ONU : Plus de 60 jeunes marocains participent à New York à l'initiative "Future we Want"    Compteur Coronavirus : 121 nouveaux cas positif, un seul décès en 24H    Premier League : Haaland ouvre son compteur pour City, United déjà dans le dur    Météo Maroc: les températures en baisse ce lundi    Renault met le paquet sur l'électrique en France, quid du Maroc ? (VIDEO)    Baignade dans les fontaines à Fès: ce qu'a décidé le conseil communal    À Rabat, un mouvement de contestation contre les «défaillances» du CCME le 11 août    Ammouta de retour au Wydad?    Marocains, il est temps d'économiser l'eau !    Visas Schengen: les Marocains dépités    Motsepe se félicite de la belle réussite de la WAFCON    Date limite de consommation: les autorités sanitaires redoublent de vigilance    Oualidia : pourquoi c'est une destination incontournable pour les vacances    Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara signe un décret accordant la grâce présidentielle à Laurent Gbagbo    Mer de Chine : Pékin annonce des manoeuvres près des Corées    El Jadida : Coup d'envoi du Moussem Moulay Abdellah Amghar    Rabat : La 1ère édition du « Rab'Africa Summer Festival » continue jusqu'au 14 août    Halte aux actes de vandalisme!    Amallah vois double    Mondiaux juniors: Le Marocain Benyazide remporte le bronze du 3000 m steeple    Réunion constitutive du Congrès scientifique universitaire sur les droits de l'Homme    Ukraine. Amnesty international épinglée en Ukraine    Maroc : Partis et ONG dénoncent l'agression israélienne à Gaza    Tunisie : Mise en échec de trois tentatives de migration clandestine    Covid-19 au Maroc : 121 nouvelles infections et 1 décès ce dimanche    Cyberattaque : le site web de la FSDM piraté par un hacker algérien    Festival Al Fida National de théâtre, un souffle de renouveau pour le théâtre    Hommage appuyé à cinq grandes figures du 7ème art marocain    Ligue 1 / Clermont vs PSG (0-5) : Achraf Hakimi buteur    Des plages de poésie à la Cité des Alizés...    Le Maroc suit avec une vive inquiétude la grave détérioration de la situation dans la bande de Gaza    Gaza: le bilan passe à 31 morts dont six enfants    Lasaad Dridi, nouvel entraîneur de l'Olympique Khouribga    Ain Leuh: Ouverture du 21è Festival national d'Ahidous    Vidéo. Eliminatoires CAN beach-soccer (Maroc-Côte d'Ivoire): La sélection ivoirienne se retire    Températures prévues pour le lundi 08 août 2022    Rabat: Le nouveau parking souterrain Bab Chellah ouvre ses portes au public    Regain de tension entre Israël et le Jihad islamique à Gaza : le Maroc préoccupé    Le chanteur français Daniel Lévi n'est plus    L'Humeur : Deux feux, deux mesures    Eté : Le bronzage, une obsession mauvaise pour la santé    Le Sénégal accuse la police canadienne d'avoir «sauvagement tabassé» une de ses diplomates    12C de l'OMC : Quels intérêts économiques pour le Maroc et l'Afrique ?    Céréales: cinq nouveaux cargos quitteront l'Ukraine dimanche    Magazine : Les Frères Jackfruit, Atlas attitude et Souss system    Gaza : Le Maroc suit avec une vive inquiétude la grave détérioration de la situation et appelle à éviter davantage d'escalade    Elon Musk accuse Twitter de "fraude"    La revue de presse du samedi 6 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lancement à Rabat du projet d'Appui à la Participation Citoyenne
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 04 - 2022

Un nouveau programme d'Appui à la participation citoyenne a été lancé officiellement, mardi à Rabat, en partenariat avec le ministère délégué chargé des relations avec le parlement, la Direction générale des collectivités territoriales, le Centre marocain pour l'Innovation et l'entrepreneuriat social et l'agence belge de développement « Enabel.
Le lancement de ce programme financé par l'Union européenne, s'est déroulé lors d'une cérémonie présidée par le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé des relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, le Wali-Directeur Général des Collectivités Territoriales Khalid Safir, l'Ambassadrice de l'Union européenne au Maroc Patricia Pilar Llombac Cussac et l'Ambassadrice de Belgique au Maroc, Véronique Petit.
Ce programme qui s'inscrit dans le cadre du partenariat entre le Maroc et l'Union européenne pour appuyer les efforts déployés par le Maroc en matière de promotion de la démocratie participative, intègre trois composantes dont la première est dédiée au renforcement du tissu associatif, la deuxième est relative à la promotion de la participation de la société civile dans l'élaboration, le suivi et l'évaluation des politiques publiques locales alors que la troisième vise le développement de l'impact et la promotion des initiatives de la société civile au Maroc.
