Mondial 2022 : Neymar "ne garantit pas à 100%" qu'il reviendra en sélection du Brésil    Maroc-Palestine: Signature d'un MoU pour créer un Conseil d'Affaires    Pétrole: le WTI, toujours en baisse, frôle les 70 dollars le baril    Mondial: Messi critique l'arbitrage du quart entre l'Argentine et les Pays-Bas    Le Conseil suprême du CCG réitère ses positions fermes en faveur de la marocanité du Sahara    La tournée des émissaires de Mohammed VI en Afrique a fait escale à Dakar    Conseil de la Concurrence : Mille et une lacunes du marché des soins médicaux    Lions de l'Atlas: Hakimi s'entraine à part, Aguerd absent de l'entraînement collectif (VIDEO)    Sky News: Riyad Mahrez va soutenir les Lions de l'Atlas (VIDEO)    Maroc : Le 20e Grand prix national de la presse dévoile les noms des lauréats    GPNP : Hespress couronné pour la sixième fois et la troisième consécutive    Maroc – Portugal : Les Lions de l'Atlas avides de victoire et d'histoire    Cliniques privées: voici ce qu'en pense le Conseil de la Concurrence    À Oslo, le Maroc et la Norvège entament des consultations politiques    Espagne : 28 passagers du Maroc s'échappent d'un avion atterri en urgence à Barcelone    Renault Commerce Maroc et NCRA inaugurent un nouveau showroom à El Kelaâ des Sraghna    Mondial 2022. Les chances des Lions de l'Atlas de vaincre la Seleção das Quinas portugaise    Sahara: le Conseil suprême du CCG réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Le roi adresse un discours au 1er Sommet sino-arabe qui se tient en Arabie Saoudite    Der Spiegel. Libération de l'activiste humanitaire allemand Jörg Lange grâce aux services de renseignement marocains    Mahi Binebine : première exposition individuelle au Maroc (VIDEO)    Vidéo. DS Automobiles lance la 2e édition du Marché des Créateurs du 08 au 11 décembre    Coronavirus: 156 nouvelles contaminations enregistrées ce vendredi    Les Etats-Unis et le Maroc appellent les pays méditerranéens et africains à adhérer à l'Initiative contre la prolifération    Les sanctions imposées sur les pays africains doivent être adaptées et proportionnées afin de garantir leur efficacité    La CNDP lance la plateforme à vocation africaine « Koun3labal »    PLF 2023: IS, IR, auto-entrepreneur… Voici les principaux amendements adoptés    Iran : Abolition de la police des moeurs Hommage à Mahsa Amini    Le ministère de la solidarité compte créer 12 incubateurs sociaux au niveau national    France : Un consulat mobile au profit des MRE dans l'Aveyron    Le photographe de National Geographic au zoo de Rabat    France : Condamné à tort pour viol il y a 23 ans, Farid El Haïry veut sa réhabilitation    AstraZeneca et la Fondation Lalla Salma agissent pour l'accès équitable aux soins contre le cancer au Maroc    Sociétés cotées en bourse : une performance revue à la hausse    L'ONMT, fier du rayonnement suscité par les Lions de l'Atlas    Mondial 2022 / Lu sur Twitter / Vahid Halilhodzic : « Au Maroc, ils ont le meilleur centre technique du monde ! »    Le chef de gouvernement ce lundi devant les députés    «Welidatna Jabouha», la dédicace de Saida Charaf pour le Onze national    La réalisatrice Sofia Alaoui en compétition officielle du festival Sundance    Tétouan des sept portes: Une 10ème édition sous le signe de la préservation des ressources hydriques    Sommet sino-arabe: Akhannouch à Riyad pour représenter le roi    Alerte météo: fortes averses parfois orageuses et rafales de vent du vendredi au dimanche    L'arbitre de Maroc-Portugal nous a déjà porté chance    Gros contrats signés pendant la visite de Xi Jinping en Arabie saoudite    Washington et Moscou échangent des prisonniers, dont la basketteuse Brittney Griner    Talbi Alami représente le Roi à la cérémonie d'investiture du président de Guinée équatoriale    Covid: la 9ème vague de l'épidémie continue de monter en France    Atteinte d'une maladie neurologique, Céline Dion reporte sa prochaine tournée mondiale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Pseudo-révélations sur un projet d'attaques en Algérie : pour Anouar Malek, «les services de Tebboune ont sombré dans le ridicule»
Publié dans Barlamane le 15 - 10 - 2021

Les services de sécurité algériens ont affirmé le 13 octobre avoir déjoué des attaques armées qu'un groupe séparatiste kabyle planifiait à l'aide de complices à l'étranger, ont rapporté les médias. Un film diffusé, documentant cette opération, sème le trouble sur la réalité des faits évoqués.
