Nouvelles révélations sur les liens entre Alger et le Hezbollah    Le Maroc suit avec profonde inquiétude les violents incidents à Al Qods Acharif et dans la mosquée Al-Aqsa    VIDEO// Dr Mourad Yazid raconte comment se porte la Malienne qui a accouché de 9 bébés à Casablanca    SM le Roi Mohammed VI commémore Laylat Al-Qadr    L'accueil en Espagne du chef du polisario entache sérieusement le partenariat avec le Maroc (Parti de l'Istiqlal)    Classement UEFA / 2020-2021 : Le Bayern premier, le Man City dépasse le Barça    Volley-ball: Démarrage du championnat avec 16 clubs en Excellence    CAN 2021 / Affaire Guelor : La décision repoussée au 16 mai    Prévisions météorologiques pour le lundi 10 mai 2021    Le Maroc et la lutte antiterroriste : récit d'un succès reconnu à l'échelle internationale    Arabie Saoudite: Les autorités confirment l'organisation du Haj    Ecosse: les indépendantistes exigent un référendum sur l'indépendance    Entreprises privées: Délais de paiement supérieurs aux délais réglementaires    Covid-19 au Maroc: 236 nouveaux cas et 374 guérisons en 24H    Réprobation unanime des partis politiques marocains    Les indicateurs hebdomadaires de Bank Al-Maghrib    La Banque Populaire accompagne la relance économique des régions    Les Etats-Unis saisissent une cache d'armes en mer d'Arabie    Habib El Malki loue la qualité de la coopération maroco-rwandaise    Message de l'Emir de l'Etat du Koweït à S.M le Roi    L'Espagne lève l'état d'urgence sanitaire    L'OMS adoube Sinopharm    Le Festival du cinéma méditerranéen deTétouan dévoile la composition de ses jurys    La gestion sécuritaire des conflits sociaux en Algérie est " porteuse de tous les dangers "    En Espagne, les destins de deux apprentis toreros figés par la pandémie    Oujda : 7 personnes arrêtées pour contrefaçon de marques commerciales et emballage de denrées alimentaires périmées    Covid-19 : la Tunisie annonce un confinement général du 9 au 16 mai    Incidents à Al Qods Acharif : le Maroc réagit    Maroc : Le président du Ministère public exhorte les responsables à lutter contre la vente illégale de médicaments    Le nom de feu Abdelkhalek Louzani accolé au Stade municipal d'Essaouira    Maroc : la britannique Xlinks va construire un complexe éolien et solaire et vendre l'électricité produite au Royaume-Uni    Attijariwafa bank candidate au rachat de Union Bank of Nigeria    Algérie : Grève générale de trois jours dans le secteur de l'éducation à l'appel de quatorze syndicats    Rkia Taghi, veuve de Mohamed Ferhat, le départ d'une icone    Climat des affaires : la nouvelle feuille de route sur 5 ans [Document]    Botola Pro D1:Le MCO bat in extremis l'OCS    Souad Khouyi, comédienne de haute extraction    « Night Walk », La Fouine chez Aziz Tazi    Vogue, le monde de Hassan Hajjaj    Festival international du court métrage du Souss: une édition virtuelle du 21 au 24 mai à Aït Melloul    Signature d'une convention-cadre de partenariat pour la promotion du sport scolaire    Champions League: Hakim Ziyech titulaire face à City ?    Le Maroc suit avec profonde inquiétude les violents incidents à Jérusalem    Fusée chinoise : les dernières informations de l'agence spatiale    Sages-femmes au Maroc, un métier indispensable mais précarisé    Publication : Nasser Bouchiba esquisse 60 ans d'Histoire des Relations entre le Maroc et la Chine    CAN Féminine, Maroc 2022 : Participation record aux éliminatoires    Le rappeur marocain Issam dévoile son premier album "Crystal"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021
Publié dans Challenge le 11 - 04 - 2021

Aziz Akhannouch et Othman Benjelloun sont les deux seuls Marocains figurant dans le nouveau classement des plus grandes fortunes mondiales de Forbes. Dans le palmarès des 20 milliardaires africains dominé par le Nigérian Aliko Dangote, ils arrivent respectivement 12eet 16e.
Le nombre de pays représentés dans le classement Forbes 2021 des milliardaires africains a presque doublé entre 2011 et 2021, passant de quatre à 7. L'Afrique du Sud et l'Egypte comptent chacune cinq milliardaires, suivies du Nigeria avec trois et du Maroc avec deux. Les autres pays représentés sont l'Algérie, la Tanzanie, et le Zimbabwe. Au rang des 2. 000 fortunés africains, en milliards de dollars, seuls 18 sont dénombrés.
