Equipement : Baraka annonce un grand chantier d'infrastructures    HCP/épargne: les ménages très pessimistes au Maroc    Vols suspendus vers 3 pays : la RAM rassure ses clients    Evolution du coronavirus au Maroc. 188 nouveaux cas, 942.967 au total, mercredi 20 octobre 2021 à 16 heures    Pass vaccinal obligatoire : les réponses à vos questions    Impôt sur les sociétés : Le PLF 2022 propose des taux proportionnels    Le CESE appelle à développer les zones de culture du cannabis    Gazoduc Maghreb-Europe: Rabat étudie (déjà) les alternatives    Affaire Brahim Ghali: Les ingérences du gouvernement Sanchez dénoncées par le procureur général de Saragosse    En Espagne, le 40e congrès du PSOE prend fait et cause pour le Maroc, le Polisario choqué    Livres : Le chercheur Taib Ajzoul publie deux nouveaux travaux    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Dell Technologies contribue à l'évolution du support informatique et de la sécurité    Crise Maroc-Algérie : le nouvel ambassadeur d'Israël apporte son soutien à Rabat    Ligue des Champions : Youssef En-Nesyri absent ce soir    Covid-19 : Vers la fabrication du vaccin russe Sputnik V au Maroc    Newcastle : Les Saoudiens arrivés, l'entraîneur limogé    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Le gouvernement français dissout l'association «Coordination contre le racisme et l'islamophobie»    PLF 2022 : Net rebond des recrutements au sein de l'administration de la Défense nationale    Sahara marocain : Le Mexique réaffirme son soutien à une solution juste et mutuellement acceptable    Pass vaccinal: un choix stratégique pour les Marocains    Décès d'Ahmed Snoussi, ancien diplomate, 92 ans    Désintox. Les images d'une chaîne algérienne montrant une situation de pénurie de gaz au Maroc sont fausses    Abdulrazak Gurnah, prix nobel de littérature 2021    Attentat à la bombe en Syrie: 13 morts à Damas    Liaisons aériennes : Suspension des vols avec trois pays européens    Covid-19: une nouvelle forme de variant inquiète le gouvernement britannique    Chine. Quatre propositions pour assurer la protection de la biodiversité    Latifa Akharbach: "La pandémie a rappelé la grande utilité sociale des médias"    Budget de l'Etat: ce que dit la note de présentation PLF 2022    LaLiga et le monde du football se préparent pour le premier ElClasico de la saison    Le FMI s'attend à un renforcement de la reprise post-Covid au Maroc    Afghanistan: une grenade vise un véhicule de police    Le nouvel ambassadeur d'Israël au Maroc accorde un entretien à la chaîne i24news [Vidéo]    Marrakech : La Mamounia s'apprête à abriter une grande vente aux enchères organisée par Artcurial Maroc    ''Femmes écrites'', un nouveau recueil de Houda El Fchtali en kiosques au Maroc et dans plusieurs pays francophones    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Grâce Royale au profit de 510 personnes à l'occasion de l'Aïd Al Mawlid Annabawi    Les 100 ans de Georges Brassens.. Un souffle de poésie et de musicalité joyeuse parcourt la ville de Sète    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Carte sanitaire au Maroc : Ces chiffres à retenir...
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 16 - 06 - 2021


Elle donne un aperçu de l'offre de soins en 2020
Les médecins du privé sont au nombre de 13.241 en milieu urbain contre seulement 381 dans le rural.
Le ministère de la santé vient de publier une nouvelle carte sanitaire qui donne un aperçu de l'offre de soins en 2020. Par comparaison aux données de 2019, on note un léger mieux au niveau des ressources humaines tant au niveau du secteur public que privé. En effet, le corp médical exerçant au niveau des établissements publics de santé se chiffre à 12.454 en 2020 dont 3.616 généralistes, 8.337 spécialistes, 323 dentistes et 178 pharmaciens. En 2019, le corps médical dans le public s'était élevé à 12.034. S'agissant du secteur privé, on relève 5.182 médecins généralistes et 8.440 médecins spécialistes, ce qui représente un total de 13.622 médecins. Au total, le Maroc compte 25.575 médecins dans le public et privé (11.953+13.622). Pour une population de 36 millions d'habitants, le ratio est de 7,1 médecins pour 10.000 habitants (25.575 x 10.000 /36.000.000). Le Maroc est encore très loin du standard de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) fixé à 15,3 médecins pour 10.000 habitants. Le système de santé souffre d'un manque cruel en ressources humaines.
