Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Sopriam inaugure un nouveau DS Store à Casablanca    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiés jusqu'au 17 juin 2021    ZLECAF et défis logistiques: Tanger Med appelé à jouer les premiers rôles    Marché des capitaux: les propositions de l'APSB pour redynamiser la Bourse    Arizona : un tireur circulant en voiture fait un mort et 12 blessés    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    Une nouvelle ligne RAM Dakhla-Paris lancée    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    SEM Pekka Hyvönen, Ambassadeur de la Finlande au Maroc : « Nous comptons faire du Maroc le pont entre la Finlande et les autres pays africains »    ONDA : 15 aéroports obtiennent le label "Airport Health Accreditation" de l'ACI    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Coupes de la CAF : WAC et Raja pour briller sur le continent    Euro 2020: le Danemark tombe face à la Belgique (VIDEO)    Officiel : Sergio Ramos dit adieu au Real Madrid    Championnat d'Italie: Buffon de retour à Parme    MRE/Prix des traversées maritimes: un projet de décret adopté    CGLU : Boudra appelle à une réponse rapide aux exigences des villes africaines en matière de développement post-pandémie    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    Maroc/Covid-19: le bilan de ce jeudi 17 juin    Ouverture d'un hôpital privé à El Jadida    Météo Maroc: de la pluie attendue ce vendredi 18 juin    9 personnes arrêtées pour fabrication et vente d'armes blanches    Quatre ministres d'origine marocaine au sein du nouveau gouvernement israélien    La promotion des relations bilatérales au menu des entretiens de M. Bourita avec le président de l'Assemblée nationale de Serbie    Nouvelle consécration pour Fouzi Lekjaa    L'effet papillon et l'énergie créatrice    La justice met la pression sur l'armée espagnole    Sahara marocain: le Gabon apporte son « plein soutien » à l'initiative d'autonomie    RAM. Vols additionnels à partir de l'Europe: voici les détails (PHOTO)    Le projet de loi portant charte des services publics adopté à l'unanimité    Le chef du Hamas loue le rôle du Royaume dans la promotion de la paix    Botola Pro : Victorieux, le Raja revient à trois points du WAC    Championnat arabe d'athlétisme : les Lions de l'Atlas débutent avec 3 médailles au 1er jour    Botola / IRT-RCA (0-3) : Le Raja assure et se rassure    Législatives algériennes : les islamistes envisagent de faire partie de la prochaine coalition    Les Etats-Unis adoptent un jour férié commémorant la fin de l'esclavage    Le réalisateur marocain Chakib Benomar n'est plus    Le clip de la chanson est porté par Assaad Bouab : Jihane Bougrine sort «Serek F'Bir»    Exposition: Hé, voilà une abstraction ni arrogante ni froide !    Parution: roman trépidant d'une trahison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Arrivée en Afrique du Sud des premiers vaccins anti-Covid-19
Publié dans Barlamane le 02 - 02 - 2021

Des manutentionnaires poussent des palettes de vaccins AstraZeneca durant leur transbordement d'un avion-cargo à un camion sur le tarmac de l'aéroport OR Tambo de Johannesburg, en Afrique du Sud.
L'Afrique du Sud, pays le plus touché du continent par l'épidémie de coronavirus, a reçu lundi sa première cargaison très attendue de vaccins contre la Covid-19, selon les images retransmises par la télévision publique SABC.
Cette arrivée va permettre le début d'une campagne de vaccination de masse, qui ciblera en priorité le personnel de santé.
Les autorités prévoient à terme de vacciner d'ici la fin de l'année au moins 67 % de la population, soit environ 40 millions de personnes.
La télévision publique SABC a montré le président Cyril Ramaphosa à l'aéroport international O. R Tambo réceptionnant, sous une pluie battante, un million de doses du vaccin britannique AstraZeneca/Oxford, produit en Inde, tout juste sorties des soutes d'un avion.
Une livraison de 500 000 doses supplémentaires est attendue au cours du mois de février.
Les injections à environ 1,2 million de membres du personnel de santé commenceront d'ici environ deux semaines, après le passage du vaccin par une nécessaire quarantaine et des procédures réglementaires et de vérification de qualité.
«L'arrivée du vaccin procure un grand espoir pour la remise sur pied économique et sociale de notre pays et, plus important, pour la santé de notre peuple», a déclaré le président Ramaphosa.
Elle «va donner le signal d'une campagne de vaccination de masse qui sera la plus ambitieuse et la plus vaste de l'histoire de notre pays», a-t-il ajouté.
Avec au moins 1,45 million d'infections recensées et plus de 44 000 décès, l'Afrique du Sud affiche le pire bilan en termes de nombres de cas et de décès sur le continent africain.
Mais le pays n'a pas encore commencé à vacciner sa population, déclenchant des critiques sur la lenteur de l'approvisionnement et sur l'absence de stratégie.
M. Ramaphosa a tenté d'expliquer le retard pris par le pays : «La demande mondiale sans précédent en doses de vaccins, ajoutée au pouvoir d'achat bien plus élevé des pays plus riches, nous a contraint à mener des négociations longues et approfondies avec les fabricants, afin d'obtenir suffisamment de vaccins».
L'épidémie de Covid-19 en Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent, a été accélérée par un nouveau variant, suspecté être plus contagieux.
Le ministre sud-africain de la Santé Zweli Mkhize a annoncé ce weekend avoir réservé 20 millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech contre la Covid-19.
Elles s'ajoutent aux 12 millions de doses de vaccins obtenues du système Covax mis en place par l'OMS, aux neuf millions de doses de celui développé par le laboratoire américain Johnson & Johnson et au 1,5 million de doses d'AstraZeneca/Oxford (dont le million reçues lundi).
L'Afrique a été relativement épargnée par la première vague de la pandémie de coronavirus, mais la hausse du nombre d'infections s'est récemment accélérée. Lundi, le continent recensait 3,6 millions de cas et 91 000 morts.
Seuls quelques pays africains -Seychelles, Maurice, le Maroc et l'Algérie, notamment- ont commencé à vacciner la population.
À raison de deux doses par personne, l'Afrique aura besoin de 1,5 milliard de doses pour vacciner 60 % de ses environ 1,3 milliard d'habitants, pour un coût estimé à entre 7 et 10 milliards de dollars.
L'Union africaine a obtenu 670 millions de doses pour ses États membres, ont indiqué jeudi les Centres africains pour le Contrôle et la Prévention des maladies (Africa CDC, institution de l'UA).
Des pays africains doivent également recevoir des doses de la part du système Covax, piloté par l'OMS pour tenter de permettre une distribution équitable des vaccins anti-Covid-19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.