Santé : Un contrat-programme pour la création de près de 16 000 emplois industriels au Maroc    Maroc – Paraguay : Composition officielle des Lions de l'Atlas    Murcie : La sélection du Maroc U20 de football s'impose face au Chili    Tanger-Med: saisie de pièces en or d'une valeur de plus de 500.000 dirhams    Salé : Quand le cinéma se conjugue au féminin    Abdellatif Hammouchi reçoit le patron de la Sûreté nationale en Mauritanie    Le Gabon présidera le Conseil de sécurité de l'ONU à partir du 6 octobre    BAM: le taux directeur passe de 1,5 à 2%    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Santé : le Groupe AKDITAL met en service sa 12éme infrastructure de santé à Sidi Maarouf    فيروس كورونا : الحالة الوبائية تتميز بانتشار جد ضعيف للفيروس بالمغرب    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Maroc-Paraguay: Un match amical sous haute surveillance    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    «Ormindo», un opéra baroque le 30 septembre à Rabat    Sefrou: Clôture du 20ème Festival national des pommes d'Imouzzar Kandar    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Nul fou mais en trompe-l'oeil entre Angleterre et Allemagne    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Le Conseil de la concurrence dénonce l'absence de toute concurrence sur les prix et la forte concentration du marché    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Béni Mellal: plusieurs blessés dans un terrible accident d'autocar (PHOTOS)    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Sitel et Majorel abandonnent leur projet de fusion    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    Ukraine : Quatre régions vont passer à la Russie    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Des publications attribuées à Brahim Saadoun font le buzz, son père réagit    Botola: voici le programme de la 4ème journée    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    BMCE Capital lance un fonds pour le financement des startups marocaines innovantes    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    Le Malawi élimine le trachome, une maladie tropicale qui provoque la cécité (OMS)    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    DGSN: Hammouchi exige de ses hommes plus de réactivité dans le traitement des plaintes    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Washington cherche à appuyer une réforme improbable du Conseil de sécurité    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Palestine : Les Brigades des martyrs d'Al Aqsa déposent les armes
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 07 - 2007

Selon Zakaria Zubeidi, le leader de la branche armée du Fatah à Jénine, les Brigades des martyrs d'Al Aqsa stoppent leurs actions contre Israël et signent «un accord de cessez-le-feu».
Affirmant que «les Brigades des martyrs d'Al Aqsa ne veulent pas être un obstacle à une solution politique au problème palestinien», Zakaria Zubeidi, l'un des leaders de la résistance armée les plus recherché par l'Etat d'Israël, a signé, dimanche, «un accord de cessez-le-feu avec Israël» annonce-t-il lui-même.
C'est dans le cadre d'un programme de désarmement des milices décidé par le gouvernement d'urgence, que cette proposition israélienne d'amnestie vît le jour. 178 à 189 combattants recherchés par l'Etat hébreu pour leurs actions militaires contre Israël, seront «pardonnés» par ce dernier et resteront libres. Suite à la parution de cette liste, Zakaria Zubeidi, le leader des Brigades des martyrs d'Al Aqsa de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, s'est décidé à franchir le pas du désarmement. Ces hommes dits «wanted», dont les noms figurent sur la liste d'amnestie, doivent rendre leurs armes et resteront au quartier général de la sécurité palestinienne, attendant le processus administratif et politique qui garantira leur liberté. Cependant, cette liste d'amnestie ne concerne que les miliciens des Brigades des martyrs d'Al Aqsa, affiliés au Fatah de Mahmoud Abbas. Toutes les autres factions rejettent énergiquement ce traité d'amnestie. Les Brigades Abu Ali Mustafa, branche armée du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), refusent de rendre leurs armes à l'Autorité palestinienne, déclarant cette offre dangereuse pour l'unité palestinienne, notamment au sein des branches armées qui combattent contre l'occupation. Ils affirment dans un communiqué que «la résistance palestinienne a été le sujet d'une série de conspirations qui avaient pour but de la frustrer et de détériorer ses combattants. Malgré ceci, la résistance a continué de plus belle, de même que le public palestinien considère la résistance comme étant le seul moyen de mettre un terme à l'occupation». Les Brigades Al Qods, branche armée du Jihad islamique, ont aussi refusé cet accord, précisant que cette décision a été prise malgré le fait que le Fatah leur ait proposé d'inclure dans la liste d'amnestie, une vingtaine de membres de leur faction. Les Brigades Nasser Salah Addin, branche armée du Comité de résistance populaire, ont aussi décliné la proposition d'amnestie, s'interrogeant sur «la décision israélienne de mettre en échec les mouvements palestiniens en criminalisant leurs membres, qui auront besoin d'une permission pour vivre dans leur propre ville».
Cette offre israélienne complète la proposition de libérer 250 prisonniers affiliés au Fatah, enfermés dans les geôles israéliennes. C'est lors du dernier sommet de Charm el Cheikh, que Ehud Olmert avait annoncé à Mahmoud Abbas sa volonté de relâcher certains prisonniers de Fatah, «n'ayant pas de sang sur les mains». Cependant, depuis cette annonce, l'armée israélienne a augmenté le nombre des arrestations dans les territoires occupés et 300 Palestiniens affiliés au Fatah ont été emprisonnés. Dans un communiqué, le groupe politique du président Abbas traite de « farce» cette politique du double langage, déclarant que «la politique d'arrestation d'Israël ne peut pas apporter la paix» et encore moins «construire les bases d'une confiance mutuelle entre Israël et les Palestiniens». Une réalité qui met gravement en question la bonne volonté de l'Etat d'Israël.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.