Prix du pétrole et concurrence internationale    Costa Galida Supercoupe U20 : Les Lionceaux s'inclinent face aux Three Lions (vidéo)    Météo Maroc: pluies ou averses localement orageuses ce dimanche 25 septembre    Tanger : Zanka Contact d'Ismaël El Iraki remporte le Grand prix du Festival national du film    Diaspo #257 : Rayane Bensaghir, un écrivain à contre-courant des «talents gâchés»    Brahim Saadoun de retour dans le pays    Voici le nouvel entraîneur du Raja de Casablanca (VIDEO)    Immigration clandestine : les sorties forcées du territoire français ont augmenté de 10 %    Tanjazz 2022: en images, les premier et deuxième jours du festival    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne    Chefchaouen: tenue d'une conférence internationale sur les « Simuliidae »    New York: Bourita s'entretient avec son homologue indien    Nouveau Citroën C5 Aircross : la belle découverte (VIDEO)    Impériales 2022 : et voici la marque marocaine la plus aimée    Maroc Vs Chili: la presse sportive chilienne fait l'éloge des Lions de l'Atlas    Le ministre des Sports : « Le président a approuvé la candidature de l'Egypte d'organiser les JO 2036 »    Covid-19 au Maroc : 22 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Le Maroc souligne à New York la place importante de la cause palestinienne dans l'action entreprise sous le leadership de SM le Roi    Météo: Averses et pluies ce week-end dans plusieurs provinces du Royaume    Covid-19 : 22 nouveaux cas et zéro décès ce 24 septembre    Crise de l'énergie: le chancelier allemand en Arabie saoudite    La HACA aux commandes du Réseau des Instances Africaines de Régulation de la Communication pour un mandat de 2 ans    Conseil de BAM: un relèvement du taux directeur « peu probable »    OLM Souissi : 170.000 personnes ont assisté à Toto, Dadju et Ayra Starr    Marrakech : Des shows et rythmes variés au menu du 5è Festival Gnaoua Show pour le Monde    Casablanca accueille la première édition du Festival des Marocains du monde    Burkina : Au moins 14 personnes tuées par des hommes armés    Sourcing local : Convention de partenariat entre le ministère de l'Industrie et le Groupe Kitea    Las Palmas. Un Manifeste pour la réunification de tous les sahraouis    Marrakech: un «ould lfchouch» commet un terrible accident (VIDEO)    Maroc – Chili : Conférence d'après match de Walid Regragui    Division Nationale Amateurs / 1ère Journée : Réussir l'entame pour mieux se projeter !    Washington annonce des mesures pour faciliter l'accès des Iraniens à Internet    Nador: peine de prison alourdie pour des migrants impliqués dans les événements de Melilla    La Somalie va ouvrir un consulat général à Dakhla    Sahara marocain: Le Soudan du Sud déjuge la propagande algéro-polisarienne et rétablit la vérité sur sa position    Enlèvement d'une fillette à Kénitra: le suspect arrêté sur un bateau de pêche    CAN cécifoot: le Maroc sacré champion d'Afrique    Tennis: Sourires et larmes pour les adieux du "roi" Federer    Le Partenariat Vert UE-Maroc sera signé prochainement    La région Marrakech-Safi et l'OCP scellent un partenariat pour booster le développement    La revue de presse des hebdos du samedi 24 septembre    Abdelilah Benkirane défraie encore la chronique    Pétrole: le WTI clôture sous 80 dollars, une première depuis plus de 7 mois    France : Une centaine d'associations signe la pétition « La politique des visas : discriminations et injustice »    Les températures attendues ce samedi 24 septembre    Samira Saïd: « Rabat ne cesse d'embellir de jour en jour » (VIDEO)    Rabat: Cheb Khaled, Manal... La soirée de l'OLM Souissi comme si vous y étiez (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Rice, la diplomatie minimaliste
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 16 - 01 - 2007

La tournée au Proche-Orient de la secrétaire d'Etat américaine ne se traduira pas par des progrès spectaculaires. Condoleeza Rice a été obligée par George W. Bush de revoir ses ambitions à la baisse.
