Sourcing local: le ministère de l'Industrie signe un partenariat avec Kitea    Nouveau Citroën C5 Aircross : la belle découverte (VIDEO)    Impériales 2022 : et voici la marque marocaine la plus aimée    Maroc : Zapatero salue la position espagnole sur le Sahara    La HACA aux commandes du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication pour un mandat de 2 ans    Politique monétaire : Vers une hausse du taux directeur selon les prévisions de l'AGR    Covid-19 au Maroc : 22 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne dans l'action entreprise sous le leadership de SM le Roi    Crise de l'énergie: le chancelier allemand en Arabie saoudite    Aux Nations unies, le Mali s'en prend violemment à la France «néocoloniale, condescendante, paternaliste et revancharde»    Après avoir échappé à la peine capitale, Brahim Saadoun arrive ce samedi soir au Maroc    Le sélectionneur du Chili fait l'éloge des Lions de l'Atlas    Météo: Averses et pluies ce week-end dans plusieurs provinces du Royaume    Covid-19 : 22 nouveaux cas et zéro décès ce 24 septembre    Grands concerts de Rabat: la scène OLM Souissi retrouve son éclat après deux ans de Covid-19    Marrakech : Des shows et rythmes variés au menu du 5è Festival Gnaoua Show pour le Monde    OLM Souissi : 170.000 personnes ont assisté à Toto, Dadju et Ayra Starr    William Ruto : "la position du Kenya sur le Sahara est celle des Nations unies"    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce samedi 24 septembre 2022    Dr Tayeb Hamdi: « L'ensemble des citoyens ont intérêt à se faire vacciner contre la grippe saisonnière »    Casablanca accueille la première édition du Festival des Marocains du monde    Prix du pétrole et concurrence internationale    Burkina : Au moins 14 personnes tuées par des hommes armés    Division Amateurs : Tihad Benahmed (CUSBA) demande justice    Marrakech: un «ould lfchouch» commet un terrible accident (VIDEO)    Football / Le public rajaoui réclame le changement structurel : Pas de bricolage, non aux «charrettes» et au dénigrement    Las Palmas. Un Manifeste pour la réunification de tous les sahraouis    Maroc – Chili : Conférence d'après match de Walid Regragui    Division Nationale Amateurs / 1ère Journée : Réussir l'entame pour mieux se projeter !    Washington annonce des mesures pour faciliter l'accès des Iraniens à Internet    Nador: peine de prison alourdie pour des migrants impliqués dans les événements de Melilla    Le Partenariat Vert UE-Maroc sera signé prochainement    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    La revue de presse des hebdos du samedi 24 septembre    Abdelilah Benkirane défraie encore la chronique    La Somalie va ouvrir un consulat général à Dakhla    Enlèvement d'une fillette à Kénitra: le suspect arrêté sur un bateau de pêche    CAN cécifoot: le Maroc sacré champion d'Afrique    Tennis: Sourires et larmes pour les adieux du "roi" Federer    Le beau message d'Arturo Vidal à Achraf Hakimi après Maroc-Chili (PHOTO)    Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position    France : Une centaine d'associations signe la pétition « La politique des visas : discriminations et injustice »    Les températures attendues ce samedi 24 septembre    Pétrole: le WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis plus de 7 mois    Samira Saïd: « Rabat ne cesse d'embellir de jour en jour » (VIDEO)    Rabat: Cheb Khaled, Manal... La soirée de l'OLM Souissi comme si vous y étiez (VIDEO)    5ème Salon régional du livre du 28 septembre au 4 octobre à Tinghir    Quand Amina Benmansour Kanouni interroge la relation humaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



2023 sous le signe du social
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 08 - 2022

Allocations familiales, révision de l'IR, RSU, réflexion sur les aides directes… ce que prépare le gouvernement
Le gouvernement veillera, en 2023, à la mise en œuvre de la généralisation des allocations familiales et ce, selon une approche basée sur l'aide directe à travers le ciblage des catégories vulnérables et éligibles à ces allocations.
Et si l'année 2023 était placée sous le signe de l'Etat social ? Le gouvernement a annoncé la couleur avec la lettre de cadrage de la loi de Finances 2023. Plusieurs mesures sociales sont prévues dans le cadre du programme gouvernemental mais également le nouveau modèle de développement. L'une des grandes annonces ces derniers jours concerne le démarrage selon le calendrier arrêté de la généralisation des allocations familiales. «A la fin de 2023, et avec l'aide de Dieu, Nous sommes résolu à mettre en œuvre le projet de généralisation graduelle des allocations familiales, conformément au planning arrêté.