Il y a moins d'un mois, le ministre de la santé, Khalid Ait Taleb, avait indiqué à la Chambre des représentants que le Maroc a un déficit de 97.566 professionnels de santé, dont 32.522 médecins et 65.044 infirmiers. Le ministre avait précisé que la densité actuelle ne dépasse pas 1,7 par 1.000 habitants, ce qui signifie un besoin de 2,75 par 1.000 habitants. Selon la nouvelle carte sanitaire, le corps paramédical dans le public se chiffre à 33.837 dont 15.087 infirmiers polyvalents et 4.943 sages-femmes. Dans le public, la répartition par région montre que les professionnels de santé médicaux sont concentrés essentiellement dans la région de Casablanca-Settat où leur nombre se chiffre à 3.171, suivie des régions de Marrakech-Safi (1.876), Fès-Meknès (1.725), Rabat-Salé-Kénitra (1.676), Oriental (1.153), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (852). Par contre, le corp médical est beaucoup moins présent dans les régions de Beni Mellal-Khénifra (589), Souss-Massa (579), Draa-Tafilalet (378), Guelmim Oued Noun (200), Laayoune-Sakia El Hamra (174), et Dakhla-Oued Eddahab (81). A noter que les médecins du privé sont au nombre de 13.241 en milieu urbain contre seulement 381 dans le rural. La carte sanitaire montre que la majorité des médecins du privé est concentrée dans 4 régions :
Casablanca-Settat (4.954), Rabat-Salé-Kénitra (2.847), Marrakech-Safi (1.386) et Fès-Meknès (1.239). Dans le détail, Casablanca-Anfa compte 1.858 médecins, Rabat (1.363) et Marrakech (941), Fès (632). Dans certaines provinces, le nombre de médecins du privé est inférieur à 10. C'est le cas notamment de Jerada (8), Tan Tan (7), Sidi Ifni (6), Tata (2), Assa-Zag (1).
Les médecins spécialistes se font rares dans le public : seulement 9 chirurgiens cancérologues
La nouvelle carte sanitaire du ministère de la santé montre que les médecins spécialistes dans le public sont peu nombreux. En 2020, le Maroc ne compte que 546 pédiatres, 515 gynécologues, 464 radiologues, 436 anesthésistes-réanimateurs, 408 traumatologues, 359 ophtalmologues, 348 chirurgiens, 325 cardiologues, 323 chirurgiens dentaires, 279 gastro-entérologues, 270 néphrologues, 227 dermatologues, 220 urologues, 219 psychiatres. Pour certaines spécialités, les médecins se font rares. C'est le cas de la neurochirurgie où l'on ne compte que 172 médecins, la radiothérapie (176 médecins), l'oncologie (159), l'hématologie (50), la chirurgie cardio-vasculaire (68), la médecine d'urgence et de catastrophe (47), la chirurgie en cancérologie (9 médecins), immunologie (20), toxicologie (5), physiologie (2) et biophysique (2).
152 hôpitaux avec une capacité de 25.440 lits
Les données du ministère de la santé font état de 2.126 établissements de soins de santé primaire dans le public, à savoir 847 centres de santé urbains et 1.279 centres de santé ruraux. Pour ce qui est des établissements hospitaliers, on relève 152 hôpitaux à travers tout le pays avec une capacité de 25.440 lits. Le Maroc ne compte que 10 hôpitaux psychiatriques avec une capacité de 1.186 lits. Il faut signaler qu'il n'existe que 120 centres d'hémodialyse pour les malades dans le public avec un nombre total de 2.376 appareils de dialyse. Cette carte sanitaire montre également que les établissements hospitaliers dans le public font face à un manque cruel de matériel, notamment au niveau des équipements biomédicaux et installations de haute technologie. On compte 129 scanographes, 82 unités de mammographie, 99 échodopplers 4 D, 47 lasers, 24 IRM, 23 unités de radiologie panoramique, ostéodensitométrie (14) , 2 TEP-San.
375 cliniques, 10.125 cabinets de consultations, 9.189 officines...
Au niveau du privé, on dénombre 375 cliniques en 2020 contre 359 cliniques en 2019 avec une capacité de 10.562 lits. La région de Casablanca-Settat concentre à elle seule 118 cliniques, Rabat-Salé-Kénitra (62 cliniques), Marrakech-Safi (46), Fès-Meknès (39), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (31), Béni Mellal-Khénifra (26), l'Oriental (25), Souss-Massa (23), Draâ Tafilalet (4), Guelmim Oued Noun (1). Il est aussi à signaler que les cabinets de consultation médicale dans le privé sont au nombre de 10 125. Le privé compte également 283 cabinets de radiologie, 582 cabinets de laboratoire, 3.643 cabinets dentaires. Quant aux officines, leur nombre s'élève à 9.189.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.