Covid-19: Les prix des vaccins flambent, les gains des labos cartonnent    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Record des transactions par carte bancaire en juillet    Intelaka : 2,7 milliards de DH de crédits accordés à fin 2020    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    JO-2020: Soufiane El Bakkali champion olympique du 3000 m steeple    Soufiane El Bakkali offre l'or olympique au Maroc    La Fédération royale marocaine de boxe dissout la Direction technique    Une réunion de hauts responsables militaires marocains et américains à Rabat    Compteur coronavirus : 4.206 nouveaux cas et 52 décès en 24h    Pr. Marhoum Filali à 2M.ma : le vaccin est l'unique parade à la Covid-19    Campagne de vaccination: le Maroc cible les jeunes de plus de 18 ans    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Maroc-Algérie : "Notre conviction intime est que les frontières soient et demeurent ouvertes"    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    Fête du Trône: La communauté juive marocaine d'Israël réitère son attachement à la monarchie et à la Mère-patrie    BAM: hausse de la masse monétaire de 8,4% en 2020    Programmation informatique: Python dans la cour des grands    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Marsa Maroc : l'Etat cède 35% du capital à Tanger Med    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    Protection des données : OCP et UM6P adhérent au Data-Tika    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Reprise: ces secteurs qui marquent à nouveau le «Stop»    Covid-19 : la vaccination fait baisser le taux de mortalité et le nombre des cas graves (Spécialiste)    La cause du décès de Abdellah Habib Bilal remise en question par sa famille et des membres du polisario    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Maroc/Météo : Temps stable ce lundi 02 août    Coupe du Trône / WAC-MAT : Les relégués éliminent les champions et passent en finale    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    «Enti Hayati», le duo de Saâd Lamjarred et Calema cartonne    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    Abdelati El Guesse et Nabil Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800m    JO-2020 de Tokyo: Voici le programme du mardi 03 août 2021    Le Maroc remporte le titre avec 13 médailles, dont 9 en or    Famine : l'Ethiopie et Madagascar au niveau d'alerte maximum (FAO et PAM)    Le réalisateur belgo-marocain Adil El Arbi en direct sur Info Soir de 2M (VIDEO)    Boutaïna El Fekkak, l'amour de soie    Tout artiste est lui-même    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Exportations : Le tournant décisif !
Publié dans Challenge le 28 - 07 - 2009

Il est clair que l'approche adoptée par Maroc Export pour l'application de la stratégie Maroc Plus ne se focalise pas sur la recherche d'un consensus. Etonnant, lorsque le dirigeant de l'organisme, Saâd Benabdellah, est rompu aux règles de la pratique diplomatique. L'exécution du plan d'action se fera sans complaisance.
Ce lundi 13 juillet, l'heure n'est pas uniquement à la présentation des comptes et à celle du plan d'action. La campagne médiatique menée par la CDT quelques jours auparavant laissait présager quelques remous. Présidé par le ministre de tutelle, Abdellatif Maazouz, ministre du Commerce extérieur, le conseil d'administration de Maroc Export (Centre marocain de promotion des exportations) a examiné la stratégie élaborée par ce département en termes de réalisation par son bras exécutif, Maroc Export. D'ailleurs, pour Saâd Benabdellah, directeur général de Maroc Export, les choses sont on ne peut plus claires: « une nouvelle politique de ressources humaines, inspirée complètement de la stratégie Maroc Export Plus, et accompagnée dans sa mise en œuvre par un cabinet conseil en ressources humaines, a été mise en place depuis janvier 2009 ». Ceci dit pour le volet justificatif, et si l'on revenait à l'ambiance, c'est en bloc qu'il renie. Et puis, il met les choses à plat et donne un certain nombre d'éléments. Tout d'abord, dix-sept personnes, dont le secrétaire général, ont été promues en interne. Dans la foulée, il a été lancé une opération de départs volontaires qui a concerné vingt-cinq cadres de l'établissement. A ce sujet, M. Benabdellah ne manque pas de préciser que le centre a connu «une reconfiguration de sa structure qui s'est traduite par plus de 70% de cadres au lieu des 30% enregistrés auparavant». Et puis, si l'on insiste sur la tension sociale que prêche la section syndicale du centre, c'est sans détours qu'il ajoute : « mutualisation des efforts des acteurs de la promotion des exportations, professionnalisation des conseillers à l'export (équipe Maroc Export) et cohérence dans la démarche, c'est là la tension qu'on vit quotidiennement ! ».
