Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 septembre 18H    Marrakech: saisie de boissons alcoolisées périmées ou non conformes aux normes légales    AIEA : le Maroc réitère son attachement à l'esprit du TNP, affirme Nasser Bourita    Des centaines de sans-papiers entament un périple de 700 Km    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Suivez le LIVE de l'émission « Al Moukawil » de MFM Radio    Débat autour d'un viol. Au Maroc, on ne fouette pas, on ne coupe pas la main    Secteur de l'automobile : la courbe des exportations se redresse progressivement    Distribution : les Marocains fidèles au marché et à l'épicier pour l'alimentaire    HPS: des résultats en forte progression    Les plateformes digitales séduisent les administrations marocaines    Formation continue : des mesures exceptionnelles en faveur des entreprises    Enfin une (vraie) relance du tourisme à Marrakech ?    Crise sanitaire: quand la RSE prend tout son sens    L'IoT, la technologie qui métamorphose notre quotidien    L'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire au cœur d'un scandale sexuel    « FinCEN Files » : de grandes banques soupçonnées de faciliter la circulation d'argent sale    Bolivie: La présidente par intérim se retire de la course à la présidence    Le Maroc élu président de la 64è Conférence générale de l'organe directeur suprême de la AIEA    Affluence grandissante et prestations appréciées    Officiel: El Haddadi éligible pour représenter le Maroc    Une consécration de l'engagement du Royaume pour une pratique sportive saine    Italie: débuts flamboyants pour la Juve de Pirlo    Football : Nayef Aguerd débute bien la saison en France    Liga : Jawad Yamiq proche du Getafe    Affaire Drareni: la violente charge du président Tebboune contre RSF, qui veut « déstabiliser » l'Algérie    AIEA : le Maroc préside la 64e Conférence générale    Casablanca : saisie de 121 600 faux masques de protection    Rabat : adoption de l'enseignement en alternance dans 17 établissements scolaires    Le Maroc réitère son attachement inébranlable à l'esprit du TNP    La rentrée demeure dans le virtuel    Alzheimer: une maladie sournoise    Exclusif. Gestion de la crise, bilan, réforme… El Otmani défend les choix gouvernementaux    Le roman des énigmes    «M'ZORA CARAVANE»: plus de 30 artistes internationaux à l'honneur    «Le Fez Art Lab», un nouvel espace culturel à Fès    Quatre productions marocaines en lice au Festival du film arabe de Malmö    Meknès : Reda Boudina expose sa démarche du graffiti    Le Raja de Casablanca retrouve la tête du classement de Botola Pro D1    Allemagne : des milliers de manifestants réclament à de prendre en charge les réfugiés    Le Maroc remarquablement élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    «Enquête exclusive» : les dérives du régime algérien mises en lumière    Arabie saoudite: cinq personnes blessées par un projectile tiré par les Houthis    Gareth Bale file à Tottenham    Les Etats-Unis sanctionnent l'IRAN et fâche Moscou    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie : les candidats contre Bouteflika
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 01 - 2004

«Eviter une fraude massive et par là-même déjouer la victoire programmée du président-candidat». C'était l'objectif de la réunion lundi à Alger de onze personnalités politiques de divers horizons, dont plusieurs candidats potentiels à la présidentielle d'avril prochain en Algérie, qui ont décidé d'unir leurs efforts et de demander la démission du gouvernement.
Onze personnalités politiques algériennes, dont plusieurs candidats potentiels à l'élection présidentielle d'avril prochain, ont appelé lundi le gouvernement à démissionner pour garantir la régularité du scrutin. Parmi les signataires de l'appel, figurent cinq anciens chefs de gouvernement : Mouloud Hamrouche, Ahmed Benbitour, Ali Benflis, Réda Malek et Mokdad Sifi. Ont également pris part à la rencontre Saïd Sadi, président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), Ahmed Taleb Ibrahimi, leader du mouvement non agréé Wafa, Ali Yahia Abdenour, président de la Ligue algérienne de la défense des droits de l'Homme (LADDH), Rachid Benyelles, général en retraite et candidat déclaré à la présidentielle, Cherif Belkacem, ancien ministre, et Ahmed Dane, représentant du parti islamiste MSP (ex-Hamas). Dans un communiqué commun, ces personnes accusent le gouvernement du président Abdelaziz Bouteflika - donné favori du scrutin - de manipuler la justice et de réprimer la presse et les partis politiques d'opposition, y compris le principal parti algérien, le Front de libération nationale (FLN).
«La nation algérienne vit une phase historique dangereuse», ajoute le communiqué, qui souligne que «l'Algérie doit désormais se doter d'un pouvoir légitime, issu d'une élection sincère, régulière et transparente». Plus précisément, les signataires de la déclaration, qui se déclarent « unis dans un cadre de concertation et d'action », réclament « le remplacement du gouvernement actuel par un cabinet intérimaire consensuel chargé de la préparation des élections et de la gestion des affaires courantes dont la composition sera arrêtée en concertation avec les forces politiques et sociales; l'installation d'une instance indépendante dotée de toutes les prérogatives pour instruire et contrôler l'Administration dans les phases de préparation, d'organisation et d'exploitation des résultats du scrutin; la protection des acteurs politiques et sociaux qui manifestent leur soutien aux différents candidats et les cadres qui refusent l'allégeance, contre les mesures de rétorsion qui les ont accablés jusque-là ».
Des partis et des candidats avaient déjà exhorté l'armée à garantir la régularité du scrutin. M. Bouteflika, qui devrait briguer un nouveau quinquennat, a été élu en 1999 avec le soutien de l'armée lors d'un scrutin boycotté par tous les autres candidats, qui disaient craindre des fraudes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.