Publication : Nasser Bouchiba esquisse 60 ans d'Histoire des Relations entre le Maroc et la Chine    Twitter propose aux utilisateurs de donner des "pourboires" à leurs comptes favoris    LDC : Tuchel a-t-il pris un ascendant psychologique sur Guardiola ?    Sadiq Khan réélu maire de Londres    Marrakech: destruction de 2,2 tonnes de produits impropres à la consommation    Météo: le temps prévu ce dimanche 9 mai au Maroc    CAN Féminine, Maroc 2022 : Participation record aux éliminatoires    3ème édition du programme TOYP: la JCI honore les jeunes talents    Hakim Ziyech : "C'était un bon moment pour moi de marquer"    Vente illégale de médicaments: le chef du parquet a envoyé une circulaire aux procureurs    Affaire Brahim Ghali : «l'Espagne maintient sa posture», selon Arachan Gonzalez Araya    Manchester-Chelsea (1-2) : City puni par les Blues grâce à Ziyech, Alonso et à... Aguero !    Association Internationale de la Presse Sportive : Session hispanophone de la photographie    L'insécurité alimentaire aiguë a atteint son niveau le plus élevé en cinq ans (GNAFC)    Deux Marocains remportent les troisième et cinquième places du prix Katara pour la récitation du saint Coran    Des manifestants tchadiens brûlent le drapeau français, France 24 filme mais no comment    Baccalauréat 2021 : le MEN publie un guide des candidats    Allemagne: le Bayern remporte son 9è titre consécutif    Maroc-Espagne : un manifeste signé par 9 partis politiques    Le wydad reçoit des vœux pour son 84e anniversaire (PHOTOS)    Al Hoceima: une opération d'immigration illégale avortée, un individu interpellé    L'accueil du dénommé Brahim Ghali en Espagne, un acte «inacceptable» et «condamnable» (Partis politiques marocains)    Covid-19/Maroc : Sept décès et 314 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Aïd El-Fitr: Marrakech sous haute surveillance    Commémoration du 8 mai 1945 : la France met à l'honneur un goumier marocain âgé de 103 ans    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 8 mai 2021 à 16H00    Al Akhawayn pilote un projet de transformation des huiles de friture en biodiesel carburant    Médias: le long calvaire des journalistes    Enseignement supérieur: Amzazi s'attaque au cumul d'activités des enseignants-chercheurs    Le rappeur marocain Issam dévoile son premier album "Crystal"    La Chine lance une campagne contre la fraude et la cyberviolence    Coworking : le suisse IWG ouvre un nouvel espace de travail à Casablanca    AstraZeneca: la France recense deux nouveaux cas de thromboses, dont un décès    Marocains bloqués à l'étranger : la DGAC annonce les conditions d'accès au territoire national    Marocains bloqués à l'étranger : voici les conditions exigées pour les vols de rapatriement    La Bourse de Casablanca en nette hausse du 3 au 7 mai    Le régime algérien réclame toujours la «repentance» de la France pour la période coloniale    Le Maroc et le Koweït déterminés à donner une forte impulsion à leurs relations bilatérales (ministre Koweïtien)    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Météo Maroc: le temps prévu ce samedi 8 mai    Le FEC ouvre une ligne de crédit de 2,2 MMDH pour la région Fès-Meknès    Le projet Andam pour que reste la parole    Mounia Lamkimel : "J'aime les personnages complexes et je n'aime pas que l'on me colle une étiquette"    Cinéma : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    "Tlata Del Ferhate", le bonheur est le plus grand des trésors ! Dimanche à 23h00    L'icône de la chanson amazighe moderne !    Bilan cinématographique de 2020 : 13 longs-métrages et 83 courts-métrages produits    Nouvelle édition du Festival international de Meknès du cinéma des jeunes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hajar Mousannif fait de l'Intelligence artificielle son domaine de prédilection
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 03 - 2021

La chercheuse a inventé «Shama» le robot humanoide 100% marocain
«J'ai eu beaucoup de retour positif de la part des femmes et des filles qui veulent s'investir dans ce domaine»
Les algorithmes n'ont aucun secret pour Hajar Mousannif qui a fait de l'intelligence artificielle une véritable passion. A son actif, la chercheuse compte de nombreux travaux de recherche et des inventions qui lui ont valu la reconnaissance de ses pairs et des récompenses internationales. Elle a notamment remporté le 1er prix du «Global AI Inclusion Award» 2020 dans le cadre du prestigieux prix «Women Tech». Agriculture, enseignement, télécommunications ...grâce à l'intelligence artificielle, la chercheuse marocaine travaille sur des projets dans plusieurs domaines. Elle a créé le premier robot-femme, 100% marocain. Baptisé «Shama», ce robot humanoïde est basé sur l'open source. Il est capable de se déplacer dans son environnement, de parler en arabe et peut recevoir des commandes vocales. Dans le cadre du programme Al Khawarizmi, l'enseignante marocaine travaille aussi sur un robot agricole. Cette invention a pour objectif d'améliorer la production agricole marocaine. Récit du parcours d'une femme de science.
Une passion depuis l'enfance
Contactée par ALM, l'enseignante-experte en intelligence artificielle (IA) se dit d'abord reconnaissante à sa famille et notamment à ses parents qui l'ont toujours encouragée dans ses études et l'ont soutenue dans ses travaux de recherches. Pour ce qui est de son domaine d'activité, elle explique qu'il faut que le Maroc profite de ce qu'apporte l'intelligence artificielle et la data au risque d'être dépassé par la concurrence au niveau mondial. A ce titre, l'experte espère créer une dynamique dans le secteur de l'intelligence artificielle au Maroc et par la même occasion inspirer les jeunes femmes à choisir ce domaine de spécialisation.
«J'ai eu beaucoup de retour positif de la part des femmes et des filles qui veulent s'investir dans ce domaine», raconte la chercheuse ajoutant qu'elle a aussi reçu des propositions de la part de plusieurs investisseurs pour ses inventions. Hajar Mousannif est titulaire d'un diplôme d'ingénieur d'Etat obtenu en 2005 de l'Institut national des postes et télécommunications (INPT) et d'un doctorat en informatique obtenu de l'Université Cadi Ayyad. Dès son plus jeune âge, elle a cultivé sa passion pour la technologie. Petite, elle essayait de comprendre le fonctionnement des objets, particulièrement les jouets qu'on lui offrait et à ses heures perdues, l'inventrice se passionnait pour le bricolage.
De ses inventions ...
Sa véritable histoire avec l'intelligence artificielle a commencé après son premier brevet d'invention. Elle en détient d'ailleurs plusieurs dont un sur le « système ambiant de rétroactions et d'évaluation des apprentissages des étudiants ». Il s'agit d'une chaise connectée permettant de suivre instantanément la performance des étudiants. Elle permet aussi de prédire les résultats de leur apprentissage. L'objectif étant pour le professeur dans ce cas de figure est de savoir qui a assimilé son cours et par conséquent faciliter la transmission des enseignements. La chercheuse détient aussi un autre brevet qui concerne cette fois la « diffusion de contenu personnalisé en se basant sur la reconnaissance des émotions via les terminaux mobiles». Cette innovation concerne un smartphone qui lit les émotions en analysant les données comme les expressions du visage sur une caméra ou les messages. La finalité serait d'aider et réconforter les personnes qui passent par une période difficile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.