Lutte contre la corruption dans le secteur financier : 2021, une année de renforcement des capacités    Commerce et industrie : Renault Maroc consolide son leadership    ONDA : Le trafic aérien en baisse de plus de 71% en 2020    Interdiction de fumer : Le niet gouvernemental !    BMCE Capital Research analyse les pistes de reprise : La relance économique tributaire de l'éradication de la Covid-19    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Liga : Mardi face à Alaves, En-Nesyri et Bounou étaient décisifs    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Campagne de vaccination : Plus de 25.000 cadres de santé mobilisés    Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,88    Vaccination : le gouvernement envisage aussi d'autres mesures pour éviter les rechutes    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Edito: Le maire doit partir    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    Badr Hari refait surface sur Instagram    David Fisher: Nous soutenons fortement le plan d'autonomie    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Couvre-feu et semi-confinement : prolongation jusqu'au 3 février    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    Les USA n'ont fait que dire tout haut ce que pensent les autres Etats et le Conseil de sécurité    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    La BAD compte sur le Maroc pour développer son indice    Euromed : Quel avenir ?    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 : La Russie promeut «Sputnik» au Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 11 - 2020

Réunion entre le ministre de la santé et des responsables russes autour du vaccin contre le coronavirus
Après la Chine, le Maroc approche la Russie. Le vaccin russe contre la Covid-19, Sputnik-V, sera également proposé sur le marché national. Dans ce sens, une réunion vient d'avoir lieu entre le ministre de la santé et des responsables russes en présence de l'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération de Russie au Royaume du Maroc, Valerian Vladimirovitch Shuvaev. L'annonce de la réunion a d'ailleurs été faite par l'ambassade russe. Dans le détail, une réunion a eu lieu à distance, mercredi 25 novembre, entre les hauts responsables des ministères de la santé de la Russie et du Maroc consacrée à la promotion du vaccin russe Sputnik-V contre la Covid-19. Le ministre avait quelques heures auparavant abordé la question dans un entretien avec un média russe.
«Pour le vaccin russe Sputnik-V, j'ai personnellement reçu récemment un représentant marocain. Maintenant, je compte discuter avec le ministre de la santé russe la semaine prochaine pour essayer de débattre de la question du vaccin à vecteur viral non réplicatif (Adenovirus) Sputnik-V du centre de recherches russe Gamaleya», avait-il affirmé. Il s'agit du troisième type de vaccin que le Maroc compte acheter après le vaccin chinois de Sinopharm et celui produit par AstraZeneca. «Il ne faut pas non plus se cantonner à un type de vaccin, parce que chaque sérum offre un type d'immunité particulière. Le mélange des immunités permet d'atteindre une immunité de groupe assez rapidement. Pendant les négociations, nous avons ciblé plusieurs firmes et avons, à la fin, opté pour le laboratoire chinois Sinopharm et le groupe britannico-suédois AstraZeneca.
Les essais cliniques de leurs vaccins sont très probants. Si tout va bien, on aura les premiers arrivages d'ici décembre. Pour les autres laboratoires, les négociations sont toujours en cours», a affirmé Khalid Ait Taleb dans un entretien avec le média russe «Sputnik France». Pourquoi le Maroc multiplie-t-il les négociations avec plusieurs laboratoires dans plusieurs pays ? Il faut savoir que le pays s'apprête à vacciner massivement au cours des prochains mois. Le Maroc aura besoin de millions de doses et au vu de la demande actuelle, il est difficile qu'un seul pays ou un seul laboratoire puisse fournir l'ensemble des besoins d'un autre pays en termes de vaccin.
C'est pour cette raison que les responsables marocains espèrent atteindre un niveau de stock suffisant en multipliant les contrats avec plusieurs fournisseurs. De même, le Maroc espère pouvoir produire des vaccins localement dans un futur proche. A noter enfin que le ministre de la santé avait annoncé que l'opération de vaccination anti-Covid-19 va couvrir les citoyens de plus de 18 ans selon un calendrier vaccinal en deux injections. La priorité sera donnée aux staffs se trouvant en première ligne dont le personnel de santé, les autorités publiques, les forces de l'ordre, le personnel de l'éducation nationale ainsi que les personnes âgées et vulnérables, avait-il précisé en réponse à une question centrale à la Chambre des représentants.
Immunisation
Selon le ministre de la santé, parmi les principales mesures déployées pour faire face à la propagation de la pandémie de Covid-19, conformément aux Hautes directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, figure l'immunisation de la population par la vaccination. Un comité scientifique marocain de haut niveau assure le suivi du processus d'élaboration du vaccin. Grâce à l'implication personnelle de SM le Roi, le Maroc se trouve en pole position en vue de la fourniture du vaccin anti-Covid, dont la sécurité, l'efficacité et l'immunité ont été confirmées à travers des indicateurs positifs et des essais cliniques menés sur de nombreux volontaires au Maroc et dans plusieurs autres pays du monde. En application des Hautes directives royales, a-t-il poursuivi, le gouvernement veille à la préparation proactive de cette opération nationale d'envergure aux plans sanitaire, logistique et technique, avec notamment la mobilisation de tous les services et départements ministériels concernés, notamment le ministère de la santé, l'administration territoriale et les forces de l'ordre, et bénéficiant du soutien des Forces armées royales dans le respect des normes de qualité en la matière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.