Maroc-Allemagne : L'ambassadrice de retour à Berlin, un message pour l'Espagne    Tunisie: La directrice de cabinet de Kaïs Saïed rend le tablier    Fondation Mohammed VI de Promotion des Œuvres Sociales : Un bilan conséquent et des projets prometteurs en 2021    CAN 2021. Une bousculade avant le match Cameroun-Comores aurait fait plusieurs victimes [Vidéo]    Sommet arabe : Tebboune envoie un nouveau message à l'émir du Qatar    Lydec renouvelle ses réseaux de Maârif    Des Wissams Royaux accordés à des fonctionnaires de l'Education nationale    Le pain ou la maladie: l'étendue du dilemme marocain    Covid-19 : Une sortie de la phase aiguë de la pandémie est possible cette année pour l'OMS    Banques: la position de change s'améliore    La Bourse de Casablanca débute ce lundi en légère hausse    Retour des l'ambassadrice du Maroc en Allemagne au cours de cette semaine    Les Houthis tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    Présidentielle. Macron: « J'annoncerai ma décision en temps voulu »    USFP. Jawad Chafik: « Il n'existe aucun amendement servant l'intérêt de Lachgar! » (VIDEO)    Chelsea: Ziyech s'exprime après son superbe but contre Tottenham    CAN-2021: La Gambie se qualifie aux quarts de finale aux dépens de la Guinée (1-0)    CAN: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-Malawi    Sahara marocain: des experts US taclent l'Algérie    Maroc: reprise des cours en présentiel dans plusieurs écoles    Alerte météo: chutes de neige dans plusieurs villes du Maroc    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 24 janvier    Omicron au Maroc: le pic de la vague atteint (Dr Merabet)    Narjis El Hallak célèbre le baptême de sa fille: la cérémonie comme si vous y étiez (VIDEOS)    «L'homme est né pour se perdre dans l'étendue inconnue de son périple»    «Indigo» de Selma Bargach dans les salles de cinéma    Les Industries Culturelles et Créatives présentent une étude sur la transformation du secteur    Liban: l'ex-Premier ministre Saad Hariri annonce son retrait de la vie politique    Enquêtes de conjoncture: le HCP appelle les entreprises à souscrire à la plateforme digitale    Selim Amallah : « On devra être à 100% pour faire la différence »    Rapport de HRW: la partie réservée au Maroc présente des données « sans fondements ni réels ni juridiques    PL : Tottenham envisage d'enrôler Sofyan Amrabat    Covid-19: Que sait-on du sous variant d'Omicron BA.2 ? (Spécialiste)    La Fondation Zakoura fête ses 25 ans d'engagement en faveur du développement humain    L'écosystème marocain face à un nouveau risque, les abeilles désertent    CAN 2021: les Comores défient le Cameroun, la Guinée affronte la Gambie    Mondial (Qatar-2022)- Matchs barrage-Afrique. L'Algérie ... encore «sabotée» ?    HRW accusée d'implication dans une «campagne politique systématique hostile» au Maroc    Meknès : Restauration des mosaïques de Volubilis    Pour financer sa croissance, Mutandis augmente son capital à la bourse de Casablanca    Paris : La Bourse plonge nettement sous les 7.000 points    Aide à l'Ukraine: la Commission européenne prépare un nouveau « paquet » de 1,2 milliard d'euros    Stof, la punk attitude comme manière de vivre...Un documentaire fort et percutant à (re)voir en Replay    Passe Vaccinal : Entrée en vigueur dès ce lundi en France    Burkina Faso. Le président Kaboré détenu dans un camp militaire    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ryad Mezzour souligne la nouvelle feuille de route du secteur aéronautique marocain
Publié dans Challenge le 26 - 10 - 2021

Ryad Mezzour a rappelé la remarquable résilience et réactivité des opérateurs aéronautiques marocains lors de la crise du COVID-19.
