Covid-19 : le Maroc dément avoir fermé l'accès à quelques villes du pays    Maroc: report des festivités de la fête du Trône    BTP/Maroc: Les ventes de ciment progressent de 24,4% à fin juin (DEPF)    La Bourse de Casablanca dans le vert du 19 au 23 juillet    Aéroport d'Essaouira: forte chute du trafic aérien à fin juin    Covid-19 au Maroc: la vaccination élargie aux 25-29 ans    DGSN : Attaque à l'arme blanche dans un café, trois multirécidivistes interpellés    VIDEO// Paris - Cap Vert à vélo, l'incroyable challenge climatique de Nordine Fayek    Covid-19: les centres de vaccination ouverts tous les jours jusqu'à 20 heures    Casablanca-Settat : Les entreprises du secteur privé appelées à privilégier le télétravail    L'ICESCO apporte un fort soutien au système éducatif au Maroc    JO-2020 : Le programme de dimanche    JO Tokyo : Le programme des Lions de l'Atlas    JO-2020 (taekwondo/-58 kg) : Médaille d'argent pour le Tunisien Khelil Jendoubi    Une délégation américaine de haut rang en visite au Maroc dans les prochains jours    Pegasus : selon Me Olivier Baratelli, l'objet de la procédure lancée est de faire tomber les masques    La DGM se dote du supercalculateur le plus puissant des centres météorologiques africains    Pluies de mousson en Inde: au moins 76 morts et des dizaines de disparus    Maghreb-Afrique subsaharienne. Les hypothèses injustifiées de certains think tanks allemands [Par Lahcen Haddad]    Compteur Coronavirus : Explosion des contaminations, 5.494 nouveaux cas en 24H !    JO / Foot féminin : Deux joueuses ont marqué 7 buts lors du match Zambie-Chine (4-4)    La 4ème édition du festival du film éducatif pour les enfants des centres d'estivage du 28 au 31 juillet    Le marché monétaire retrouve légèrement son souffle (AGR)    Port d'Essaouira : Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en baisse de 55% à fin juin    Décès de l'ancien dirigeant sportif Mohamed Moufid, à l'âge de 80 ans    Hakim Ziyech vers un prêt au Milan AC ?    JO-2020: le programme des épreuves olympiques perturbé par un typhon    368 migrants secourus en Méditerranée par la Marine royale    Un élan de développement tous azimuts, grâce au programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit »    La moyenne des délais de paiement à 40,4 jours à fin juin 2021 (DEPP)    ONU : la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale en septembre, en présentiel à New York    Tunisie: prolongation de l'état d'urgence de six mois    France : les députés adoptent le projet de loi controversé visant l'islamisme    Fête du Trône 2021: les festivités et cérémonies reportées    Noyades : L'OMS appelle à l'action pour prévenir une cause majeure des décès    Fête du Trône: Report des festivités    Parlement: Présentation du PLF-2022, mercredi prochain    En Allemagne, 180 morts dans les inondations, selon un nouveau bilan    Maroc/Météo: Temps chaud, ce samedi 24 juillet    Israël rejoint l'Union africaine en tant qu'observateur    Le message du roi Mohammed VI au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi    Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien    Une première, Rhita, chanteuse marocaine sur le billboard du Times Square    Magazine : Khadija Alami, fée et gestes    Festival : Khouribga accueille son premier navet    [Interview avec Sonia Noor, chanteuse, guitariste et compositrice] Le patrimoine marocain, un trésor à préserver et à transmettre    Une cérémonie en présence de sa veuve Hélène : Le legs de Abderrahmane Youssoufi pour les générations futures    Le monde de la culture en deuil : Le penseur et écrivain Mohamed Sabila n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Réserves en devises: Nouveau record en vue
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 06 - 2021

Les avoirs étrangers vont atteindre selon les prévisions 338,6 MMDH à fin 2022
Les recettes des investissements directs étrangers (IDE) avoisineraient l'équivalent de 3% du produit intérieur brut (PIB) en 2021 et en 2022.
Le Maroc se dirige à pulvériser un nouveau record en matière des réserves en devises. C'est ce qui ressort des dernières statistiques de la banque centrale. Les avoirs officiels de réserve (AOR) devraient atteindre 328,5 milliards de dirhams (MMDH) à fin 2021 et 338,6 MMDH à fin 2022. «Tenant compte notamment des tirages extérieurs du Trésor, ainsi que de l'allocation de DTS (droit de tirage spécial) prévue par le FMI, les AOR de Bank Al-Maghrib avoisineraient 328,5 MMDH à fin 2021 et 338,6 MMDH à fin 2022, soit l'équivalent de plus de 7 mois d'importations de biens et services», a fait savoir M. Jouahri lors d'un point de presse tenu en mode visioconférence à l'issue de la deuxième réunion trimestrielle du conseil de BAM au titre de 2021.
Dans ce sens, M. Jouahri a précisé que ces allocations DTS qui «sont reprises au niveau des avoirs extérieurs de BAM mais qui sont également comptabilisés en engagements à long terme, permettent à la Banque Centrale de renforcer ses réserves, les arbitrer contre des devises, outre les utiliser pour financer ses dépenses». Par ailleurs, le wali de BAM a souligné que les recettes des investissements directs étrangers (IDE) avoisineraient l'équivalent de 3% du produit intérieur brut (PIB) en 2021 et en 2022. Les recettes voyages connaîtraient, pour leur part, une reprise graduelle avec l'ouverture des frontières, passant de 36,5 MMDH en 2020 à 44,4 MMDH en 2021 et à 63,4 MMDH en 2022, a-t-il fait observer, soulignant que la progression des transferts des MRE resterait soutenue avec un taux de 7,6%, à 73,3 milliards en 2021 et de 2,8%, à 75,4 milliards en 2022.
Flexibilité : BAM temporise
Quant au taux de change effectif réel, il devrait se déprécier de 0,6% en 2021 et de 1,4% en 2022, sous l'effet essentiellement d'un niveau d'inflation domestique inférieur à celui des pays partenaires et concurrents commerciaux, a soutenu le wali de BAM. Par ailleurs, il faudra attendre des jours meilleurs avant d'activer une nouvelle phase dans le régime de change flexible.
Le wali de la banque centrale préfère ainsi temporiser annonçant qu'il n'existe pas pour le moment une décision pour passer une autre étape dans ce chantier. Jouahri a dans ce sens insisté sur le fait que le Maroc demeure maitre de son sort dans ce domaine et que les autorités monétaires et officielles donnent le tempo de la réforme. Il faut préciser dans ce sens que le Maroc avait activé dès 2018 une première phase de flexibilité avant de passer à une seconde phase deux années plus tard. Depuis quelques mois, les institutions internationales, notamment le FMI, appellent le pays à aller de l'avant dans cette réforme.
Cependant, les effets de la crise sanitaire sur l'économie mondiale semblent pousser les responsables à reporter l'activation d'une nouvelle étape. Les autorités veulent s'assurer d'abord que la réforme soit assimilée par les premiers concernés, notamment les entreprises et principalement les TPME. Une campagne de sensibilisation menée par BAM et l'Office des changes est ainsi prévue dans toutes les régions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.