De l'argent norvégien pour aider les migrants marocains en détresse à rentrer au bercail    Feu vert de l'AMMC à l'augmentation de capital de Salafin    Guerre du Yémen: Des pourparlers pour rien?    Les pénitenciers affichent complet    Les pays réfractaires campent sur leur position    Une délégation du PPS se recueille sur la tombe de feu Sa Majesté Hassan II    Le FMI accorde une nouvelle Ligne de Précaution et de Liquidité au Maroc    Affaires des deux touristes assassinées : Une personne arrêtée    La misère!    Insolite : Un braconnier contraint de regarder "Bambi"    Les autorités françaises ferment une école clandestine salafiste    Zagora: Le film indien «La chanson des scorpions» décroche le Grand prix    Laaraj : Pour une présence plus marquée de l'amazigh dans les chaînes publiques    Taroudant danse au rythme de la Taskiwin    #International.. Cinq actus qu'il ne faut pas avoir raté    BENATIQ: « La migration est un facteur d'enrichissement »    Sidaction 2018: Nouvel appui d'Intelcia à l'ALCS    Un acteur du «Prince de Bel Air» accuse le jeu Fortnite d'avoir plagié sa danse    GB-Brexit : Theresa May assaillie de toutes parts…    Espagne : Les restes de Franco seront bien exhumés du mausolée de Valle de los Caidos    Une Norvégienne et une Danoise retrouvées mortes dans la commune d'Al Haouz    Production législative. Les parlementaires accélèrent la cadence    Accord de coopération entre la MAP et l'agence russe Sputnik    Le gotha de la formation professionnelle en Afrique réuni à Dakhla    TUI fLY lance 9 nouvelles lignes depuis le Maroc    «Financial Times» : Cinq raisons pour vivre à Casablanca    Edito : PLF    Saham Assurance : MHE s'engage financièrement pour honorer le deal avec Sanlam    Le Maroc à l'heure de la Journée internationale du migrant    Le dirham reste stable par rapport à l'euro et se déprécie vis-à-vis du dollar    La place du diplôme des écoles de textile dans le système industriel débattue à Tanger    Des experts marocains débattent de la durabilité et de l'innovation dans le secteur touristique    Madagascar: Le PDG et le "dandy", dix ans d'une rivalité politique féroce    Insolite : Un stagiaire pas comme les autres    Les réseaux sociaux, une occupation à grands risques pour les enfants Comment les en protéger    Les sanctions américaines menacent la dénucléarisation de la Corée    Coupe de la CAF : Le Raja cartonne d'entrée    La bonne opération du CAYB et de l'AS. FAR    CAN-2019 : Forces et faiblesses des candidatures sud-africaine et égyptienne    Démarche unioniste des syndicats des collectivités locales    "T-Jonction", lorsque la mort mène à une nouvelle vie    Spider-Man s'accroche en haut du box-office    Marwan Hamed, lauréat du Festival du film arabe    Mohamed Salah à nouveau élu joueur africain de l'année par la BB    Allemagne : Achraf Hakimi, un «élément clé» du Borussia Dortmund    Africa Gaming Fest : Le premier événement du genre en Afrique avec un Cash Prize de 150.000$    Vidéo – Coupe de la CAF : Les cinq buts du Raja face au Cercle Mberi Sportif du Gabon    En vidéo – Moulay El Hassan préside la finale de la Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mamda - MCR : Nées le même jour…
Publié dans Finances news le 31 - 05 - 2007


* A elles deux, elles ont soufflé… 140 bougies.
* Deux mutuelles qui se développent dans un contexte souvent difficile.
A elles deux, elles ont 140 ans. Si la Mutuelle Agricole Marocaine (Mamda) peut se targuer d’avoir fêté ses 40 balais (sans prendre une ride), que dire alors de la Mutuelle Centrale de Réassurance, basée à Paris qui, elle, a soufflé ses 100 bougies ?
A événement exceptionnel, cérémonial exceptionnel donc. Aussi, pour la circonstance, les Présidents de ces deux institutions ont décidé de mettre à profit le hasard du calendrier pour célébrer, dans la communion, leur anniversaire. L’ambiance était certes festive et conviviale (cela va de soi), ce qui n’a pas pour autant empêché Abed Yacoubi Soussane (Mamda) et Gilles Dupin (MCR) de manifester leur volonté manifeste d’imprimer une dynamique autrement plus soutenue aux relations qui les unissent et de continuer à œuvrer pour le développement de la mutualité à travers le monde.
40 ans, c’est peu et beaucoup à la fois. C’est beaucoup quand on essaie de se souvenir qu’un certain 27 mai 1963, la Mamda a obtenu du ministère des Finances son agrément en tant qu’organisme privé d’assurance. Mais c’est peu au regard du secteur dans lequel elle évolue, soumis à de fortes mutations auxquelles il a fallu constamment s’adapter pour pouvoir l’accompagner valablement. Un pari visiblement réussi pour cet établissement qui a généré à ses débuts un «modeste» chiffre d’affaires de 3, 5 MDH. Aujourd’hui, le Groupe brasse avec fierté 700 MDH, avec un actif réévalué de 20 Mds de DH. Mieux : tout cela a été réalisé à la faveur des seules performances du Groupe, sans avoir eu besoin de recourir à un financement extérieur. Des réalisations qui ne semblent pas, pour autant, assouvir ses besoins de développement, et ce d’autant plus qu’il envisage de «renforcer sa position sur le marché national, notamment par la réalisation d’une union entre la Mamda et la MCMA».
Pour sa part, la MCR, certes plus vieille (ne dit-on pas que c’est dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes ?), s’inscrit dans la même dynamique de développement, tout en réalisant de très bonnes performances (consolidation des fonds propres et réserves de la société), dans un contexte parfois difficile, notamment durant les années 2001 et 2002 où la plupart des réassureurs français avaient vu leur solidité financière fragilisée.
Avec un passé riche d’un siècle de mutualisme, la MCR a ainsi pu consolider sa position sur le marché français, réalisant en 2006 un chiffre d’affaires de 230,8 millions d’euros et un résultat net de 22,3 millions d’euros.
Notons que la MCR est née en 1907 sous forme d'une Caisse mutuelle de réassurance contre la grêle. Elle est un assureur mutuel ayant une activité de réassurance. A l'origine de Monceau Assurances, Fédération de sociétés et de mutuelles d'assurance, elle en est le pilier et le réassureur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.