A cette occasion, M. Baitas a relevé que ce programme n'est autre que le fruit d'un partenariat stratégique entre le Maroc et l'Union Européenne, notamment en matière de développement des initiatives de la société civile, de renforcement de la démocratie participative et de promotion de la participation citoyenne au Maroc.
D'une période de 3 ans et doté d'un budget de près de 7 millions d'euros, ce programme d'Appui à la participation citoyenne vise principalement à appuyer les efforts déployés au Maroc en matière de promotion de la démocratie participative, a-t-il indiqué, relevant qu'il sera déployé dans cinq régions du Maroc, à savoir Casablanca-Settat, l'Oriental, Souss-Massa, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Beni Mellal-Khénifra.
Le Royaume a accumulé une expérience notoire en termes de renforcement des rôles des associations, particulièrement depuis l'adoption de la Constitution de 2011, qui stipule que les associations intéressées à la chose publique, et les organisations non gouvernementales, contribuent, dans le cadre de la démocratie participative, à l'élaboration, à la mise en œuvre et à l'évaluation des décisions et des projets des institutions élues et des pouvoirs publics, a-t-il ajouté.
De son côté, M. Safir a relevé que ce programme – dont la composante 2 est relative au renforcement de la participation de la société civile dans l'élaboration, le suivi et l'évaluation des politiques publiques – a pour objectif principal d'accompagner 60 communes dans 5 régions cibles, afin d'y promouvoir la gouvernance locale participative.
« Renforcer le dialogue entre les collectivités territoriales, les citoyens et les organisations de la société civile par la co-construction et la mise en œuvre de politiques publiques locales, est l'un des objectifs de la démocratie participative et de la participation citoyenne », a-t-il assuré, précisant que ces éléments sont consacrés dans la Constitution du Royaume et dans les lois organiques relatives aux collectivités territoriales.
En effet, la participation citoyenne est un chantier stratégique dans lequel est engagé le Ministère de l'intérieur, à travers la direction générale des collectivités territoriales et son plan d'action stratégique d'accompagnement des collectivités territoriales, a fait savoir le responsable, ajoutant que le plan consacre 5 axes stratégiques à l'appui à la participation citoyenne au niveau des collectivités territoriales.
A ce titre M. Safir n'a pas manqué de mettre en exergue les différents projets menés ou en cours de réalisation, en collaboration avec les partenaires nationaux et internationaux tels que les programmes de promotion et d'appui à l'institutionnalisation, le projet de promotion de la gestion de proximité, le projet d'appui au programme gouvernemental de l'égalité ou encore la contribution de la direction générale des collectivités territoriales au plan national du gouvernement ouvert.
Le moment est venu d'informer, de former et d'accompagner les organisations de la société civile dans l'utilisation des outils et plateformes mises à leur disposition, a-t-il affirmé, ajoutant que les collectivités territoriales et associations doivent être créées et pérennisées pour la co-création et la mise en œuvre d'initiatives, projets et programmes de développement.
Pour sa part, l'Ambassadrice de l'Union européenne au Maroc, Patricia Pilar Llombac Cussac, a mis en exergue l'importance de la convergence des valeurs entre le Maroc et l'Union Européenne, notamment en matière des droits de l'Homme et de la bonne gouvernance, dans la perspective de préserver les intérêts communs et globaux.
Le Royaume du Maroc et l'Union Européenne œuvrent ensemble dans le cadre d'un partenariat « de prospérité partagée », a-t-elle relevé, mettant en avant le rôle crucial de la société civile dans la défense des valeurs de démocratie et de solidarité.
A la lumière d'une conjoncture post-Covid-19, Mme Llombac Cussac a abordé les rôles indéniables des organisations de la société civile, politiques publiques et partenariats public-privé dans la mise en place d'une société résiliente et inclusive.
De son côté, l'Ambassadrice de Belgique au Maroc, Véronique Petit, a indiqué que la participation des citoyens à la gouvernance de leur espace immédiat est un défi pour toutes les sociétés, soulignant que la participation de la société civile dans l'élaboration et le suivi des politiques publiques est inscrite dans la Constitution du Royaume, de même que dans les recommandations du nouveau modèle de développement.
La diplomate s'est réjouie de la confiance accordée par le Maroc à l'agence belge de développement et à l'Union Européenne dans la mise en œuvre de ce programme d'Appui à la participation citoyenne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.