PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    Transformation digitale au Maroc: une nouvelle stratégie sera prochainement lancée    Allocations familiales: ce que prévoit le gouvernement en 2023    PLF 2023: priorité donnée à l'emploi, les détails    Un sardinier marocain avec 23 marins à bord en difficulté au large de Casablanca    Champions League (tours préliminaires): voici les adversaires du Wydad et du Raja    Mercato : Yassine Labhiri choque le WAC et le Raja en signant à ... Berkane (PHOTO)    Maroc/Covid-19: 191 nouveaux cas et 1 décès ces dernières 24h    Réforme de la Santé: ce que prévoit le gouvernement Akhannouch en 2023    Tanger: un camionneur marocain de 37 ans pris la main dans le sac    Le Marocain Bilal Sahli remporte la médaille d'argent    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule "dans de bonnes conditions", un pic attendu fin août    Taïwan organise des exercices militaires, accuse Pékin de préparer une invasion    Le Groupe arabe à l'ONU salue les efforts soutenus de SM le Roi, Président du Comité Al-Qods    Algérie-arnaque d'étudiants : prison ferme pour deux personnes    Le CCME célèbre les Marocains du Monde et leurs régions    #Dégage_Akhannouch : «le patron d'Afriquia est accusé d'augmenter les prix à la pompe pour s'enrichir»    La France et l'Europe doivent mettre en place une alliance rénovée avec le Maroc (politologue)    Finances publiques: regain de forme des économies    Jeux de la solidarité islamique : Noura Ennadi offre l'or pour le Maroc au 400m haies    Jeux de la solidarité islamique/400 m haies: Noura Ennadi remporte la médaille d'or    Jeux de la solidarité islamique : Laaraj offre l'or au Maroc, El Bouchti en argent au taekwondo    Football : Le championnat marocain, destination préférée des joueurs algériens    Bourse de Casablanca: Clôture en bonne mine    L'endettement financier des ENF à près de 821 MMDH en 2021    Juillet 2022, l'un des plus chauds mois jamais enregistrés dans le monde    Compteur coronavirus: 191 nouveaux cas, plus de 6,7 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccin    La Marine royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Les murales forcent l'admiration par leur esthétique    Maroc : La SNRT ouvre ses portes aux associations des Marocains du monde    Célébration de « Baba Achour »    Le moussem de Moulay Abdellah Amghar revient après deux ans de suspension    Les Casques bleus en Afrique, entre consentement et crise de légitimité    Une nouvelle étude révèle que 58% des maladies infectieuses seraient liées aux menaces climatiques    Frontière turco-syrienne : Erdogan déterminé à mettre en place un corridor de sécurité    L'UE annonce une aide de 261 millions d'euros à l'UNRWA    Les Etats-Unis et les pays africains, des « partenaires égaux » face aux nouveaux défis    Accord de paix au Tchad: l'ONU salue une « étape importante » dans l'histoire du pays    La culture autre levier de la diplomatie marocaine    Le «Pavillon Bleu» hissé pour la 11è fois consécutive sur la plage d'Aglou à Tiznit    Clôture à Ain Leuh du 21ème Festival national d'Ahidous    Beyonce au sommet des ventes aux Etats-Unis, une première depuis près de 15 ans    Interview avec Ahmed Taoufik Moulnakhla : « Nous voulons contribuer au développement du partenariat Sud-Sud »    Najat Aâtabou danse et chante à l'occasion d'Achoura (VIDEO)    Météo. Voici le temps qu'il fera ce mardi 09 août au Maroc    Le Conseil de sécurité de l'ONU se penche sur la situation à Gaza    Le «Parlement itinérant» fait escale à Tanger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Célébration à Kénitra du 63ème anniversaire de la DGSN
Publié dans Barlamane le 17 - 05 - 2019

C'est à l'Institut Royal de police de Kénitra (IRP) que l'hommage annuel aux agents et fonctionnaires qui agissent sans relâche pour garantir et préserver la paix et la stabilité dans le Royaume ainsi que la sécurité quotidienne des citoyens et la protection de leurs biens, a été rendu.
En présence d'un parterre d'officiels dont les membres du gouvernement, de responsables du corps de la magistrature, de membres du corps diplomatique accrédité au Maroc ainsi que de plusieurs personnalités civiles et militaires et d'invités étrangers, l'événement a été marqué par un défilé des différentes unités de la police et par l'exposition des moyens et équipements logistiques mis à la disposition des éléments de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et de la Direction générale de la Surveillance du territoire (DGST) pour accomplir leurs missions dans les meilleures conditions.
L'unité de policiers stagiaires en provenance de la République centrafricaine et des Îles Comores ayant bénéficié d'une formation à l'IRP de Kénitra, dans le cadre de la coopération Sud-Sud liant l'Institut à plusieurs pays africains amis en matière de sécurité y a également participé.
L'assistance, sous le charme de ce déploiement, a également suivi des démonstrations de maniement d'armes, de self-défense et de différentes techniques d'intervention reflétant le savoir-faire et l'expertise de l'ensemble des unités de la police arts martiaux, motards, sécurité rapprochée, police montée, unités d'intervention, entre autres.
La cérémonie s'est également distinguée par un discours de Monsieur Abdellatif Hammouchi, Directeur général de la DGSN et de la DGST dans lequel il a rappelé que célébrer chaque année l'anniversaire de création de la DGSN offre «l'occasion renouvelée de dresser le bilan des actions réalisées pour garantir la sécurité de la nation et des citoyens et de faire état des projets structurants en cours d'exécution pour rehausser la qualité des prestations sécuritaires ». Et ce, conformément à la stratégie de modernisation du système de sécurité au Maroc.
