À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Futsal/Amical : choc de titans entre le Maroc et le Brésil    Signature d'un accord de transport aérien entre le Maroc et l'Arabie saoudite    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    L'OCDE dresse un tableau sombre de l'économie    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Nabila Rmili dit stop aux charrettes à Casablanca, la Toile divisée (PHOTOS)    Classement FIFA. Le Maroc monte d'un grade    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La FRMG énumère les mérites du sacre    Pénurie d'enseignants : L'Unesco tire la sonnette d'alarme    Saisie de haschich, cocaïne, comprimés psychotropes et de colle à dissolution à Marrakech    Marrakech : Une soirée arrosée qui tourne mal    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Coup d'envoi de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    Yom Kippour : Cérémonie religieuse en mémoire à Feu SM le Roi Mohammed V et Feu SM le Roi Hassan II    Censure de Ferhat Mehenni sur CNews : l'ambassade de France au Maroc «se fout de la gueule de qui au juste ?»    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    L'Algérie procède à l'usage abusif des lois antiterroristes pour réprimer la société civile (ONG)    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Evénements du « Boulevard »: ce qu'a dit la maire de Casablanca    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Maroc : les administrateurs de la BAD saluent les progrès du pays en matière de développement    La revue de presse du jeudi 6 octobre    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Musique : Gnaoua, je t'ai dans la peau !
Publié dans Finances news le 18 - 11 - 2020

Elle nous pétrifie, cette musique sensuelle et très attachante. Essaouira transe, Mogador chavire. Gnaoua a retrouvé sa partenaire souirie et n'a plus l'intention de desserrer son étreinte. «Alla a Soudane» de Moktar Gania & Gnawa Soul en est la formule magique.


Fils du grand maâlem Boubker, frère de feu Mahmoud et petit-fils du feu gnaoui Ba Massoud, Moktar Gania est (re)devenu une star; les enceintes – aujourd'hui – résonnent au son d'Alla a Soudane. Un son réarrangé avec Yacine Ben Ali et Anouar Ben Brahim, et remixé par le Philadelphien Ben Arsenal qui a su rester fidèle au groove gnaoui.

Dans le dessein de toucher d'autres horizons, Moktar Gania, le regard caché derrière des wayfarer, s'évertue à décloisonner les genres en alliant gnaoua et musiques du monde. Guembri, qraqeb, tama, guitare, clavier, beats et effets permettent à chacun de se donner toutes les libertés et, dans ce cas précis, en toute égalité dans la fraternité gnaouie, soli et impros partagées.

C'est dire qu'Essaouira redécouvre avec enthousiasme un genre musical dont elle a contribué à faire la fortune. D'autant qu'une formidable histoire d'amour lie la ville à cette musique insaisissable, cadencée, mélancolique – et répétitive.

La ville a été et demeurera une grande capitale des Gnaouas. Leur rite dans sa forme la plus aboutie est dépisté à Essaouira. A en croire les connaisseurs (et au risque de voir s'étrangler les puristes du Merssaoui et Marrakchi…). Mais ne dites pas que vous l'avez lu dans Finances News. Inventez plutôt une confidence entendue dans la moiteur de Zaouia Sidna Boulal.

«Pour la grande part, les Gnaouas sont les descendants soit de ces esclaves noirs emmenés du Soudan par les sultans saâdiens, soit de cette garde noire qui veillait sur le sultan Moulay Ismaïl et qui s'est dispersée après sa mort à travers villes importantes et ports prospères, ou de ces tirailleurs sénégalais enrôlés par l'armée française à l'époque coloniale. Constituant une confrérie fortement implantée à Marrakech, Essaouira et Casablanca, ils ne disposent pas de temples, à l'exception de la zaouia Sidna Boulal, bâtie par les Gnaouas d'Essaouira, au matin du XXe siècle, sur un terrain offert gracieusement par une famille aisée de la cité bleu azur», écrit Et-Tayeb Houdaïfa.

Forts de cette énorme richesse souirie, Moktar Gania & Gnawa Soul ont eu l'excellente idée de faire revivre cette musique – saga musicale – avec Alla a Soudane, une chanson qui parle de la délivrance et la grâce de Dieu et rend hommage aux quelques tribus africaines : Haoussa, Foulane, Soudane, Bambara.

«A Allah soudan, laâfou (ô Dieu du Sudan délivre-moi) / Allah foulan, laâfou (Dieu de Foulan délivre-moi)… ». Allez-y, écoutez-le ! Et si ce n'est pas suffisant, prolongez votre plaisir, nourrissez votre mélancolie par le clip qui lui a été dédié.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.