L'intérêt du
«Fancy Food »
Si le temps est au bilan, celui du « Fancy food » mérite également que l'on s'y attarde. En effet, force est de constater que l'évaluation de la participation du centre à ce genre de manifestation, qui s'est tenue à la fin du mois dernier à New York, fait tout de même des sceptiques. En clair, les exportateurs marocains présents lors de pareils événements en ont-ils réellement profité ? Quoi de plus révélateurs que les chiffres pour contrer de telles allégations. C'est ainsi que: « ce sont plus de 16 millions de DH de commandes fermes qui ont été enregistrées dans un premier temps », explique Saad Benabdellah. Et de poursuivre en exposant la répartition de ce premier constat ventilé par secteur. Quatre millions de DH ont concerné les exportateurs de sardines et d'anchois en conserves. Quant aux industriels opérant dans l'olive, les piments et les câpres en conserves, ils ont enregistré des commandes pour un montant de 12 millions de DH. De plus, une opération a également porté sur un conteneur de quarante pieds d'huile d'olive extra vierge. Pour ce qui est du choix de l'emplacement du pavillon marocain à proximité de pays considérés comme ses concurrents directs, ceux du pourtour méditerranéen, la réponse de notre interlocuteur renseigne sur l'approche : «when you go global, you act local ». Et d'ajouter qu' «au salon Fancy Food, qui est une plateforme internationale du secteur de l'agroalimentaire, le Maroc a fait le choix d'être présent aux cotés de ses concurrents méditerranéens pour se positionner comme un pays « Fast to Produce and First to Deliver », avec un produit «Tasty and Rich », en plus de la possibilité pour les exportateurs marocains de faire «un benchmark positif ».
Nombreux sont ceux qui continuent à s'interroger sur l'opportunité de poser comme cible prioritaire de la stratégie nationale de l'exportation, les pays de la région Afrique Mena. Pour ces derniers, la question est simple. Ces pays sont les premiers concurrents du Maroc. A cela, M. Benadbellah réplique en rappelant que les termes de la stratégie Maroc Export Plus s'articule autour d'une classification qui comprend des marchés stratégiques, adjacents et de niche. « L'Afrique et les pays du Maghreb et du Moyen-Orient étant des partenaires naturellement stratégiques du Maroc dans différents secteurs (bancaires, télécom, services, ingénierie financière, pharmaceutique, BTP, électrique…) ». Sur les 153 millions de DH de budget annuel de Maroc Export, 70 millions de DH ont été dépensés, le reliquat est destiné aux actions à venir.
Que mettre à l'actif de Saâd Benabdellah ?
Tout d'abord, il tient préciser que «le bilan pourrait être satisfaisant, mais ce n'est pas une fin en soi ni pour moi ni pour mon équipe». Le décor est planté. Il considère les six mois qui le séparent de sa prise de fonction comme «une période de transition». Le programme consistait en des séances de concertation avec les associations professionnelles et la réalisation des projets lancés depuis 2008. En vingt-deux semaines, soit du mois de janvier à celui de juillet 2009, les trente-deux actions de promotion à l'international ont porté sur des missions de prospection, de mise en relations commerciales B to B, de foires et de salons spécialisés. Et ce sont pas moins de trente-six actions de communication qui ont été menées. A relever que le prochain semestre de l'année en cours verra l'organisation d'un road show export dans cinq pays africains: Sénégal, Mali, Burkina-Faso, Côte d'Ivoire et Gabon. Une mission de prospection ciblera trois pays asiatiques. Il s'agit du Japon, de la Corée du Sud et de la Chine. Avis aux exportateurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.