Parlement: Dispositif exceptionnel pour la session du printemps    Brèves Internationales    Rabat: La majorité des cliniques désertées    Les investissements étrangers en baisse de 19,5% à fin février    Audit en cours pour déterminer les causes exactes    Les réserves des centrales syndicales    «Mon Dieu gardez moi de mes amis, Quant à mes ennemis je m'en charge»    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    La Chambre des représentants mobilisée pour répondre aux exigences de la situation sanitaire    Le coaching mental, un impératif pour les sportifs à l'heure du confinement    Report des Jeux méditerranéens d'Oran à 2022    Après la crise sanitaire, vers un foot plus vertueux ?    Nouvelle pauvreté et nouvelles solidarités en Italie    Le Maroc n'y échappera pas    Le ministère de la Santé étoffe sa communication    Des patients guéris du coronavirus livrent leurs témoignages    Evacuation du plus grand marché de Laâyoune    L'ONEE prend des dispositions spéciales pour préserver son personnel    De la culture gratuite pour combattre l'ennui du confinement    Le rappeur français Booba prêche le respect des mesures préventives    Les musiques reposantes ont le vent en poupe    Solidarité nationale : le Groupe CAC contribue à hauteur de 50 millions de DH    Coronavirus : 638 cas confirmés dont 37 décès et 26 guérisons ce mercredi à 13h    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    «Quand on vit de lecture et d'écriture, on s'habitue à la solitude»    Soyons des acteurs réactifs et encourageons les propositions positives    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    Maroc: voici le dernier délai pour renouveler votre assurance auto    ADM : chiffre d'affaires en hausse de 8% à fin 2019    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Coronavirus : A quand une audition des responsables gouvernementaux marocains ?    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    La Fondation de Salé pour la culture et les arts reporte toutes ses activités    Fadel Iraki, mécène et acteur du monde culturel et des médias, homme d'affaires et d'engagements, s'est éteint    Le Gadem pense fort aux socio-économiquement isolés ou plus vulnérables    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Pour amortir le choc économique dû au coronavirus : Bank of Africa annonce ses mesures de soutien aux ménages et entreprises    Coronavirus: les deux prochaines semaines seront “douloureuses”, selon Trump    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quelque 170 étudiants marocains participent à New York au programme «Jeunes ambassadeurs aux Nations unies»
Publié dans Barlamane le 20 - 02 - 2020

Près de 170 lycéens et étudiants marocains prennent part, à partir de mercredi à New York, au programme «Jeunes ambassadeurs aux Nations-Unies», une initiative permettant à des centaines de jeunes venus des quatre coins du monde se frotter de près aux défis de la politique, du leadership et de la diplomatie internationale.
C'est pour la deuxième année consécutive qu'une délégation de jeunes marocains participe à ce rendez-vous annuel, initié par l'Académie diplomatique italienne au Maroc (IDA-Maroc), avec comme objectif de les sensibiliser et de les familiariser avec le monde de la diplomatie multilatérale.
L'initiative entend ainsi créer une pépinière de futurs jeunes ambassadeurs, en mesure de maitriser les mécanismes de travail des institutions multilatérales et d'être engagés dans les processus de prise de décision, a expliqué Abderrahmane Chabib, directeur exécutif de l'IDA.
Ces jeunes marocains, âgés de 15 à 28 ans et représentant différentes écoles et établissements d'enseignement publics et privés, auront l'occasion d'interagir avec des centaines d'autres jeunes de divers horizons et prendre part à des conférences et sessions de travail en comité ou en groupe, avec à la clef l'élaboration de rapports, de documents de travail et de résolutions, à l'instar de ce qui se fait au niveau de l'organisation des Nations-Unies, a précisé M. Chabib.
Ils aborderont diverses questions relatives notamment à la pauvreté, aux droits de l'Homme, à l'environnement et à la migration, et rédigeront au bout de leurs travaux un document intitulé «Résolution des jeunes» qui sera présenté au Secrétaire général de l'ONU.
Pour sa part, Jamal Zemmama, membre du Comité scientifique de l'IDA-Maroc, a noté dans une déclaration similaire qu'il s'agit d'une « opportunité extraordinaire » pour ces jeunes marocains de venir au siège des Nations-Unies et de suivre des formations pratiques qui vont les aider énormément dans leurs futures études et carrières professionnelles.
De son côté, Mohamed Janah, expert en enseignement et membre du Comité scientifique de l'Académie diplomatique italienne au Maroc, a relevé que ces jeunes triés sur le volet et sélectionnés pour leurs aptitudes et compétences pour participer à cet important conclave mondial, ont aussi suivi une formation durant plusieurs semaines notamment sur les thématiques de la bonne gouvernance, de la diplomatie parallèle, ainsi qu'en droit constitutionnel et en relations internationales.
Il a précisé que ces jeunes marocains maitrisent au moins trois langues, dont l'anglais qui est la langue de travail de ce programme international, tout en se disant confiant qu'ils seront en mesure de « représenter leur pays de la meilleure façon, défendre ses intérêts nationaux, et être porteurs d'une vision moderniste et futuriste ».
Mohammed Nabil Benchekroun, professeur universitaire et membre du Comité scientifique de l'Académie diplomatique italienne au Maroc, a souligné, quant à lui, qu'il s'agit d'une initiative louable de l'IDA-Maroc de permettre à ces jeunes marocains de se frotter au monde de la diplomatie internationale au siège des Nations-Unies à New York.
Le programme « Jeunes ambassadeurs aux Nations-Unies » permet aux jeunes de s'initier à la diplomatie en leur permettant d'observer et de comprendre le fonctionnement du système onusien, a-t-il relevé, soulignant que cette année est marquée par la participation du plus grand nombre d'étudiants marocains à ce programme.
En effet, ce programme qui rassemble quelque 2.000 jeunes venus de plus de 130 pays, est organisé par l'Initiative mondiale « Future We Want Model United Nations – FWWMUN » (L'avenir que nous voulons, modèle des Nations-Unies), avec comme but principal d'initier et d'éduquer les jeunes étudiants dans les domaines du leadership, des relations internationales et d'établissement de consensus.
Les programmes FWWMUN réunissent des étudiants du monde entier pour qu'ils se retrouvent en tant que jeunes, nouent des amitiés de longue date et acquièrent des compétences sociales ainsi qu'une nouvelle compréhension universitaire des problèmes abordés aux Nations-Unies.
Les jeunes étudiants développeront ainsi leurs capacités de pensée critique, leur compréhension interculturelle et leur confiance en soi grâce à cette activité qui leur permettra de devenir des acteurs de changement dans leurs communautés, selon les initiateurs du programme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.