Environnement des affaires: La CGEM appelle à la mise en place d'un cadre fiscal incitatif    Cannabis légalisé: Un chantier à fort potentiel    Air France-KLM accuse une perte de 1,5 milliard d'euros au 1er trimestre    Elections locales au Royaume-Uni : ouverture des bureaux de vote    Covid: La France ouvre la vaccination aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies graves    Le Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes dédié à la mémoire de feu Salaheddine Ghomari (Interview)    Maroc/Banques : La position de change se contracte à 1,1 MMDH du 26 au 30 avril    Brahim Ghali ne doit pas échapper à la justice, pointe un député européen    Coupe du Trône : Les FAR éliminent le RAJA et rejoignent le carré final    Standard : Mehdi Carcela de retour cette semaine    Sahara : l'initiative marocaine d'autonomie, une solution sérieuse et crédible, affirme la diplomatie serbe    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Edito : Une expérience à capitaliser    Maroc/Météo: Temps nuageux ce jeudi 6 mai    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Béchir Ben Yahmed, fondateur de "Jeune Afrique"    Afrique du Sud : M. Youssef Amrani présente dans un panel la perspective marocaine d'une diplomatie post-covid    Coupe du Trône: le Wydad bat le Chabab Mohammédia et file en finale (VIDEO)    L'avenir de Mohamed Ihattaren, entre PSV et tanière des Lions ?    Classement mondial de la bonne gouvernance : Le Maroc 61e mondial et 4e en Afrique    Chelsea-Real (2-0) : Les Blues se hissent vers Manchester City en finale de la LDC !    Cette semaine en Liga...    Liberté sous caution pour Bouhlel et son acolyte ?    Cinéma/Maroc : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    Le Maroc et la Serbie veulent renforcer davantage leurs relations économiques    La terre a tremblé dans la région de Ouarzazate    Concours «Street Art Casablanca»    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Mahrez envoie Manchester City en finale    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Maroc/météo : Nuages instables sur plusieurs régions avec des averses par endroits, ce mercredi 5 mai    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le polisario réprimandé pour avoir abusé du système juridique néo-zélandais, écrit EU Political Report
Publié dans Barlamane le 14 - 04 - 2021

Les séparatistes du polisario et leurs lobbyistes en Nouvelle-Zélande ont été sèchement recadrés par un arrêt de la Haute Cour d'Auckland, les accusant d'avoir abusé du système juridique du pays pour servir un agenda étranger, selon le portail d'information européen "EU Political Report".
"La décision est allée encore plus loin en remettant en question les raisons de l'insistance des séparatistes à abuser du système juridique néo-zélandais pour servir un agenda étranger", écrit James Wilson, éditeur du portail basé à Bruxelles, dans un article publié mardi.
L'affaire remonte au 15 mars dernier lorsque la Haute Cour de Nouvelle-Zélande a débouté le polisario et ses mentors qui cherchaient vainement à contester la légalité de l'exploitation du phosphate extrait des provinces du sud du Royaume par le New Zealand Superannuation Fund (NZSF).
Les entreprises d'engrais Ravensdown et Ballance Agri-Nutrients importent également du phosphate marocain, qui est répandu dans les fermes néo-zélandaises car bien adapté à une utilisation dans ce pays, relève le portail.
L'auteur de l'article rappelle que les lobbyistes pro-polisariens "tentaient de bloquer le commerce légitime des phosphates marocains", en lançant une action en justice dans le but d'en arrêter l'extraction, sous prétexte que ces ressources leur appartenaient.
La Haute Cour de Nouvelle-Zélande à Auckland a donc rendu une décision historique sur l'affaire, affirmant que le polisario n'avait pas de statut juridique reconnu.
Deuxièmement, poursuit-il, la Haute Cour a statué que le différend régional sur la souveraineté du Sahara marocain est de nature géopolitique et ne relève pas de la compétence de la Cour, qui est une institution judiciaire nationale n'ayant aucune autorité pour se prononcer en vertu du droit international sur le statut d'un territoire.
À cet égard, explique M. Wilson, le tribunal a statué qu'aucune juridiction locale n'est autorisée à se prononcer sur un conflit géopolitique international, "et il a rejeté toutes les demandes avancées par les plaignants dans leur tentative d'abuser et de mal interpréter le système juridique en Nouvelle-Zélande".
Aussi, a-t-il souligné, "le tribunal a fondé sa décision sur la législation nationale néo-zélandaise et a conclu que les investissements du New Zealand Superannuation Fund (NZSF) étaient pleinement conformes à ses obligations en tant qu'institution responsable dans un pays de renommée internationale".
La Haute Cour a affirmé que le Fonds a respecté son cadre d'investissement responsable (RIF) et la "Déclaration des politiques et procédures d'investissement" (SIPSP) de la Nouvelle-Zélande, laquelle est à son tour basée sur les Principes des Nations Unies pour l'investissement responsable (UNPRI) et le Pacte mondial des Nations Unies (UNGC).
"Les allégations avancées par le polisario et son lobbyiste basé en Nouvelle-Zélande ont été sommairement rejetées dans leur intégralité quant au fond et à la forme par le tribunal néo-zélandais", souligne encore l'éditeur du portail.
Ce n'est pas la première fois que les séparatistes du "polisario" échouent dans leur tentative de perturber les exportations des phosphates des provinces du sud du Maroc. "Une tentative similaire de bloquer une cargaison au Panama en 2017 a également été cassée par les tribunaux", rappelle-t-il.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.