Sommet arabe : Tebboune envoie un nouveau message à l'émir du Qatar    Réouverture des frontières marocaines : Bourita opte pour la prudence    Wall Street sauve les meubles et termine en hausse    CAN-2021: Le Cameroun bat les Comores (2-1) et accède aux quarts de finale    Dr Merabet : Le pic des contaminations atteint du 17 au 23 janvier    La capacité d'accueil des cités universitaires en hausse de 7% pendant l'année en cours (ministre)    Burkina Faso : les militaires annoncent avoir pris le pouvoir et s'engagent au "retour à l'ordre constitutionnel"    Lydec renouvelle ses réseaux de Maârif    Des Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de l'Education nationale    Le pain ou la maladie: l'étendue du dilemme marocain    La Bourse de Casablanca débute ce lundi en légère hausse    Environnement: HIT RADIO et l'UE récompensent les meilleurs projets (VIDEO)    USFP. Jawad Chafik: « Il n'existe aucun amendement servant l'intérêt de Lachgar! » (VIDEO)    Les Houthis tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    Présidentielle. Macron: « J'annoncerai ma décision en temps voulu »    Sahara marocain: des experts US taclent l'Algérie    Chelsea: Ziyech s'exprime après son superbe but contre Tottenham    CAN: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-Malawi    Real Madrid-Elche: Benzema cambriolé pendant le match (PHOTO)    Retour des l'ambassadrice du Maroc en Allemagne au cours de cette semaine    Banques: la position de change s'améliore    Maroc: reprise des cours en présentiel dans plusieurs écoles    Alerte météo: chutes de neige dans plusieurs villes du Maroc    Covid: l'OMS affiche son optimisme    Narjis El Hallak célèbre le baptême de sa fille: la cérémonie comme si vous y étiez (VIDEOS)    «L'homme est né pour se perdre dans l'étendue inconnue de son périple»    «Indigo» de Selma Bargach dans les salles de cinéma    Les Industries Culturelles et Créatives présentent une étude sur la transformation du secteur    Liban: l'ex-Premier ministre Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique    Rapport de HRW: la partie réservée au Maroc présente des données « sans fondements ni réels ni juridiques    Selim Amallah : « On devra être à 100% pour faire la différence »    Enquêtes de conjoncture: le HCP appelle les entreprises à souscrire à la plateforme digitale    PL : Tottenham envisage d'enrôler Sofyan Amrabat    Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?    La Fondation Zakoura fête ses 25 ans d'engagement en faveur du développement humain    L'écosystème marocain face à un nouveau risque, les abeilles désertent    HRW accusée d'implication dans une «campagne politique systématique hostile» au Maroc    Turquie: l'aéroport d'Istanbul paralysé par la neige    CAN 2021: les Comores défient le Cameroun, la Guinée affronte la Gambie    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Pour financer sa croissance, Mutandis augmente son capital à la bourse de Casablanca    Aide à l'Ukraine: la Commission européenne prépare un nouveau « paquet » de 1,2 milliard d'euros    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    Températures prévues pour le mardi 25 janvier 2022    Covid-19/France : Le pass vaccinal remplace le pass sanitaire à compter de ce lundi    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



21.256 postes budgétaires à prévoir pour 2021
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 10 - 2020

L'Intérieur, la santé, la défense, et l'éducation sont les principaux concernés
Le projet de loi de Finances prévoit la création de 21.256 postes budgétaires au titre de l'exercice 2021. La quasi-totalité ira aux secteurs prioritaires, à leur tête la santé, l'éducation et les secteurs sécuritaires. Ainsi, les 20.956 nouveaux postes devraient être répartis comme suit : 8.554 pour le ministère de l'intérieur, 5.500 pour le ministère de la santé, 4.200 pour l'administration de la défense nationale et 1.044 pour le ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
Aussi, 500 postes budgétaires seront ouverts au niveau de la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion, contre 400 au ministère des habous et des affaires islamiques, 200 à la Cour Royale, 146 au ministère de la justice et 100 au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. Le nombre de postes budgétaires à prévoir au niveau du ministère de l'agriculture est estimé à 70. La Primature, le ministère de la culture, de la jeunesse et des sports ainsi que le ministère du travail et de l'insertion professionnelle ouvriront, indépendamment, 50 postes au titre de l'année budgétaire 2021. Ces postes sont par ailleurs limités à 20 aussi bien pour la Chambre des représentants que pour la Chambre des conseillers contre 10 nouveaux postes budgétaires accordés au Conseil national des droits de l'Homme et le Conseil économique, social et environnemental.
Le texte de projet de loi de Finances 2021 stipule par ailleurs que le chef de gouvernement est habilité à répartir 300 postes budgétaires entre les différents départements ministériels ou institutions, dont 200 seront réservés au profit des personnes en situation de handicap. Outre les postes budgétaires précités, 1.547 autres seront créés dès le 1er janvier 2021 auprès du ministère de l'intérieur et ce pour les fonctionnaires relevant du budget des assemblées préfectorales et provinciales qui seront transférés à compter du 1er janvier dans le cadre du redéploiement desdits fonctionnaires prévu par l'article 227 de la loi organique n°112-14 relative aux préfectures et provinces promulguée par le dahir n°1-15-84 du 20 Ramadan 1436 (7 juillet 2015) aux services de l'administration territoriale du ministère de l'intérieur conformément à l'arrêté conjoint de l'autorité gouvernementale chargée de l'intérieur et de l'autorité gouvernementale chargée des finances visé à l'article 227 précité.
Outre les postes budgétaires prévues, il sera créé à partir du 1er janvier 2021 auprès du ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, 700 postes budgétaires destinés à la régularisation de la situation des fonctionnaires titulaires du diplôme de doctorat qui sont recrutés par voie de concours en qualité de professeur-assistant conformément à la réglementation en vigueur. A compter de la même date, il sera procédé à la suppression des postes budgétaires occupés par les intéressés dans les départements ministériels ou institutions auxquels ils appartiennent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.