Des rumeurs insistantes avaient laissé entendre que la secrétaire d'Etat américaine avait l'intention, lors de sa tournée au Proche-Orient, à partir de samedi dernier, de bousculer ses interlocuteurs et de leur faire accepter la création d'un «Etat palestinien provisoire» dans les limites de l'actuelle «barrière de sécurité» érigée par Israël entre lui et les territoires administrés par l'Autorité palestinienne.
Condoleeza Rice était d'autant plus décidée à frapper un grand coup qu'elle paraissait avoir le soutien de George W. Bush. Le président s'était en effet déclaré, au début de l'année, en faveur d'une relance de la «feuille de route», l'initiative de paix du Quartette ( USA, Russie, ONU et Union européenne). C'est précisément forte de cette assurance que la secrétaire d'Etat avait avancé d'une quinzaine de jours sa visite en Palestine, en Israël, en Egypte, en Jordanie, en Arabie Saoudite et au Koweït.
Mais, entre-temps, les priorités de la Maison-Blanche ont changé. George Bush a annoncé l'envoi en Irak d'un contingent supplémentaire de 20 000 hommes et ne cache plus son intention de «donner une leçon» à l'Iran, soupçonné d'encourager, financièrement et militairement, la guérilla chiite en Irak.
Voilà pourquoi le profil de la visite, au Proche-Orient, de Condoleeza Rice a été modifié du tout au tout. Lors de son audition, le 11 janvier 2007, devant le Sénat, désormais à majorité démocrate, la secrétaire d'Etat n'a pas évoqué une seule fois le dossier du conflit israélo-palestinien. Elle a essentiellement développé l'idée que les Etats-Unis refusaient l'ouverture de tout dialogue avec la Syrie et l'Iran, et que ce boycott ne prendrait fin qu'avec la renonciation de Téhéran à l'acquisition de l'arme nucléaire.
Le voyage de Condoleeza Rice ne se traduira pas par la relance de la «Feuille de route», ni par des discussions autour de la création d'un Etat palestinien provisoire.
Du côté israélien, la dégradation constante de la situation à Gaza et en Cisjordanie et les violents affrontements entre les partisans du Hamas et du Fatah, dont l'issue est problématique, auraient convaincu Ehoud Olmert d'étaler, pour l'instant, une reprise du dialogue avec l'Autorité palestinienne.
Il a, certes, promis de renforcer, graduellement, la position d'Abou Mazen par des gestes visant à améliorer la vie quotidienne des Palestiniens de Cisjordanie. Mais il n'a rien fait de tangible pour asseoir son autorité face à Ismaïl Haniyeh.
L'idée d'élections présidentielles et législatives anticipées, annoncées par Mahmoud Abbas, pour contrer le Hamas, s' éloigne cependant et l'on parle de la possible constitution d'un gouvernement d'union nationale où le Fatah obtiendrait les portefeuilles des Finances, de l'Intérieur et des Affaires étrangères à condition qu'Ismaïl Haniyeh conserve, lui, le poste de Premier ministre. Ce serait pour préserver l'éventualité d'un tel accord qu'Abou Mazen ne souhaite pas que les Etats-Unis prennent, pour l'instant, des initiatives spectaculaires dont il ne pourrait récolter les fruits. D'où son refus, lors de son entretien, dimanche dernier, avec Condoleeza Rice, de la création d'un Etat palestinien provisoire et la sage lenteur qu'il met à accepter la tenue d'un sommet entre lui, Ismaïl Haniyeh et Khaled Mechâal comme le lui a suggéré, lors de leur rencontre à Amman, le roi Abdallah de Jordanie.
Voilà pourquoi la tournée au Proche-Orient de Condoleeza Rice se traduira, sur le plan israélo-palestinien, par une « diplomatie minimaliste » qui semble satisfaire toutes les parties en présence et qui permettra à la secrétaire d'Etat de se consacrer à l'essentiel de sa mission, renforcer le camp des modérés contre l'Iran que George Bush accuse d'être le principal facteur de déstabilisation en Irak .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.