Programme des principaux matchs du mercredi 21 avril    Les vols directs Maroc-Israël seront opérationnels après le Ramadan    Maroc/Protection sociale : cinq projets de décrets adoptés par le Conseil de gouvernement (Vidéo)    Coupe du trône: le WAC domine Oued Zem et file aux quarts de finale (Vidéos)    Tanger : Deux individus interpellés pour vol sous la menace de la violence à l'intérieur d'une agence bancaire    De jeunes volontaires réexposés au Covid-19 pour une étude britannique    Maroc/Prolongement des mesures exceptionnelles pour certaines catégories affiliées à la CNSS: Deux décrets adoptés    Coupe de la CAF: La RSB joue le quitte ou double en Zambie    Officiel : Schalke et Amine Harit relégués en Bundesliga 2    Approbation du Plan gouvernemental intégré de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe    ONU : Omar Hilale décrie la propagande fallacieuse de l'Algérie et du "polisario" sur la situation au Sahara    Hakima El Atrassi à cœur ouvert    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Restructuration de la direction technique des équipes nationales    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    Conseil de gouvernement: Du nouveau pour l'AMO des indépendants    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    La Direction de la Santé à Béni Mellal-Khénifra dément tout manquement    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    DGAPR : la grève de la faim annoncée par les détenus Soulaimane Raissouni et Omar Radi "n'a aucun lien avec les conditions de leur détention"    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La grogne monte chez les bureaux de change
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 03 - 2021


Une grève nationale est prévue ce vendredi 5 mars
Les professionnels et responsables des sociétés de change sont en colère. Ainsi, la Fédération nationale des associations régionales des sociétés de change annonce qu'elle procède à une grève, vendredi 5 mars, au niveau national. Cette grève sera observée par les professionnels en signe de contestation et pour attirer l'attention des responsables et de l'opinion publique sur leur situation, due à la pandémie du Covid-19.
D'autant plus que «les sociétés de change manuel jouaient un rôle de 1er ordre sur le plan économique en drainant aux finances du pays 80% des devises en billets de banque collectées auprès des Marocains du monde et des touristes étrangers, et qui se trouvent, avec les retombées de la pandémie, quasiment en faillite suite à l'absence de la moindre source de revenus depuis plus d'un an et sans le moindre soutien de la part des responsables», fait savoir la fédération dans un communiqué. Les contestataires disent se trouver contraints à prendre une telle mesure devant la situation gravissime atteinte par leur métier. La contrainte qui leur est imposée, selon la même source, par les responsables à ne pouvoir traiter que le change manuel fait qu'avec le tarissement de la source du change avec la pandémie et la fermeture des frontières, leur sont catégoriquement sans le moindre revenu. «Ainsi, depuis plus d'un an, 781 sociétés de change connaissent un gel total de leur activité et leurs 5.000 employés sont condamnés à leur tour par la perte d'emploi, car ils ont été exclus par le CVE et de façon inexplicable du bénéfice de l'indemnité du fonds de soutien depuis juillet 2020, contrairement aux autres secteurs liés au tourisme qui n'ont été touchés que partiellement», précise-t-on.
Avant d'avoir décidé de se lancer dans ce mouvement de contestation, les professionnels font part qu'ils ont contacté l'autorité de tutelle à maintes reprises pour leur ouvrir la voie à une activité d'appoint à même de permettre aux professionnels de disposer d'une source de revenus. «Ils avaient dans un premier temps fait montre d'une grande compréhension compte tenu de la sensibilité et de la gravité de notre situation en nous notifiant, par écrit datant du 14 juillet 2020, de leur accord de principe à ce que nous puissions traiter des opérations de paiement et de transfert tout en gardant notre agrément sous la catégorie «A» à condition de rechercher une convention signée avec un établissement de paiements», selon la même source, faisant remarquer qu'à «notre grande déception, nous avons reçu de l'Office des changes un écrit daté du 8 février 2021, nous proposant la conversion totale de notre agrément initial en catégorie «C» relative aux agents mandataires des établissements de paiement ce qui équivaut en somme à l'abandon de la proposition de base d'une convention de partenariat avec un tel organisme et donc la perte totale de notre statut en tant que société de change autonome».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.