Eau Sidi Hrazem: une ancienne affaire refait surface    Evolution Covid-19 au Maroc : 1.241 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 37.935 cas cumulés, jeudi 13 août à 18 heures    Special Olympics: les champions marocains challengent leurs rivaux mexicains    Maroc/Covid-19: 1241 nouveaux cas, 28 autres décès    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    Touria Jebrane va bien, même très bien !    RAM: Les vols spéciaux vers et depuis la France reprennent    La CNOPS simplifie les procédures pour l'AMO    Feddal trop gourmand pour le Sporting?    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    Sauver le parc «Murdoch» du délabrement et de l'oubli    Le Maroc a rude épreuve!    Casablanca: vigilance maximale à la mosquée Hassan II    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Une première dans l'histoire du Maroc!    Covid-19: Entrée en vigueur du protocole de traitement à domicile    Le Crocoparc Agadir accueille le plus grand serpent du Maroc    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    Conseil de la concurrence : une institution stratégique incontournable    Ligue des champions : A Lisbonne, un "Final 8" sous bulle sanitaire    Messi s'est entraîné normalement avant le Bayern    Les Sévillans Bounou et En-Neysiri en demi-finale de Ligue Europa    Khalid Ait Taleb : Des centres de santé seront mis à disposition dans les quartiers pour accueillir les cas suspects de Covid-19    Le retour des castors    Lewandowski, Haaland, Benzema, Ronaldo...le classement des buteurs (C1)    Wafa Assurance enregistre une baisse de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    Contraventions durant l'Etat d'urgence sanitaire: un projet de décret fixe les procédures    Hassan Diab, le "professeur", jette l'éponge après des crises à répétition    "365 jours" Un film entre succès et polémique    La gastronomie marocaine à l'honneur à Bogotá    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    Semaine culturelle marocaine dans les centres commerciaux «El Corte Ingles» du sud d'Espagne    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    Algérie: Multiplication des emprisonnements de journalistes    Macron appelle à éviter « toute escalade » ou « interférence extérieure » au Liban    UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le projet de loi de finances rectificative adopté par la Chambre des représentants
Publié dans Challenge le 14 - 07 - 2020

La Chambre des représentants a adopté à la majorité le projet de loi de finances rectificative (PLFR) n°35.20 pour l'exercice 2020, lors d'une séance plénière tenue lundi soir.
Le projet de loi approuvé par 67 députés et rejeté par 44 autres vise à établir des mécanismes d'appui à la reprise progressive de l'activité économique, à préserver l'emploi grâce à des mesures pratiques pour améliorer l'efficacité de l'administration et à accélérer la mise en œuvre des réformes administratives.
Dans sa réponse aux interventions de groupes et groupements parlementaires lors de la discussion générale du PLFR, le ministre de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration, Mohamed Benchaâboun, a insisté sur la forte présence de la dimension sociale dans ce projet de loi.
Lire aussi | Projet de loi de finances rectificative : quoi de neuf sur le volet fiscal ?
Ce projet de loi assure la poursuite et le renforcement des priorités sociales déterminées par la loi de finances 2020 initiale et ce, à travers la mise en place de mesures visant à appuyer le secteur de la Santé, à améliorer le pouvoir d'achat des familles marocaines et à soutenir les entreprises en vue de préserver l'emploi, a-t-il expliqué.
Le ministre a également souligné qu'à l'inverse de ce qui circule, l'approche adoptée par le gouvernement est loin d'être celle de l'austérité ou de la gestion des équilibres, lesquels demeurent importants. Et de noter qu'en dépit de la baisse prévue des recettes de 40 milliards de DH, les investissements du Budget général de l'Etat ont été portés à 7,5 milliards de DH via la révision des priorités au niveau des dépenses.
Lire aussi | Loi de Finances rectificative: voici les mesures prévues
Faisant remarquer que l'investissement dans les secteurs sociaux se poursuivra avec la même cadence, Mohamed Benchaâboun a mis l'accent sur la nouvelle programmation du budget d'investissement des départements ministériels et institutions qui a été revue pour tenir compte des impacts induits par la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus (Covid-19) et la révision du planning de réalisation de certains projets, prenant en considération la baisse du rythme d'exécution de ces projets ainsi que le report de la procédure de lancement de certains projets en raison de l'absence des conditions requises.
Tribune et Débats
La tribune qui vous parle d'une actu, d'un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Economistes et autres experts, patrons d'entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s'y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.
Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.