Il a particulièrement mis l'accent sur le fait que la commémoration de cette date anniversaire revêt, cette année « un caractère exceptionnel et s'imprime d'une symbolique toute particulière, du fait qu'elle intervient après l'honneur qu'a eu la famille de la Sûreté nationale d'accueillir la visite de Sa Majesté le Roi que Dieu l'assiste pour le lancement des travaux de construction du nouveau siège de la Direction générale de la sûreté nationale et l'inauguration du nouveau centre de radiologie et d'analyses médicales, mis au service des fonctionnaires de police et de leurs familles. », dans une allocution lue en son nom par le directeur de l'IRP, Abdelaziz Zakaria.
C'est le souverain, a rappelé M. Hammouchi, qui a donné le coup d'envoi au nouveau siège de la DGSN, lequel est envisagé certes, en tant que «complexe administratif et sécuritaire», mais surtout, a-t-il souligné, comme un édifice qui «ambitionne plutôt de doter l'institution sécuritaire d'infrastructures modernes et intégrées en mesure de répondre à la demande publique croissante au droit à la sécurité et d'accompagner l'évolution progressive qu'enregistre le système sécuritaire au Royaume».
Abdellatif Hammouchi a relevé que l'inauguration par le Roi Mohammed VI du « laboratoire de radiologie et d'analyses médicales dédié aux fonctionnaires de police traduit, a bien des égards, la prévenante attention dont le souverain entoure continuellement cette frange de ses fidèles serviteurs » pour assurer au corps de la police «un climat social sain leur garantissant des conditions de vie décentes, des prestations sanitaires intégrées, ainsi que des acquis sur les plans matériel et moral leur permettant de remplir leur noble mission au service de la sécurité du pays et des citoyens».
Concernant la stratégie d'une police plus citoyenne et levier de développement, Monsieur Hammouchi, a annoncé que l'année en cours est une année charnière dans « le parachèvement du projet de réforme initié de manière exhaustive et profonde au sein du corps policier, en ce sens qu'il a été procédé à la mise à niveau de plusieurs unités et à la création de nouvelles structures de sécurité et ce, dans le cadre d'une approche stratégique visant la promotion de la police de proximité».
Dans ce sillage, a-t-il dit, il importe de rappeler les réalisations d'envergure s'inscrivant dans le cadre du renforcement et de la valorisation du volet opérationnel et fonctionnel des services de police « dont la création d'un institut des sciences forensiques en tant que structure centralisant toutes les branches et spécialités de la police technique et scientifique avec comme corollaire l'obtention par le laboratoire de la police scientifique de la DGSN de l'attestation d'accréditation ISO ». Il a également annoncé que les services de la police judiciaire ont vu leurs rangs renforcés par des brigades anti-gangs à Rabat, Salé et prochainement à Fès. Il a, en outre, mis l'accent sur la création de vingt unités devant animer les canaux de collecte de l'information en rapport avec des affaires criminelles et prendre en charge l'étude et l'analyse des modes opératoires nouvellement usités dans les différentes formes de criminalité.
Fidèle a la stratégie de couverture sécuritaire efficiente des nouvelles zones d'habitations qui accompagnent l'essor démographique du pays, Monsieur Hammouchi a informé de la création de 26 nouvelles structures de police, notamment les districts de police d'Errahma à Casablanca, d'El Marsa à Lâayoune, de Kariat Ba Mohamed à Taounate et d'El Attaouiya dans la province d'El Kalaa des Sraghna, « en plus de l'ouverture de nouveaux arrondissements de police et de services chargés des accidents de la circulation, ainsi que la constitution de brigades dédiées au maintien de l'ordre et à la protection des sites sensibles et l'adaptation de la structure de certains services locaux de la Sûreté Nationale au nouveau découpage administratif régional ».
Enfin Monsieur Hammouchi a conclu en évoquant l'importance de la transparence dans l'action policière, la formation professionnelle et l'investissement dans les ressources humaines : il a assuré que la DGSN dote ses fonctionnaires en contact direct avec le citoyen, de cameras portatives dont l'objectif est d'enregistrer la traçabilité des opérations policières, dans un souci de «pallier à tout éventuel dépassement qui pourrait provenir du fonctionnaire de police ou du citoyen». Il a notamment assuré qu'un nouveau système neutre d'évaluation a été mis en place offrant des chances égales à tous les fonctionnaires.
Concernant la formation professionnelle, Abdellatif Hammouchi a insisté sur l'ouverture par la DGSN l'année dernière et au début de l'année en cours de nouvelles écoles de police à Fès, Laâyoune et Oujda dans la perspective d'une répartition intégrée des instituts de police à travers les différentes régions du Royaume, pour répondre aux exigences de la régionalisation avancée.
Il a par ailleurs relevé que la digitalisation n'est pas en reste pour faciliter les demandes afférentes aux concours d'accès aux différents cycles de la Police, sachant que les postulants chaque année sont de plus de 150000. La présence sur la toile de la DGSN relève, a-t-il précisé, du souci de communiquer avec le citoyen, la DGSN ayant ouvert un compte twitter et lancé une version électronique de la revue de police.
Les festivités entourant l'anniversaire de la création de la DGSN ont eu lieu dans d'autres villes du Maroc dont Skhirate-Témara, Marrakech et Fès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.