Ce projet solidaire d'intérêt national bénéficiera à environ sept millions d'enfants, en particulier à ceux qui appartiennent à des familles pauvres ou en situation de précarité et à trois millions de ménages n'ayant pas d'enfants en âge de scolarité. A cette fin, Nous appelons à l'opérationnalisation diligente du Registre social unifié, considéré comme le principal mécanisme pour l'octroi d'un soutien efficace», avait annoncé Sa Majesté le Roi dans le discours du Trône. Le gouvernement veillera, en 2023, à la mise en œuvre de la généralisation des allocations familiales (AF) et ce, selon une approche basée sur l'aide directe à travers le ciblage des catégories vulnérables et éligibles à ces allocations, indique la note de cadrage du projet de loi de Finances (PLF) au titre de l'exercice 2023.
Ainsi, en application des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Trône, l'Exécutif œuvrera à la généralisation de ces allocations selon le calendrier fixé, pour en faire bénéficier environ sept millions d'enfants issus de familles vulnérables et pauvres et trois millions de familles sans enfants en âge de scolarité, fait savoir cette note, adressée par le chef du gouvernement aux départements ministériels. Dans ce sens, le gouvernement, en exécution des Hautes Orientations Royales, veillera à l'accélération de la mise en place du Registre social unique (RSU), qui se veut le principal mécanisme pour acheminer l'aide et garantir son efficacité, ajoute la même source. Par ailleurs, le gouvernement compte remettre à plat le dispositif d'aide publique pour faciliter l'accès à la propriété. Dans ce sens, l'Exécutif a annoncé dans le cadre de la lettre de cadrage pour l'élaboration du projet de loi de Finances 2023 un changement de cap stratégique en la matière. En raison de son importance en tant qu'aspect d'une vie digne, le gouvernement accorde un intérêt particulier à la facilitation de l'accès au logement décent.
Il a ainsi été décidé de changer de méthode d'aide visant à échanger les dépenses fiscales (exonérations) dont la mesure de l'impact social et économique reste difficile, par un soutien direct pour l'accès à la propriété. Cette démarche sera adoptée en concertation avec toutes les parties prenantes, lit-on dans la lettre de cadrage du PLF 2023. Ce n'est pas tout. L'Exécutif se penche sur la révision de la grille de l'IR (impôt sur le revenu). Le ministre délégué auprès de la ministre de l'économie et des finances, chargé du budget, Fouzi Lekjaa, avait dévoilé les premières pistes de réforme projetée par le gouvernement. Dans les détails, le ministre a fait savoir lors d'une journée d'étude organisée conjointement par les députés et les conseillers parlementaires que ladite réforme vient en application des recommandations des troisièmes Assises sur la fiscalité et le quatrième article de la loi-cadre sur la fiscalité prévoyant la révision de l'IR sur les personnes physiques.
Le chantier répond également à l'une des conclusions du nouveau modèle de développement encourageant l'équité fiscale à travers la révision des grilles de l'Impôt sur le revenu ainsi que les méthodes de calcul. Enfin, il s'agit d'un engagement du gouvernement dans le cadre du débat sur la loi de Finances 2022 et le dialogue social.
Priorités
Le projet de loi de Finances (PLF) au titre de l'exercice 2023 fixe quatre grandes priorités, considérant les Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Trône et reflétant les engagements du programme gouvernemental, selon la note de cadrage dudit projet adressée par le chef du gouvernement aux départements ministériels. Il s'agit de renforcer les bases de l'Etat social, de relancer l'économie nationale via l'appui à l'investissement, de consacrer la justice spatiale et de récupérer les marges de manœuvre financières pour garantir la durabilité des réformes, précise cette note. «Le monde vit depuis 2020 des crises successives, avec l'apparition de la pandémie de Covid-19 et ses répercussions sanitaires, économiques et sociales mondiales. Le Maroc, sous la conduite éclairée et visionnaire de SM le Roi Mohammed VI, a réussi à surmonter ces crises et limiter ses impacts à travers une politique proactive et efficace», fait savoir la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.