OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Intoxications alimentaires : Plus de 500 cas enregistrés durant les trois derniers mois
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 07 - 2012

L'intoxication alimentaire est une affection très courante. Durant les trois derniers mois, plus de 500 cas ont été enregistrés au niveau national. C'est ce qu'a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de la santé, Lhoussaine Louardi. Parmi les cas recensés, 300 ont eu lieu dans trois espaces publics, à savoir, une école à El Hajeb, une colonie de vacances à Saïdia et un snack-restaurant à Souk Larbâa. Notons, à ce sujet, que l'établissement à Souk Larbâa a fait l'objet d'une fermeture pour manque d'hygiène. Le ministre de la santé a précisé que les cas enregistrés sont sans gravité et qu'il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Quant aux causes, le ministre a tenu à rappeler que plus de 90% des intoxications sont dues aux salmonelles et staphylocoques. Les 10% restants sont causés par des produits chimiques. Parmi les produits incriminés, il y a lieu de citer les produits laitiers et dérivés, la viande, la volaille, les boissons, le poisson. Le ministère de la santé n'a pas manqué de souligner que son département œuvre pour la prévention des risques d'intoxication alimentaire en veillant constamment au prompt suivi des cas enregistrés, à la prise en charge des patients et à la mise en œuvre d'actions de sensibilisation.
Durant la saison estivale, la vigilance reste de mise. Les intoxications augmentent avec la chaleur et le changement de comportement des citoyens qui ont tendance à manger dans les lieux publics plutôt que chez eux. La consommation d'aliments exposés à des températures élevées risque de faciliter une prolifération des bactéries. Ces intoxications sont dues à des défaillances dans le mode de conservation des aliments. Les intoxications alimentaires résultent ainsi de l'indigestion des aliments contaminés par un agent pathogène.
S'agissant des symptômes les plus courants, il y a lieu de relever les nausées, les vomissements, les douleurs abdominales, les maux de tête, les diarrhées ainsi que le risque de déshydratation. Les symptômes peuvent également inclure de la fièvre et des frissons, des selles contenant du sang, des douleurs musculaires et de l'épuisement. Ces symptômes se manifestent le plus souvent, une heure à 48 heures, après absorption des aliments incriminés. La durée de guérison dépend du type d'infection, de l'âge et de l'état de santé de la personne. Dans des cas très rares, l'intoxication alimentaire peut provoquer la paralysie ou entraîner la mort. Il est possible de prévenir une intoxication alimentaire en prenant certaines mesures de précaution pour réduire au minimum ce risque tel que se laver les mains avant de manipuler les aliments et désinfecter les ustensiles ou respecter la chaîne de froid en veillant à ne jamais recongeler un produit décongelé.
Rappelons qu'en l'espace de 20 ans (entre 1989 et 2008), 17.896 cas d'intoxication alimentaire ont été notifiés par le Centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM). A noter que sur les cas déclarés, 59 décès ont été enregistrés. Un chiffre qui reste sous-estimé dans la mesure où beaucoup de malades ne se déclarent pas et se contentent de l'automédication.
La majorité des TIAC a été observée en été (34,2 %) suivi du printemps (25,2 %)
Au cours de l'année 2011, le CAPM a enregistré 178 épisodes de Toxi infections alimentaires collectives faisant état de 1234 cas. La taille moyenne par épisode était de 7 personnes. Le foyer le plus important comportait 140 cas. La majorité des TIAC a été observée en été (34,2%) suivi du printemps (25,2%) puis de l'automne (21,5%) et enfin l'hiver (19,1%). L'origine urbaine des TIAC représente 54,8% des cas alors que l'origine rurale 45,2% des cas. La tranche d'âge la plus touchée était celle de l'adule (44%) suivie des enfants (41,7%) et les adolescents (10,5%). La majorité des TIAC est survenue dans un lieu public (56,0%) dont 29% ont eu lieu dans des écoles, à domicile dans 42,7% des cas et dans un milieu professionnel dans 1,3 % des cas. L'aliment incriminé a été identifié ou suspecté dans 80% des cas. Les viandes et les produits carnés étaient à l'origine de 20,4 % des cas notifiés, les aliments composites de 17,3% des cas, les produits laitiers de 17,2%, le poisson et produits de la pêche de 16,1% des cas et autres de 29% des cas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.