Le grand pèlerinage à la Mecque en format réduit, les Marocains dépités    Hajj 2021: les précisions du ministère des Habous et des Affaires islamiques    L'Istiqlal réaffirme la nécessaire récupération de Sebta et Melilia    La CSMD fait escale à Aït Bouguemez, le désenclavement des zones rurales au centre des débats    Algérie : les législatives anticipées servent à blanchir le régime (collectif)    Le Maroc peut produire des composants de la voiture électrique    Résolution européenne: les pays du Golfe solidaire avec le Maroc    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Le quartier Cheikh Jarrah, centre de gravité du conflit israélo-palestinien    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    Transfert de Hakimi : Le PSG s'apprêterait à améliorer son offre    Euro 2021 : Programme et chaînes    Botola D1/ Mise à jour : Tout faux pas se paiera cash !    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Le travail des enfants concerne 1,3% des ménages    Tan-Tan : un multirécidiviste se suicide en garde à vue, une enquête ouverte    Covid-19 au Maroc : 455 nouveaux cas et 5 décès enregistrés en 24 heures    Don de sang: le beau geste des ultras du Raja et du Wydad    Real Madrid: Ancelotti veut récupérer Hakimi    Coupe de la CAF : Le programme des demi-finales    Protection contre les catastrophes naturelles: un chèque de 100 millions de $ de la banque mondiale au Maroc    Conférence de Berlin II: Bourita s'entretient avec l'envoyé spécial du SG de l'ONU pour la Libye    OCP : Succès d'une émission obligataire de 1,5 Milliard de Dollars à l'international    Roland-Garros: Djokovic fait tomber Nadal et file en finale (VIDEO)    Entrée au Maroc: les voyageurs en provenance de la liste A ne sont plus obligés de passer le PCR    Banques: La position de change au plus bas annuel    Ventes de voitures neuves : Mai, mois d'une reprise confirmée    Covid-19: Lancement du premier kit de test à domicile en Inde    Covid-19: Les vaccins chinois par pulvérisation nasale en phase d'essais cliniques    Rabat restera un indéfectible soutien de Tripoli, déclare Nasser Bourita    Résolution européenne sur les migrants mineurs : réunion urgente du Parlement arabe le 26 juin    Royal air Maroc : les détails des vols pour cet été    L'ONMT se mobilise pour réactiver les routes aériennes    Météo: le temps qu'il fera ce samedi 12 juin au Maroc    Terrible incendie dans un entrepôt de textile à Bouskoura    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Evolution du coronavirus au Maroc : 400 nouveaux cas, 523.165 au total, vendredi 11 juin 2021 à 16 heures    La posture du professeur et de l'élève ne fonctionne plus    Crise migratoire Maroc/Espagne: réunion d'urgence du parlement arabe    Coupe du monde 2022 : les Lions de l'Atlas fin prêts    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    Victor Hugo, ses funérailles, ses dessins    Le goût de la vie orientale    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





11ème conférence internationale sur le tabac : Les produits alternatifs moins nocifs comme solution
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 07 - 05 - 2021

La réduction des risques du tabac est constamment au centre du débat.
Dans ce sens, le Forum mondial sur le tabac et la nicotine (GTNF) a récemment organisé la 11ème conférence internationale virtuelle intitulée «In Focus: Tobacco Harm Reduction». Lors de cet événement, plusieurs experts de la santé publique et professionnels de l'industrie du tabac ont mis en lumière différentes conclusions et recherches scientifiques relatives aux méfaits du tabac et à l'addiction tabagique.
Aller vers l'innovation
«De telles études scientifiques permettent d'apporter des données neutres et vérifiables à même d'inciter l'industrie du tabac à se tourner vers des solutions innovantes pour permettre de lutter encore plus efficacement contre la dépendance au tabac», commente Patricia Kovacevic, juriste internationale et directrice du site web RegulationStrategy.com. De leur côté, les participants ont été unanimes pour souligner l'importance pour les centres de toxicologie de se pencher davantage sur l'élaboration d'études scientifiques qui seraient plus globales, plus fiables, plus multidisciplinaires et plus précises, mais aussi de commencer à «réfléchir à l'instauration d'un cadre réglementaire qui émanerait de preuves scientifiques et qui ne serait pas basé sur des spéculations fausses et hasardeuses». En outre, la conférence a été l'occasion de revenir sur les alternatives proposées par les industriels et qui permettraient de substituer le tabac par des produits alternatifs moins nocifs (à l'instar des produits à base de tabac chauffé, des produits de vapotage, des produits sans fumée, ou encore des MOP,…).
«e-cigarette» comme alternative fiable
A ce propos, David Abrams, professeur au département des sciences sociales et comportementales de l'Université de New York, évoque l'importance d'une étude qui avait été organisée entre 2011 et 2019 auprès de 1.297.362 adolescents américains, et qui avait permis de démontrer qu'une large frange de cette population avait commencé à abandonner la cigarette classique au profit de la cigarette électronique. Selon M. Abrams, une telle étude «apporte la preuve tangible que la «e-cigarette» est capable de représenter une alternative fiable face à la dépendance tabagique».
A son tour, Maria Gogova, vice-présidente de l'Altria Client Services, n'a pas manqué d'avancer plusieurs arguments qui corroborent cette vision. Pour elle, «la généralisation et la disponibilité de produits incombustibles pouvant remplacer la cigarette classique devraient s'accentuer davantage». Quant à Mark Kehaya, président du AMV Holdings, il rappelle que la majorité des études scientifiques confirmait la théorie selon laquelle «la nicotine synthétique (cigarettes électroniques à cartouches notamment) pouvait inciter à l'arrêt du tabagisme auprès d'une large catégorie de fumeurs».
Pas de lien entre la «e-cigarette» et les maladies chroniques
Pour sa part, Riccardo Polosa, professeur de médecine interne à l'Université de Catane en Italie et fondateur du Centre d'excellence pour l'accélération de la réduction des risques (COEHAR), estime qu'il ne pouvait y avoir de lien direct entre l'utilisation de la cigarette électronique et certaines maladies pulmonaires obstructives chroniques telles que l'asthme. «Les études réalisées dans ce sens se basent sur une utilisation intermittente de la cigarette électronique, ce qui n'est guère suffisant pour pouvoir déterminer, de manière fiable, s'il existe réellement un effet soi-disant nuisible de la cigarette électronique, d'autant plus que de telles études ne mentionnent, à aucun moment, les antécédents tabagiques des personnes interrogées», rappelle M. Polosa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.