Le ministre marocain de l'Industrie et du Commerce Ryad Mezzour a tenu une réunion Vendredi 22 octobre avec le Groupement des Industries Aéronautiques et Spatiales Marocaines (GIMAS) pour discuter d'une feuille de route pour le développement du secteur aéronautique au Maroc.
Lors de cette rencontre, le ministre a souligné la nécessité de capitaliser sur les acquis de la plateforme aéronautique marocaine pour une relance réussie post-COVID, mettant en avant l'importance du capital humain dans la dynamique du secteur qui a créé plus de 11 000 emplois depuis 2014, dans le cadre du Plan d'accélération industrielle (PAI).
Lire aussi |RAM va rétablir ses vols directs sur Miami et Doha en décembre
Pour rappel, le « PAI » est une approche adoptée par le Maroc pour mettre en place des écosystèmes efficaces visant à intégrer les chaînes de valeur et à consolider les relations locales entre les grandes entreprises et les petites et moyennes entreprises.
Selon le gouvernement, l'objectif primordial du plan est de renforcer le secteur industriel marocain en tant que levier majeur de croissance et de création d'emplois.
Lors de sa rencontre, Mezzour a également souligné l'importance de travailler en accord avec le Nouveau Modèle de Développement (NDM) qui renforce l'égalité des sexes et attire l'attention sur le rôle des femmes dans l'économie et au sein de la société. « Des emplois hautement qualifiés, que le Maroc aura su former, à travers une offre qui garantit aux étudiants un emploi qualifié à la fin de la formation », a déclaré Mezzour, précisant que le secteur aéronautique compte plus de 40% de femmes employées.
Lire aussi |Qui est Ryad Mezzour, ministre de l'Industrie et du Commerce ?
Le ministre a également fait valoir que le grand potentiel du Maroc en termes de main-d'œuvre jeune et hautement qualifiée est un atout essentiel pour les bonnes perspectives de développement du secteur aéronautique du pays.
« Les opérateurs ont besoin de compétitivité et de jeunesse pour la reprise. Aujourd'hui, il est essentiel pour le Maroc de renforcer son attractivité », a-t-il ajouté.
Le Maroc entend également étendre ses écosystèmes de connectivité actuels et développer pleinement les écosystèmes déjà mis en place en coopération avec Safran, une société d'ingénierie de renommée mondiale.
Avec de nombreuses opportunités disponibles dans le secteur, Mezzour a déclaré : « Le premier changement majeur attendu dans le secteur concerne le moteur aéronautique et les développements environnementaux. Notre ambition est de positionner le Maroc comme un acteur important de la propulsion verte et nous ne ménagerons aucun effort pour y parvenir. »
Le ministre a également souligné l'importance de développer davantage la recherche et le développement (R&D) et l'ingénierie, notamment à travers l'attraction de nouveaux centres d'ingénierie ainsi que l'établissement de programmes de collaboration avec plusieurs universités et centres de recherche.
Il a souligné la nécessité de renforcer la complémentarité entre l'Institut des métiers de l'aéronautique (IMA) et l'Institut spécialisé en aéronautique et logistique aéroportuaire (ISMALA).
« Nous comptons sur les talents de nos jeunes pour répondre aux nouvelles exigences et évolutions de notre secteur », a-t-il déclaré.
Par ailleurs, Mezzour a salué la résilience et la réactivité dont ont fait preuve les opérateurs aéronautiques marocains durant la crise du COVID-19. « Le Maroc a maintenu en activité l'ensemble de ses sites de production et a même vu le lancement d'investissements importants malgré la morosité ambiante », a-t-il noté.
Le président du GIMAS, Karim Cheikh, a déclaré que cette rencontre était l'occasion d'attirer l'attention sur les progrès réalisés dans le secteur et de mettre en avant la plateforme aéronautique marocaine qui est désormais reconnue mondialement pour « la qualité de ses infrastructures et de ses ressources humaines. »
Il a ajouté : « Nous sommes face à une évolution technologique qui sera importante, sur laquelle la plateforme aéronautique marocaine doit se positionner. »


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.