Botola : Le Wydad de Casablanca s'impose à domicile face à la RS Berkane    Bab Sebta : mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 39 000 euros    Le crédit bancaire progresse de 3,6% au T2-2022 (BAM)    La CEDEAO suit avec une « grande préoccupation » l'évolution de la situation au Burkina Faso    Covid-19: 11 nouveaux cas, plus de 6,81 millions de personnes ont reçu trois doses du vaccinCovid    Jazz au Chellah : Dock in Absolute et Ernesto Montenegro Quintet étalent leurs talents    Premier League: Haaland et Manchester City se régalent contre United    Présidentielles au Brésil: Bolsonaro confiant, Lula appelle à la paix    Casablanca / L'Boulevard : Des débordements entachent la joie des festivaliers    Skhirate-Témara : 700 bénéficiaires d'une caravane médicale    Les liens historiques entre le Maroc et le Pérou ne peuvent être altérés par des positions volatiles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc s'incline face au Brésil    L'Boulevard envers et contre tout !    Migrants : quatre morts et vingt-neuf disparus au large des Canaries    le ministère des Affaires étrangères met une cellule de suivi et des numéros de téléphone à la disposition de la communauté marocaine    Prévisions météorologiques pour le lundi 03 octobre 2022    Conférence autour du livre «Tifawin» de Khadija Rchouk    Vidéo : Quand Tarab Ambassadors fête comme il se doit la fête d'Al Mawlid    Insolite : Le prince moulay Hicham pousse la chansonnette dans la rue    Le Maroc en quête des drones chinois "Wing Loong II"    La Libye s'oppose au projet de gazoduc transsaharien porté par l'Algérie    Guelmim : Journée d'étude sur la problématique de la gestion des ressources hydriques dans la région    Le FACDI, un incubateur pour le développement de la coopération Sud-Sud    Migrants clandestins : les familles des disparus haussent le ton    Le Maroc compte présenter sa candidature    Marc Lasry, le Marocain copropriétaire de la franchise NBA des Bucks veut racheter l'Inter Milan    Burkina Faso: sous fond de rivalité entre la Russie et la France    L'armée ukrainienne reprendra d'autres villes du Donbass « dans la semaine à venir », affirme Zelensky    Quelle culture voulons-nous ?    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi    Nigeria : l'ARM participe à la 2ème conférence du Réseau des gouvernements infranationaux d'Afrique    Falsification de visas : Arrestation d'une vingtaine de membres d'un réseau criminel    «Crise cardiaque.... Chaque minute vaut une vie»    Le FNUAP salue les progrès du Maroc    Le Maroc au CPS de l'UA: Une consécration de la confiance dont jouit le Royaume    Un témoignage du Bâtonnier Abdelaziz BENZAKOUR    Mohamed Joudar succède à Sajid à la tête de l'UC    Signature d'un Mémorandum d'Entente entre l'ARM et le Forum des Gouverneurs du Nigéria    Renouvellement du Conseil national de la presse : le torchon brûle entre la Fenajic et le gouvernement    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite    Israël : une cellule locale de l'Etat islamique démantelée    Art et culture : Une Fondation pour El Jadida    Le ministère ne se chargera plus des équivalences des diplômes obtenus à l'étranger    Prêt-à-porter. Camaieu Maroc dans la tourmente    Semaine dans le rouge pour la Bourse de Casablanca    Clôture en apothéose à Dakhla de "Prince Héritier Moulay El Hassan Kitesurfing World Cup 2022"    L'Ambassade du Maroc met en place une cellule de suivi de la situation au Burkina Faso    CHAN-2022 (tirage): Le Maroc hérite du Soudan, Madagascar et Ghana    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le détournement des aides humanitaires destinées aux camps de Tindouf se poursuit (expert européen)
Publié dans 2M le 13 - 07 - 2020

Le spécialiste en droit européen et l'avocat au barreau de Bruxelles, Stéphane Rodrigues a affirmé que le détournement de l'aide humanitaire destinée aux populations séquestrées dans les camps de Tindouf se poursuit.
M. Rodrigues, qui était l'invité de l'émission "Europe-Afrique" diffusée par Medi1TV, a indiqué à cet effet que les mesures de contrôle adoptées par la Commission européenne (CE) pour mettre fin à ces détournements se sont avérées inefficaces, rappelant que le rapport de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF) de 2007 avait recommandé à la CE de prendre des mesures fortes pour faire cesser les détournements.
"Il serait utile de vérifier si les mesures que la Commission (européenne) dit avoir adopté, depuis lors, ont été appliquées et surtout se révèlent efficaces ou non", a-t-il dit.
L'OLAF a conclu que le détournement des aides humanitaires destinées aux camps de Tindouf permettait aux personnes impliquées dans ces opérations de s'enrichir, a poursuivi le spécialiste en droit européen, affirmant que l'hypothèse de détournement par le polisario de ces aides pour acquérir des équipements militaires "pourrait s'avérer exacte" "au regard du développement de l'armement du front".
L'OLAF indique noir sur blanc que la principale cause du détournement provient du manque de recensement officiel du nombre de bénéficiaires de l'aide, a-t-il relevé, ajoutant que "si vous sur-estimez le nombre vous ouvrez des tentations de plus en plus grandes pour les intermédiaires et pour les fraudeurs" pour poursuivre les opérations de détournement de cette aide.
Ce recensement n'est pas seulement une demande de l'OLAf mais une revendication internationale, a-t-il souligné, rappelant dans ce sens la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU de 2015 qui a appelé au recensement au sein des camps de Tindouf.
M. Rodrigues a en outre fait savoir que l'Algérie a instauré un prélèvement fiscal de 5% sur ces aides, tout en refusant de recenser la population de ces camps.
Le spécialise en droit européen est revenu, dans cette émission, sur la situation désastreuse dans les camps de Tindouf et le climat de désespoir au sein de la population qui font d'elle une proie facile pour les réseaux du crime organisé.
Des députés européens avaient déclenché récemment le mécanisme de saisine officielle du parlement européen au sujet du détournement de l'aide destinée aux populations sinistrées de Tindouf .
Un projet de résolution, déposé récemment par des membres du parlement européen, dénonce la poursuite de cette fraude et appelle à un audit de l'aide européenne détournée. La résolution demande également à l'UE d'auditer l'utilisation de l'aide humanitaire européenne par le "polisario".
Il rappelle qu'un rapport de l'OLAF rendu public en 2015 "constatait des détournements de l'aide humanitaire octroyée par l'Union européenne au "polisario", notamment pour les besoins d'achat d'armements, ladite aide s'élevant à 105 millions d'euros entre 1994 et 2004".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.