Hakima El Atrassi à cœur ouvert    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Eurafric Information renouvelle sa certification ISO 27001    Hamid Ahaddad quittera le Zamalek l'été prochain    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    La Direction de la Santé à Béni Mellal-Khénifra dément tout manquement    2020, année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Le journaliste Jamal Boushaba n'est plus    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    L'Opinion : Contractuels, gardez espoir !    Le CNDH et l'UNHCR s'allient pour renforcer les droits des réfugiés    Borrell réitère à Al Maliki le soutien de l'UE au processus électoral en Palestine    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    La diplomatie sportive au centre d'une réunion de l'AMJS    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    RADEEMA se mobilise contre le stress hydrique    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Événement : Le poulet résiste à la chaleur
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 07 - 2006

Un sondage réalisé par les aviculteurs au niveau national montre que la canicule n'a pas pour le moment causé des pertes majeures dans le secteur avicole marocain.
En dehors du littoral, certaines sociétés avicoles déplorent des pertes liées à la dernière vague de chaleur enregistrée à travers la plupart des régions du Royaume. Mais, «nous sommes loin des niveaux enregistrés dans les années précédentes», déclare Chaouki Guerri, le directeur général de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole. Le sondage réalisé au niveau national fait apparaître des taux de mortalité élévés dans quelques endroits certes, mais il s'agit de cas isolés. «Tous les élevages bien tenus et les normes sont épargnées». Pour preuve, poursuit le directeur général de la FISA, les prix sont restés relativement bas aux alentours de 9,5 à 10 dirhams à la sortie de la ferme. La mise en place de normes techniques comme le Pad cooling explique cette résistance à la chaleur. C'est le sentiment de Youssef Alaoui, président de la FISA.
L'on est donc loin des dégats enregistrés en juillet 2004, année qui a vu de forts taux de mortalité variant en moyenne de 30 à 40 % parmi les poulets de plus de 35 jours d'âge et de 10 à 15 % parmi les dindes adultes. Parmi les régions généralement vulnérables du fait de la chaleur, Marrakech vient en tête. Ainsi, selon un responsable à la société Alf Bicose, spécialiste en aliments de volaille, 1 500 cas de mortalité liés à la chaleur» ont été recensés dans environ une dizaine de fermes de la région. Ce sont les poulets de plus de 43 jours qui ont le plus souffert des fortes températures.
Ne disposant pas de système de refroidissement, la plupart des éleveurs on pâti de la canicule, surtout durant la semaine du lundi 10 au dimanche 16 juillet. Pour le reste, les choses sont rentrées dans l'ordre en ce début de semaine. Le fait que les prix aient gardé là aussi un niveau normal est plutôt un bon signe pour les producteurs.
Secteur avicole : fiche technique
Avec un taux d'accroissement moyen durant les trois dernières décennies de 7,5% des productions de viandes de volailles et de 6,4% des productions d'œufs de consommation, le secteur avicole constitue l'une des activités agricoles les plus dynamiques au Maroc. Il est également l'un des premiers secteurs employeurs de l'économie nationale avec quelque 66.000 emplois directs et près de 170.000 emplois indirects dans les circuits de commercialisation et de distribution. Cette activité économique a réalisé quelque 6,3 milliards DH d'investissements cumulés pour un chiffre d'affaires estimé à 12,8 milliards DH. En 2004, la production a été de l'ordre de 337 000 tonnes de viandes de volailles et 3,3 milliards d'œufs de consommation. Le secteur a couvert 100% des besoins en viandes de volailles représentant 52% de la consommation totale toutes viandes confondues ainsi que 100% des besoins en œufs de consommation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.