Soutien renouvelé et élargi en faveur de l'intégrité territoriale du Maroc    Politique. Le nomadisme n'est que la conséquence de la crise    La CSMD consulte les partis pour développer une vision commune    Sahara marocain : le plan d'autonomie, seule option pour une solution définitive    Affaires Radi-Raissouni : devant un parterre de personnalités diplomatiques, Aïcha Guellaa dénonce les pressions et les interférences    Libye: Washington exige le retrait des forces étrangères, avant un sommet international    Bangkok : remise d'une décoration Royale à l'ex-ambassadeur de Thaïlande au Maroc    Environ 48% des migrants exercent une activité professionnelle    L'Espagne inquiète du développement agricole au Sahara marocain    Audi Q2 . La version restylée débute sa carrière au Maroc    IFC va appuyer la mise en œuvre du Fonds Mohammed VI    Managem/Guinée: Démarrage de la mine d'or de tri-K    Commémoration du 80ème anniversaire de l'agression de l'Allemagne nazie contre l'URSS.    L'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz écroué    Washington demande le retrait des forces étrangères    L'Angleterre bat la République tchèque et s'adjuge la 1re place    Hakan Calhanoglu s'engage avec l'Inter Milan    Les Suns s'imposent sur un dunk à la dernière seconde    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 29 mai    HCP: La sécurité au Maroc attire les migrants    Publication de l'arrêté portant organisation de l'année scolaire 2021/2022    Lancement des célébrations du centenaire de la présence diplomatique suisse au Maroc    Ouverture des candidatures pour l'édition 2021    Oujda : première exposition individuelle de l'artiste peintre Fatiha Rabhi    Le 42e moussem d'Asilah, une manifestation pluridisciplinaire d'envergure    Paysage après le Covid...    Netflix : Steven Spielberg signe un contrat réaliser une série de films    LMN'ART : Débarquement immédiat !    Le variant Delta sème la terreur dans le monde    Les baisses des prix des billets coûteront 4,5 MMDH à l'état    Production de sacs en plastique: Saisie de plus de 18 tonnes dans une usine clandestine à Nouaceur    Banques: le besoin de liquidité se creuse à 72,6 milliards de DH en mai    Commerce électronique : QNET remporte trois trophées à l'échelle mondiale    Les Marines chantent la Marocanité du Sahara    Un vol de Ryanair decolle sans ses passagers marocains    Un autre Charles de Foucauld est parmi nous    Maroc : les listes A et B mises à jour au moins deux fois par mois    Maroc. Les greniers de Souss-Massa pourraient être les premières banques au monde    Trafic des armes à feu : l'administration Biden instaure des unités spécialisées dans certaines villes    Coupe arabe U20 : Djibouti – Maroc, les Lionceaux pour confirmer    SM Caen : Yacine Bammou se prépare pour son retour    Liverpool, un joyaux britannique sur le point de disparaître du patrimoine de l'Unesco    Le rallye-raid aura son championnat du monde en 2022    Le stage de Saint-Etienne au Maroc annulé    Mali: six ans plus tard, les accords d'Alger en échec    Ismaïl Haniyeh, le leader du Hamas, chez le PJD    Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à l' »Etat islamique » s'activant dans la région de Marrakech-Safi (BCIJ)    Handisport / Championnat national d'athlétisme : Attahadi et Amis de Fès remportent le titre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 : l'Algérie annonce une réouverture partielle de ses frontières malgré le contexte sanitaire difficile
Publié dans Barlamane le 17 - 05 - 2021

Cinq vols quotidiens de et vers Alger, Constantine et Oran, les plus grandes villes du pays, seront effectués au début du mois prochain.
L'Algérie va rouvrir partiellement ses frontières à partir du 1er juin, après plus d'un an de fermeture en raison de la pandémie du Covid-19, a annoncé dimanche 16 mai la présidence dans un communiqué. «Après la présentation des recommandations (...), le conseil des ministres a approuvé des propositions en faveur d'une ouverture partielle des frontières terrestres et aériennes algériennes dès début juin», indique le communiqué, alors que le pays n'a vacciné que 75 000 personnes (sur 43,1 millions de personnes).
Cette réouverture débutera dans un premier temps par «un plan de cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d'Alger, de Constantine et d'Oran», les plus grandes villes du pays, à partir du 1er juin, précise le texte publié à l'issue du conseil des ministres dominical. Elle s'opérera dans le «strict respect» des mesures préventives contre a Covid-19. Un communiqué détaillant les modalités de cette réouverture sera diffusé «dans une semaine».
Plusieurs millions d'Algériens de l'étranger ont dû composer avec la fermeture des frontières et la suspension des vols commerciaux et des liaisons maritimes décidées le 17 mars 2020. Depuis, les autorités ont organisé des vols de rapatriement pour leurs ressortissants, sous conditions, mais ces derniers ont été suspendus le 1er mars en raison de l'émergence du variant anglais fin février en Algérie.
La fermeture prolongée des frontières a déclenché des mouvements de protestation, sinon de colère, au sein de la nombreuse diaspora algérienne, en particulier en France.
3 375 morts depuis le début de la pandémie
Le comité scientifique chargé de l'évolution de la pandémie de coronavirus en Algérie avait donné jeudi son feu vert, sous «condition stricte», au retour des Algériens bloqués à l'étranger. « Les personnes entrant en Algérie, ressortissants ou étrangers, devront présenter, à leur arrivée, un test PCR de moins de 36 heures et se soumettre à des tests que nous estimons fiables », a expliqué de son côté le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid.
«Les sujets [testés] négatifs seront autorisés à entrer et seront informés des recommandations et consignes à suivre. Les sujets positifs seront, quant à eux, soumis à un confinement de dix jours», selon le ministre. Les frais de confinement et de dépistage à l'arrivée seront à la charge des visiteurs. Enfin, les voyageurs en provenance de pays où les variants sont très répandus «seront soumis à d'autres examen », a-t-il ajouté, sans autre précision.
«Il faut déconfiner progressivement tout en gardant toujours à l'esprit que le virus est là parmi nous, qu'il circule encore et ne demande qu'à ce que nous baissions la garde pour reprendre du poil de la bête», a mis en garde dimanche le docteur Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique, interrogé à la radio publique.
L'Algérie enregistre actuellement moins de 200 cas de contamination par jour. Quelque 3 375 décès ont été recensés en Algérie depuis l'enregistrement du premier cas de Covid-19 le 25 février 2020, selon le ministère de la santé. Plus de 125 000 cas ont été officiellement déclarés dans le pays le plus peuplé du Maghreb (44 millions d'habitants), où un couvre-feu est imposé dans 19 des 58 wilayas (préfectures).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.