La moyenne des fortunes des 18 milliardaires du continent est d'environ 4,1 milliards de dollars, soit 12% de plus qu'il y a un an, en partie grâce à l'envolée de la bourse nigériane, selon Forbes.
Pour la dixième année consécutive, Aliko Dangote du Nigeria est la personne la plus riche du continent, avec une fortune de 12,1 milliards de dollars, soit 2 milliards de plus par rapport à la liste de l'année dernière, mais est 192e personnalité la plus riche au monde. Il est suivi, par l'Egyptien Nassef Sawiris. Celui-ci âgé de 60 ans se positionne à la 291e place au niveau mondial avec 8,5 milliards de dollars et dont le principal actif est une participation de près de 6% dans le fabricant de vêtements de sport Adidas.
Lire aussi| Crise franco-algérienne : la décision de LREM d'ouvrir un bureau à Dakhla fait capoter la visite du Premier ministre français à Alger
La 3e fortune africaine et 299e mondiale, est le Sud-Africain Nicky Oppenheimer & famille. Agé de 75 ans, il a gagné sa fortune, estimée à 8 milliards de dollars, dans l'exploitation de diamant. Un autre Sud-Africain Johann Rupert, 70 ans, occupe la 4e place au niveau africain et 330e mondial avec 7,7 milliards de dollars. Il a acquis sa richesse dans les produits de luxe. Ensuite, arrivent respectivement, par ordre de classement, 435e mondial, Mike Adenuga (Sud-Africain de 67 ans avec 6,1 milliards de dollars acquis dans les télécoms, pétrole) ; 578e mondial, l'Algérien Issad Rebrab 4,8 milliards de dollars 77 ans ; 580e le Nigérian Abdoulsamad Rabiu (60 ans avec 4,8 milliards de dollars) ; L'Egyptien Naguib Sawiris, 66 ans, est fort de 3,2 milliards de dollars. Il occupe la 975e place au niveau mondial. 990e au classement mondial et 9e au plan continental, le Sud-Africain Patrice Motsepe, âgé de 59 ans, récemment élu président de la Confédération Africaine de Football (CAF), possède une fortune chiffrée à 3 milliards de dollars.
Culminant à la 10e place en Afrique contre la 1.005e place mondiale, son compatriote Koos Bekker a lui aussi glané un patrimoine de 3 milliards de dollars. Il est âgé de 68 ans. Il est suivi par l'Egyptien Mohamed Mansour Egyptien (73 ans) 2,5 milliards de dollars 1.242e mondial.
1.576e mondial, Aziz Akhannouch est le premier Marocain de ce classement avec des avoirs estimés à 1,9 milliard de dollars.
Lire aussi| Covid-19 : El Otmani devant les deux chambres du Parlement ce lundi
12e à l'échelle continentale, l'actionnaire majoritaire d'Akwa Group est suivi par le Tanzanien Mohammed Dewji (1.852e mondial), 45 ans, dont la fortune est estimée à 1,6 milliard de dollars ; le Zimbabwen Strive Masiyiwa (1.907e, 60 ans) avec 1,5 milliard de dollars ; 1.934e Youssef Mansour (Egypte, 75 ans) avec une fortune estimée à 1,5 milliard de dollars.
Deuxième Marocain du classement Forbes 2021, Othman Benjelloun caracole à la 16eplace continentale et au 2.101erang mondial. Le patron du Groupe Bank of Africa, 88 ans, dispose d'un total d'avoirs évalué à 1,3 milliard de dollars.
Outre ces 16 fortunés africains dénombrés parmi les 2.000 personnes les plus riches au monde, 2 richards du continent suivent la marche. Il s'agit du Sud-africain Michel Le Roux. Agé de 71 ans, ce banquier a un patrimoine estimé à 1,2 milliard de dollars. Il occupe la 2.193e place. Arrive ensuite à la 2.239e place l'Egyptien Yassen Mansour (59 ans) avec 1,1 milliard de dollars.
Selon Forbes, sa méthode a consisté à calculer la fortune nette en utilisant les cours des actions et les taux de change à partir de la fermeture des bureaux le vendredi 8 janvier 2021. « Pour évaluer les entreprises privées, nous commençons par des estimations des revenus ou des bénéfices et nous appliquons les ratios prix/ventes ou prix/bénéfices en vigueur pour des entreprises publiques similaires. Certains membres de la liste s'enrichissent ou s'appauvrissent dans les semaines – ou les jours – qui suivent la date de mesure », explique le magazine américain.
Lire aussi| Emploi public : la fin de l'eldorado ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.