-2022 (BAM)    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Quelle culture voulons-nous ?    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Art et culture : Une Fondation pour El Jadida    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    Programme des principaux matchs du dimanche 2 octobre    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tout savoir sur le plan de relance des coopératives
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 08 - 2020

Il apporte des solutions innovantes, agiles et inclusives
Mise à niveau de l'offre, stimulation de la demande et développement d'une culture entrepreneuriale et d'excellence... Ce sont là les principaux contours du plan de relance des coopératives. Cette feuille de route trace des objectifs ambitieux pour ce secteur qui a été fortement frappé par la crise sanitaire. L'impact est visible aussi bien en termes d'approvisionnement en matières premières que de production et de commercialisation. «La crise sanitaire que traverse notre pays impose, de facto, une grande mobilisation au profit du tissu économique solidaire pour apporter des solutions innovantes socio-économiques agiles et inclusives», indique à ALM Youssef Hosni, directeur de l'Office de développement et de la coopération (ODCO).
Les pistes de relance déterminées tendent, en effet, à créer une rupture avec le précédent mode opératoire du tissu coopératif, notamment la culture d'assistanat qui sévissait dans le secteur. La mise en œuvre de cette relance est, également, tributaire de la mobilisation des acteurs publics, privés et de la société civile. «Dans le cadre de ce plan, plusieurs mesures ont été identifiées pour le redémarrage et la relance du secteur. Parmi ces mesures, et auxquelles les acteurs publics, privés et société civile pourraient contribuer dans le cadre de solidarité et de soutien, nous citons l'achat direct et la consommation de produits d'artisanat marocains et des coopératives, le recours aux chèques-cadeaux «culturels» pour les produits d'artisanat marocain au profit des collaborateurs et l'insertion d'une composante artisanale (produits ou bâtiment) dans les projets d'investissement», énumère M. Hosni. Parmi les dispositions prévues, on relève aussi la participation à des fonds régionaux visant la mise à niveau et l'accompagnement ciblé des artisans et des coopératives à travers des mécanismes de financement, des garanties et/ou des subventions sur la base d'appel à projets pour des filières identifiées, notamment dans le milieu rural. A cela s'ajoute l'accompagnement dans l'intégration et/ou la mise en place de plateformes digitales de commercialisation des produits d'artisanat et des coopératives.
L'appui à la commercialisation à renforcer
Le plan de relance des coopératives a pour objectif de renforcer l'appui à la commercialisation des produits de coopératives. Plusieurs actions sont prévues, dans ce sens, dont l'encouragement à l'obtention du droit d'utiliser «le label qualité». Ce label accélérerait la commercialisation des produits coopératifs et encouragerait leurs achats par les acteurs publics et privés à diverses occasions. …./….
…./…..A cet égard, des guides seront élaborés pour définir les procédures à suivre pour disposer des agréments, des certificats et des labels de qualité. Le travail de «branding» individuel des coopératives sera, pour sa part, maintenu. Il est prévu dans ce sens d'élaborer les identités visuelles et d'accompagner les coopératives dans leurs stratégies marketing. Parmi les actions qui seront engagées, on relève : la mise en place de partenariat avec les plateformes électroniques pour la commercialisation ainsi que le renforcement du partenariat avec les réseaux de la grande distribution. Pour appuyer la commercialisation, une aide directe à l'achat de produits d'artisanat sera introduite à travers l'acquisition de produits par les administrations publiques et ministères. L'accompagnement dans la conduite du changement est, également, au cœur du dispositif de relance. Ceci passe par l'initiation aux pratiques de vente en ligne pour les artisans, la sensibilisation aux intérêts de la vente en ligne et l'adhésion des artisans aux dispositifs digitaux de vente et de la formation sur les outils.
Des actions d'information et de sensibilisation ciblées
En vue d'aider les coopératives pour la relance, il sera procédé au renforcement de la communication autour des différents dispositifs de financement disponibles que cela soit dans le cadre du Fonds Covid-19, notamment la relance TPE ou dans le cadre du programme Intilaka et autres dispositifs. Ceci passe par l'élaboration et la diffusion de guides et de capsules avec les banques partenaires ainsi qu'à travers le développement de mécanismes d'accompagnement financiers et non financiers. A cet effet, une étude sur la possibilité d'extension de développement de produits financiers propres aux coopératives avec les banques sera menée. L'effort de sensibilisation sera, également, consolidé. Des campagnes seront ainsi programmées auprès des coopératives pour les sensibiliser à la tenue de leurs assemblées générales et l'élaboration de bilans moraux et financiers. Des procédures qui leur permettent d'être éligibles aux différents mécanismes financiers. Pour passer ce message de manière ludique et fluide, il a été décidé d'élaborer des capsules animées par les acteurs de la sitcom «L'coopérative». Les travailleurs exerçant dans l'informel seront, aussi, ciblés par les opérations de sensibilisation. «L'objectif étant de les initier à s'organiser dans un cadre légal formel organisé et reconnu qui est la coopérative pour quitter la précarité de l'informel. C'est un outil économique pour atteindre des objectifs sociaux», commente le directeur de l'ODCO tout en mettant l'accent sur la dématérialisation du processus de création des coopératives, notamment l'octroi de l'attestation de dénomination et de dépôt du dossier de création des coopératives dans les tribunaux administratifs de première instance.
Par ailleurs, il a été décidé de lancer «Fadaa Al Moutaawine», un espace virtuel d'accompagnement, de mise en relation, de sensibilisation, d'appui, de formation et d'écoute des coopératives et des porteurs de projets. Autre disposition intégrée dans ledit plan de relance, l'accompagnement des 14 coopératives féminines primées dans le cadre de l'initiative «Lalla Al Moutaawina» pour la concrétisation de leurs projets sélectionnés et soutien des autres 370 projets ainsi que pour la recherche de financements nécessaires dans l'optique de renforcer l'autonomisation des femmes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.