Trois arrêtés relatifs aux dates d'élection des représentants des fonctionnaires et du personnel des secteurs professionnels, publiés au BO    Blockchain et Immobilier : le grand défi    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    SCO – Rennes : Oussama Falouh et Mohamed-Ali Cho dans le groupe angevin    Maroc/Covid-19 : 7 décès et 587 nouvelles contaminations en 24h    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Quant Ali Aarass fournissait des armes à feu au mouvement des moudjahidines du Maroc    Hakim Ziyech: j'ai confiance en moi    Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Tanger: un centre affilié au ministère des Habous vandalisé    Prise en charge des enfants abandonnés : Une circulaire du procureur général appelle à une "intervention positive"    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Maroc : Africa Business School lance à nouveau le mastère spécialisé en action publique    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Hausse de 12,4% du trafic portuaire global en 2020    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Covid-19 : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec treize nouveaux pays    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Généralisation de la protection sociale : Les réactions des agriculteurs (reportage)    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Exposition collective à la Galerie Fès-Saiss
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 06 - 2005

La toute récente Galerie Fès-Saiss, abrite une exposition de peinture jusqu'au 25 juin. Il s'agit d'une exposition collective qui regroupe les artistes Hassan Slaoui, Mustapha Boujemaoui, Fouad Bellamine ainsi que Abderrahim Yamou.
La première galerie d'art contemporain vient de faire son apparition à Fès. Cette galerie a pris le nom de l'association qui l'abrite et qui n'est autre que Fès Saiss. Cet espace a été inauguré le 4 juin à l'occasion de la onzième édition du Festival des musiques sacrées du monde. Cette galerie a été aménagée par l'artiste-peintre Hassan Saloui. Elle comporte en tout et pour tout, quatre pièces d'exposition.
Dans ces espaces qu'aucune porte ne sépare, sont exposés les récents travaux des peintres Fouad Bellamine, Mustpha Boujemaoui, Hassan Saloui, ainsi que Abderrahim Yamou. Chacun de ces artistes donne à voir à travers cette exposition, ses dernières recherches. Pour les observateurs de la scène artistique et picturale, ce fut par moments une surprise et pour d'autres un certain sentiment de déjà vu. En fait, les artistes qui ont exposé sont restés fidèles à leur techniques de créations tout en essayant d'innover en offrant quelques touches d'originalité. C'est le cas par exemple de Mustapha Boujemaoui qui après avoir pendant longtemps exposé des verres de thé, se met aujourd'hui à garnir la totalité de la toile des graines de thé vert desséchés. C'est dans une sorte d'obsession que le peintre se lance dans cette initiative. Le thé est toujours présent dans l'œuvre de Boujemaoui. Si ce peintre s'attache à son thé, Abderrahim Yamou est lui aussi toujours attaché à ses convictions de peintre.
L'artiste plonge le spectateur dans son monde. Il continue à exposer des formes et des objets du monde végétal. Ainsi, eucalyptus, algues marines et autres fleurs du monde sous-marin sont omni-présents dans les œuvres de Yamou. Fouad Bellamine est lui aussi fidèle. Dans ses récents travaux, l'empattement des couleurs est constamment utilisé par l'artiste.
Des couleurs qui donnent naissance à une profondeur, où le spectateur averti peut discerner des coupoles de Marabout. Un univers qui semble impressionner l'artiste qui a été éduqué au sein d'une famille traditionnelle.
Tradition est un terme qu'on retrouve également à travers l'œuvre de Hassan Slaoui. Ce dernier travaille toujours avec des matériaux qui rappellent les écoles coraniques. Sansal, bois poli, palimpseste sont cet univers constamment interrogé par Hassan Saloui. Par contre, côté format, l'artiste voit grand. Il travaille sur des surfaces plus larges.
En somme, l'exposition collective à la Galerie Fès Saiss regroupe des artistes sous le signe de la redécouverte. L'exposition se poursuit jusqu'au 25 juin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.