«Rien ne peut décrire l'amateurisme, le ridicule et la sans-pareille bassesse d'âme qui se sont étalés durant dix-huit minutes lors de l'émission consacrée à la cellule démantelée par les autorités algériennes» : le journaliste Anouar Malek a eu des mots acerbes envers les autorités algériennes après le vrai-faux film consacré à la cellule démantelée le 13 août. «Ce qui a été diffusé, ce sont des allégations non prouvées, et non pas des données abondantes et irréfutablement accusatrices. Il serait difficile de faire voir, même dans les grandes lignes, ce qu'il en est réellement» a déclaré le journaliste algérien Anouar Malek sur sa chaîne privée sur YouTube. «C'est une œuvre de propagande sans aucune portée, sans révélations nettement formulées et réalisées avec un esprit de suite évident, sans documents dévoilés. On parle d'armes, de noms enrôlés par Israël, de Djamel Bensmaïl [le jeune homme lynché en août, accusé à tort de pyromanie en Kabylie, alors ravagée par les feux], du Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK, indépendantiste), sans justifications» accuse M. Malek.
«La mystification du pouvoir algérien, c'est d'avoir créé des épouvantails avec les mots MAK et Israël et d'avoir affirmé qu'il dit la vérité en exhibant des pièces frauduleuses et des indices sans importance. Cette monstrueuse machination de mensonge qui a pris dans son engrenage des institutions de notre pays continue avec une incroyable audace. Ce qui aggrave encore le ridicule, c'est ce système d'accusation organisé qui ne repose sur rien. Des circonstances précises permettent d'affirmer, avec une probabilité voisine de la certitude, que tout a été bâclé» a-t-il souligné.
«Il s'agit d'abominables manœuvres sans aucune consistance. Les témoignages destinés à faire croire que le MAK avait organisé contre l'Algérie une machination scélérate ne tiennent pas debout. Ils étaient destinés notamment à faire croire que d'autres parties sont impliquées. Je m'attendais à des documents puissants, des indices qui ne puissent rien objecter de sérieux à leur authenticité. Quel gâchis!» s'indigne le journaliste.
«La vérité réelle, irréfutable; qu'il eût fallu et qu'il faut encore tenir en évidence sans fournir à personne raison d'en douter, c'est que le régime algérien est devenu la risée du monde avec ses mensonges et ses manipulations. Cette fausse tactique et cette légèreté de parole jettent un réel trouble sur la conduite réelle du pouvoir de Tebboune. Le malheur a voulu qu'il y eût parmi nous quelques individus hautement placés plus zélés que sages qui n'ont pas vu que leurs imprudences nuisent à l'Algérie en fournissant des prétextes très utiles à ceux qui remettent en cause le régime» a déclaré M. Malek.
«La seule démonstration supposée accabler le Maroc est le fait qu'un citoyen marocain aurait contacté une page Facebook proche du MAK. Abdelmadjid Tebboune prend pour acquis ce qu'il tente de nous faire avaler» déplore le journaliste. Le service public algérien a divulgué l'identité de plusieurs membres de la cellule démantelée, et diffusé l'extrait de témoignages dans lequel ils se présentent comme des trafiquant d'armes et disent en avoir acheté à la demande de membres du MAK.
Dans un communiqué relayé par les médias, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé que la police avait démantelé cette semaine un réseau lié au Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK), classé «terroriste» par l'Algérie, et arrêté 17 personnes dans les préfectures de Tizi Ouzou, Bejaïa et Bouira, en Kabylie (Nord-Est). Les personnes interpellées projetaient de mener des «actions armées visant à porter atteinte à la sécurité du pays avec la complicité de parties internes prônant le séparatisme», a ajouté la DGSN. Selon le communiqué, les suspects ont avoué avoir été «en contact permanent via internet avec des parties étrangères opérant sous le couvert d'associations et d'organisations de la société civile et basées dans l'entité sioniste (Israël) et dans un pays d'Afrique du Nord», selon la même source, sans qu'aucune preuve irréfutable ne soit avancée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.