Répit pour Huawei en plein flou sur les négociations commerciales avec Pékin    Marocains résidant à l'étranger : Cartographie des Marocains d'Europe    La justice algérienne expulse Ahmed Reda Benchemsi    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Industrie pharmaceutique: Doukkali benchmarque l'expérience chinoise    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Jeux africains 2019 : Plus de 6.000 athlètes présents au Maroc    Karim Alami perd tragiquement son fils    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    Managem annonce un chiffre d'affaires en baisse    El Andaloussi quitte Safran Electronics & Defense Morocco    Télécoms: L'ANRT dématérialise les agréments    Développement durable: La Commission nationale bientôt opérationnelle    L'expertise marocaine brille lors d'une formation internationale sur le sauvetage sportif en Centrafrique    Aïd Al Adha 1440 : Bon déroulement de l'opération d'abattage    Moussaoui Ajlaoui : Créer un nouvel Etat en Afrique du Nord serait suicidaire pour la région. La position de Washington va dans ce sens    La prise de conscience!    Macron reçoit Poutine avant le sommet du G7    Macron recevra jeudi Boris Johnson puis Kyriakos Mitsotakis    L'administration américaine s'oppose à la création d'une entité fantoche    La France se prépare à accueillir le G7    Des enfants maqdessis visitent des sites touristiques à Casablanca    Syrie: les forces gouvernementales entrent dans la ville de Khan Cheikhoun    Doukkal s'entretient avec son homologue chinois sur la coopération dans le domaine de la santé    Le fauteuil    Le Royaume prend très au sérieux l'avenir et le présent de ses jeunes : Pour un Maroc fait par et pour sa jeunesse    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    La liste élargie de Hallilodzic    Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud    Démarrage de la nouvelle saison    Vidéo. Ce que pensent les Casablancais de la nomination d'Halilhodzic    L'incendie qui ravage Grande Canarie hors de contrôle, nouvelles évacuations    Visite de travail à Copenhague du président du Conseil exécutif de l'UNICEF, Omar Hilale    Facebook, Google, Apple... : Attention, les Gafam vous pistent!    Un incendie ravage une forêt de pins sur les hauteurs de Béni Mellal    Les usagers d'Instagram pourront désormais dénoncer la désinformation    Un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Sept personnes arrêtées à Fès : Saisie de plus de 7.000 comprimés psychotropes    Météo: les prévisions de ce lundi    La Bourse de Casablanca réalise une bonne performance hebdomadaire    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    Azelarabe Alaoui préside le jury du Festival Cèdre du court métrage    Nouvelle édition du Festival "Voix de femmes" à Tétouan    The Mask : Un reboot au féminin en préparation    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    11è édition des Voix de Femmes à Tétouan du 19 au 24 août    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mustapha Hadji tire à boulets rouges sur Renard
Publié dans Challenge le 17 - 07 - 2019

La déception des Marocains, suite à l'élimination de l'équipe nationale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), marque encore les esprits ! Par ailleurs, les débats au sujet du départ du sélectionneur français, Hervé Renard, s'exacerbent. Son coach assistant, Mustapha Hadji, sort de son silence.
Après Renard qui a déclaré « prendre toute la responsabilité » après l'élimination, c'est au tour de Hadji de briser son silence et d'aborder le sujet épineux de la prestation très critiquée des Lions de l'Atlas qui s'invite dans le débat sportif. L'ancien Lions de l'Atlas s'est exprimé sur « Radio Mars », mardi 16 juillet 2019, pour apporter des éléments qui expliquent la débâcle des « Lions de l'Atlas ».
« On est responsables de la prestation et de la défaite contre le Bénin. On a fait de mauvais choix et on n'a pas su trouver des solutions contre une équipe qui a terminé son match à 10. Il ne faut pas blâmer les joueurs ni la fédération, c'est la faute du staff technique« , a t-il reconnu sur les ondes de la chaîne sportive.
Lire aussi : Lions de l'Atlas : Hervé Renard lâche la Bombe!
Il n'est pas allé par quatre chemins pour livrer sa part de vérité : « Les joueurs ont disputé trop de matchs. Peut-être contre l'Afrique du Sud, il fallait mettre 90% de l'effectif au repos. A un moment donné, on a peut-être fait l'erreur de gérer le groupe au niveau physique. A ce niveau-là, on a fait une grosse erreur, c'est certain ». Hadji, qui exprime ainsi son désaccord avec certains choix tactiques du technicien français, n'a pas occulté la polémique autour de l'absence des éléments de la Botola.
« Je dis ce que je pense, mais la décision finale lui revient toujours. C'est mon patron. Par exemple, je n'étais pas d'accord sur la manière dont on a abordé les prolongations contre le Bénin. A mon avis, dans le football, quand tu rentres dans un terrain et que tu as peur de perdre, c'est là que tu perds. Tu anticipes déjà la défaite. C'est ce qu'il nous est arrivé", affirme-t-il.
« Malgré tout, je ne veux que du bien à cette équipe nationale », a ajouté celui qui a vivement été critiqué à la fin de la Coupe du Monde pour avoir « créé des tensions au sein du groupe ». En effet, l'adjoint de Renard n'aurait pas eu des mots tendres envers les joueurs de l'équipe nationale en Russie, ce qu'il regrette aujourd'hui.
« Quand j'ai réagi en Coupe du Monde, ça n'a pas plu. vous avez vu ce que cela m'a coûté (les tensions entre lui et Benatia). On m'a dit que je n'ai pas le droit de parler car je ne suis pas le coach. En Russie, j'ai senti que le groupe n'était pas celui que je connaissais. Et je regrette de ne pas avoir réagi avant le match de l'Iran », explique-t-il.
Quant aux rumeurs suscitées au sujet des salaires mirobolants du staff technique, dont le sien qui s'élève à 300.000 dirhams, l'adjoint d'Hervé Renard s'écrie : « C'est totalement faux, je suis très loin des 300.000 DH ». Et d'ajouter : « Je vous le jure, si je touchais 300.000, je ne serais pas là en train de vous parler. Si je voulais l'argent, je serais parti au Qatar », fait observer l'ancienne gloire du football marocain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.