Coronavirus: nouvelle sortie rassurante de l'OMS    Ouverture d'un consulat à Laâyoune : la Côte d'Ivoire refuse qu'on lui dicte sa conduite dans les relations internationales    Les étudiants en masse dans la rue pour le 52ème mardi consécutif de contestation    Bon début d'année pour les aéroports marocains, Casablanca en tête    Béni Mellal: ils falsifiaient les dossiers de couverture médicale    Banque : des dizaines de milliers de suppressions de postes annoncées dans le monde    Escalade dans l'est de l'Ukraine: un soldat tué, cinq blessés (Kiev)    Virus : en Chine, le « cauchemar logistique » des entreprises étrangères    Le Souverain félicite le Président de la République de Gambie à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Raja pouvait faire mieux…    AGO de la FRMT : Adoption des rapports moral et financier au titre de la saison 2018-2019    FIFM : Rémi Bonhomme nouveau directeur artistique de la 19ème édition    L'Oriental Fashion Show : Rajae Lahlou dévoile sa quête de soi    Un paysage politique recroquevillé!    Secousses telluriques: Au Maroc, la terre a tremblé    PJD : le Maire de Marrakech devant Chambre criminelle chargée des crimes financiers, une deuxième fois    Hooliganisme, monnaie courante    La constitution chilienne au cœur de la contestation populaire…    Programme intégré d'appui et de financement des entreprises, une rencontre dédié aux acteurs régionaux    Travailleurs indépendants : les modalités d'application de la couverture sociale finalisées    Liga: le Real Madrid accroché par le Celta Vigo    La Chronique de Nas: Notre Saint Valentin à nous…    Le thème est axé sur le terrorisme    En Allemagne, les autorités jugent «effrayants» les projets d'attentats déjoués ciblant des mosquées    Maroc Telecom : Les objectifs 2019 largement dépassés    Deuxième édition de la Conférence sur les défis de l'Union africaine : Objectif, renforcer l'intégration et l'émergence du continent    Voici le premier employeur privé étranger au Maroc    L'UE salue l'engagement du Maroc contre la traite des êtres humains    Un joueur du Wydad hospitalisé en urgence (PHOTO)    Championnat du monde de surf : Le Marocain Ramzi Boukhiam remporte l'étape de Hang Loose au Brésil    Starlink : Space X rate l'atterrissage en mer du premier étage de sa fusée    La SNRT rend hommage à Feu Abderahmane Achour    Rebondissements dans l'affaire de corruption du président de commune de Ouled Aissa dans la région de Taroudant    L'image du Maroc au-delà des frontières    La Côte d'Ivoire à l'honneur du "Marocuir" 2020    RAM et British Airways signent un accord de code-share    Mutandis enregistre une hausse de son chiffre d'affaires    85.000 vieilles condamnations liées au cannabis vont être effacées en Californie    Insolite : Robot-serveuse à Kaboul    Festival "Stop drogue" ou quand les arts plastiques se mettent au service de la lutte contre les addictions    L'OSFI organise un atelier de formation sur les NTIC à Oujda    Désaccord au sein de l'UE sur les moyens pour contrôler l'embargo en Libye    Divers sportifs    Participation politique des jeunes au Maroc    Près d'un demi-million de visiteurs au SIEL    La SNRT révèle la nouvelle vision de la chaîne "Attaqafia" au SIEL    Départ en trombe pour "Sonic" au box-office    Voici le nouveau directeur artistique du FIFM    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Casablanca : Une session extraordinaire annulée
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 10 - 2011

La session extraordinaire du Conseil de la ville de Casablanca du mardi a été annulée faute de quorum. Les travaux font face à un blocage depuis plusieurs mois.
Bloqués, les grands projets de Casablanca n'ont toujours pas été examinés et approuvés par les membres du Conseil de la ville. La session extraordinaire du Conseil, prévue mardi 11 octobre, a été annulée faute de quorum. «Nous avons attendu de 15h jusqu'à 17h -mais seuls 52 élus sur les 147 du Conseil ont été présents à cette session , le quorum étant de 75 membres», a indiqué à ALM Mohamed Brija, vice-président du Conseil de la ville, ajoutant que la réunion du Conseil sera reportée pour la session d'octobre. Notons que Mohamed Sajid, président du Conseil, était lui aussi absent à cette 2ème session extraordinaire. Mais selon les opposants de ce dernier, l'absence des élus émane d'une position politique. D'après eux, M.Sajid ne dispose plus de majorité au sein du Conseil et du coup il n'a plus aucune crédibilité, ni aucune légitimité. Il est la source de blocage. «On se demande pourquoi Sajid ne démissionne pas? Est-ce que l'intérêt d'une seule personne en l'occurrence Sajid est au-dessus de celui de 5 millions de Casablancais ?», s'indigne Mustapha Rahin, membre sans appartenance politique du Conseil. Pour sa part, Abdelmalek Khili, membre PJD du Conseil, réitère la requête de l'opposition à ce que le ministère de l'intérieur intervienne pour mettre fin à ce blocage, et gérer lui-même la commune de Casablanca conformément à l'article 25 de la charte communale. Notons que cette session extraordinaire devait examiner des questions relatives à la création d'un service public, notamment une agence de développement locale pour l'exploitation du Tramway de la ville, ainsi qu' à la convention pour le suivi des travaux et le projet de financement de la réalisation du Grand théâtre. Concernant ce point, les élus de l'opposition jugent que ce projet manque de transparence. «Le budget du Grand théâtre de Casablanca qui est de 150 milliards de centimes est trop coûteux pour le contribuable, alors que la terre est sous la propriété de la commune», fait remarquer M. Khili. Mais selon M.Brija, le Conseil de la commune n'engagera que 18 milliards de centimes alors que le reste du budget sera assumé par la Fondation Hassan II, le ministère de l'intérieur, le Conseil de la ville, la préfecture, et la région. Autre point à l'ordre de cette réunion concerne l'acquisition de terrains privés pour le projet du carrefour de Sidi Maarouf, sur lequel pèse actuellement une pression du trafic estimé à 100.000 véhicules par heure, a expliqué M.Brija. «Cette acquisition évaluée par une commission d'expertise a été arrêtée à 13 mille DH le m2 pour les zones immeuble et 8 mille pour les zones villa», a-t-il précisé. Et d'ajouter que tous ces points devraient être adoptés lors de la session d'octobre. Session, qui sera dédiée normalement à l'approbation du budget global et dont il ne reste que 15 jours pour qu'elle finisse mais qui risque de rencontrer les mêmes blocages.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.