Une hausse dans les opérations en ligne via cartes bancaires    USA : l'écrivain Salman Rushdie entre la vie et la mort après une attaque à l'arme blanche (VIDEO)    Météo: les prévisions du samedi 13 août    Le dirham se déprécie de 2,47% vis-à-vis du dollar en juillet    E-commerce : 12,8 millions d'opérations pour 4,6 MMDH à fin juin    HCP: près de 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes au Maroc    Jeux de la solidarité islamique : Les athlètes marocains décrochent deux médailles d'or et deux de bronze    Fouzi Lekjaa revient sur les raisons du limogeage de Vahid Halilhodzic    FIFA: le coup d'envoi du Mondial-2022 fixé au 20 novembre    Retraite : L'horizon d'épuisement des réserves de la CNSS se situe à 2038    Arrestation de l'agresseur d'un policier à Casablanca    Canicule au Maroc : Jusqu'à 46°C ces vendredi et samedi    Météo Maroc: persistance du temps ce samedi 13 août    Benzema, Courtois et De Bruyne nommés pour le titre de Joueur européen de l'année    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    E-commerce: 85% des consommateurs au Maroc préoccupés par la protection de leurs données personnelles    Des écologistes plaident pour un changement radical de la politique agricole    L'Algérie rejette la main tendue de SM le Roi    Rabat-Salé-Kénitra: destruction par incinération d'une importante quantité de drogues    L'actrice américaine Anne Heche succombe à ses blessures    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    Transport aérien : Ryanair annonce la fin des billets à 10 euros    Avec sa nouvelle loi sur l'immigration, le Portugal pourrait bénéficier de la main-d'œuvre marocaine    Reportage / Mondial-2022: Un QG unique pour parer aux incidents dans les stades    Liga saison 2022-2023 : Début ce soir avec Osasuna - FC Séville (20h00)    Tennis : Le Maroc passe au Groupe ll de Coupe Davis... One, two, three en Algérie !    Le Maroc compte 5,9 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    Biens culturels volés : Le Maroc adhère à la convention d'Unidroit de 1995    Diagnostic confirmé, Hamid El Hadri souffre bien d'une tumeur cérébrale (PHOTO)    Saad Lamjarred dévoile son tout dernier single « Alacheq Alhayem » (VIDEO)    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    « Pegasus » révèle que 12 pays européens ont utilisé son programme    Le problème des visas pour la France arrive au parlement    Président du parti politique argentin Demos : le Maroc a montré le « cap » d'ouverture sur le Monde    USA/Ohio: Un homme armé tué après avoir tenté d' »entrer par effraction » dans les bureaux du FBI à Cincinnati    Les Marocains deuxièmes bénéficiaires des premiers permis de séjour en Europe en 2021    Nouvelle vision pour les polices marocaine et espagnole    Des journalistes MRE découvrent de près la promotion du service audiovisuel public    Perquisition au domicile de Trump en Floride: Le FBI cherchait des documents liés au nucléaire (presse)    ONU/Ukraine: l'AIEA réclame l'accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia    Sécheresse chronique: la Californie veut stocker davantage d'eau    Mohammedia : Coup d'envoi du 5ème Festival du film éducatif pour les enfants en colonies de vacances    Le Polisario en quête d'une sortie honorable pour sa «guerre contre le Maroc»    La revue de presse du vendredi 12 août    Création numérisée : 11,5 millions de dirhams pour cinq cinémas    Mondial 2022: la Fifa entérine l'avancement d'une journée du match d'ouverture    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Parution : Portrait au vitriol de Bouteflika
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 17 - 02 - 2004

Annoncé depuis plusieurs semaines, le livre de Mohamed Benchicou «Bouteflika, une imposture algérienne» n'a pourtant pas fait l'objet de procédure judiciaire en référé, pour suspendre sa sortie. Ce n'est que samedi que le ministre algérien de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, a annoncé son intention d'ester en justice l'auteur du livre.
Le quotidien algérien indépendant «Le Matin» s'est élevé, lundi 16 février, contre la censure policière visant l'interdiction de la distribution du livre-pamphlet de son directeur, Mohamed Benchicou, "Bouteflika, une imposture algérienne", qui doit normalement sortir le même jour dans les librairies algériennes. Dans un communiqué, publié lundi par la presse algérienne, «Le Matin» affirme que des policiers avaient investi la veille les locaux du journal, interpellé les employés qui étaient sur place, dont des journalistes ainsi qu'un caricaturiste d'un autre journal, et saisi des exemplaires du livre.
Selon la même source, la police "harcèle" depuis mercredi les imprimeurs de la capitale et certains ont subi des fouilles systématiques en vue de bloquer le tirage du livre et en empêcher ainsi la diffusion. Les libraires sont sommés de ne pas vendre le livre, affirme la même source.
Le journal alerte l'opinion publique nationale et internationale sur ces "provocations" policières et dénonce ces "pratiques fascisantes" en vue d'interdire un livre au mépris de toutes les lois. Auparavant, le ministre algérien de l'Intérieur, Nourredine Yazid Zerhouni, a annoncé dimanche qu'il saisirait la justice en diffamation contre le livre du journaliste Mohamed Benchicou, essentiellement contre l'information selon laquelle «le président est accusé de s'être livré au commerce de voitures de luxe lorsqu'il était ambassadeur à Mexico dans les années 70». "Il faudrait que le directeur du 'Matin' en apporte la preuve. Ce sont là de graves accusations. Il devra en répondre devant la justice", a-t-il dit. A propos des accusations le visant, lui, sur son "passé de tortionnaire", notamment lors des événements en Kabylie, M. Zerhouni répond : "Il n'y a aucune torture en Kabylie. Personne n'a été torturé. Il y a eu des assauts contre des casernes de gendarmerie nationale et ce n'est pas moi qui avait poussé les jeunes à aller devant les Kalachnikov".
Réagissant à l'annonce du ministre, le directeur du quotidien "Le Matin" a déclaré au journal "Liberté" que son livre "traite de l'imposture du président Bouteflika et non de la sous-imposture de Zerhouni. Il porte sur la supercherie incarnée par Bouteflika. Il n'était pas question pour moi de m'attarder sur le passé peu glorieux du premier flic du pays". "Bouteflika, une imposture algérienne" est un portrait au vitriol dans lequel Mohamed Benchicou convoque la passé pour donner une image peu glorieuse du chef de l'Etat algérien qu'il n'a de cessé de brocarder et de critiquer dans son journal. Il estime notamment qu'"après 57 mois de règne, la performance du président rassembleur est saisissante: le pays est coupé de la Kabylie, le FLN (parti majoritaire) est scindé en deux tendances opposées, l'avenir est sombre".
En raison de son opposition frontale au président Abdelaziz Bouteflika et à son entourage, le directeur du «Matin» fait face à des tracasseries judiciaires qui durent depuis des mois. Il est placé sous contrôle judiciaire depuis 172 jours et privé de passeport.
Un journaliste du quotidien, un employé, et le caricaturiste de «Liberté» Ali Dilem, qui visitait le journal, ont été arrêtés, puis auditionnés par la police, et relâchés. Les exemplaires du livre, en leur possession, ont été saisis, selon le communiqué du journal. Le livre, rappelle-t-on, sort à quelques semaines des élections présidentielles en Algérie, qui doivent se tenir le 8 avril prochain. Il rapporte les témoignages de certaines personnalités et anciens amis du président Abedalaziz Bouteflika.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.