Les démêlés judiciaires de Brahim Ghali se poursuivent en Espagne, Santiago Pedraz Gómez enfonce le clou    Paix et stabilité au Proche-Orient : Blinken salue le « rôle clé » joué par le Maroc    Les ménages marocains vivent avec près de 3 sources de revenu (HCP)    Algérie : le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie et le mouvement Rachad classés «organisations terroristes» par le régime    Aménagement de 250 centres pour accueillir les mineurs migrants en Espagne    Bab Sebta: les autorités espagnoles utilisent des grenades lacrymogènes pour disperser les migrants (VIDEO)    Crise de Sebta: le Maroc rappelle son ambassadrice en Espagne    Déficit budgétaire de 21,4 MMDH à fin avril    Collectivités territoriales: le Maroc obtient un prêt du Japon    Hausse de 3,3% des primes émises à fin mars    FinanceCom devient O Capital Group    Réunion du Conseil de gouvernement: ce qui est prévu    Solidarité totale avec le peuple palestinien pour la défense de ses droits légitimes    Bayt Mal Al-Qods, un engagement indéfectible au service de la résilience de la ville sainte    France : Karim Benzema dans la sélection de Deschamps pour l'Euro    Le Real Madrid a trouvé un successeur pour Zidane    Le cavalier marocain Abdelkebir Ouaddar se classe 3ème    Nouveaux cas, vaccination...: le bilan de ce mardi 18 mai (Maroc/Covid-19)    Alerte météo: il va faire très chaud dans ces régions du Maroc    Direction des prisons: bonne nouvelle pour les familles des détenus    Création de 342 salles d'enseignement préscolaire au titre de 2020-2021    MAScIR conçoit un dispositif pour le dépistage en temps réel et sans réactifs    Le Festival du Cinéma Méditerranéen de Tétouan en format digital    Lancement du concours d'art vidéo «Eye on the Street»    L'œuvre de Michel Ocelot à l'honneur    Clientélisme, surenchère idéologique et démagogie : la recette d'El Habib Choubani pour les législatives de 2021    Deux migrants blessés à la frontière entre le Maroc et Sebta hospitalisés à Tétouan    Le sang des Palestiniens continue de couler    Le département d'Etat américain publie la déclaration tripartite Maroc-Etats-Unis-Israël sur son site    Un chef militaire kurde tué lors d'une opération turque en Irak    Nouvelle édition du Festival du film éducatif pour les enfants des centres d' estivage    "C'est mieux là-bas" de Zouhair Chebbale projeté à Strasbourg    «Miroir de l'âme» : Voyage au cœur de l'univers sensuel de Rajae Lahlou    Younès Belhanda rejoint le championnat saoudien    Les Forces Royales Air renforcent leurs drones    La France efface la dette du Soudan    Dessalement : le marocain Hyrenco propose une technologie à faible coût    Trafic international de drogue : saisie de 1,2 tonne de chira à Boucraa et Gueltat Zemmour    Assurance : Les crèches sommées de jouer la transparence    Les sanctions urgentes à prendre par la FRMF    L'AS Salé représente le Maroc à la 1ère Basketball Africa League    Achraf Hakimi : "Je ne peux pas savoir ce que l'avenir nous réserve"    Destinée aux MRE : L'application de transfert d'argent «Taptap Send» lancée au Maroc    Covid-19 : Le Maroc bien parti pour contenir la pandémie    Casablanca : Des policiers usent de leurs armes pour interpeller des individus agressifs    Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Rabat: Le Café des Oudayas rouvre ses portes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Exemption de visa : Le journal colombien El Tiempo promeut le Maroc comme destination touristique post-pandémie
Publié dans 2M le 10 - 04 - 2021

Après l'exemption de visa pour le Maroc, le quotidien à grand tirage en Colombie El Tiempo a publié, vendredi, un article promouvant le Maroc comme principale destination touristique post-pandémie pour les Colombiens, soulignant la richesse, la diversité et les contrastes de l'offre de divertissement du Royaume.
Sous le titre "Lieux à visiter au Maroc maintenant que vous pouvez partir sans visa", le journal explique qu'"après la signature de l'accord d'exemption de visa pour les Colombiens, entre le Ministère des Affaires étrangères de Colombie et son homologue marocain, les Colombiens n'auront besoin désormais pour voyager au Maroc que de leur passeport".
Cette nouvelle, ajoute la publication, a encouragé de nombreuses personnes à préparer leurs voyages post-pandémie pour le Maroc.
El Tiempo fait observer que parmi les destinations de choix figure Marrakech, "une ancienne ville impériale dans l'ouest du Maroc et un centre économique important avec des mosquées, des palais, des jardins, son médina et des monuments historiques" qui en font une destination touristique prisée.
Le quotidien met en avant également les potentialités touristiques de la ville de Casablanca, l'une des villes les plus connues du Maroc, grâce, entre autres, au film qui porte son nom. Le film sorti en 1942 est considéré comme un chef-d'œuvre qui a contribué à renforcer le rayonnement de la capitale économique.
"Au-delà, c'est une ville portuaire et un centre commercial donnant sur la côte atlantique. L'héritage colonial français de la ville se voit dans l'architecture mauresque, mélange du style marocain et de l'art déco européen", relève la même source, qui s'attarde le "symbole de la ville" qu'est la mosquée Hassan II.
Parmi les villes recommandées par le journal colombien à son lectorat, il y a Chaouen, "la ville bleue considérée comme l'une des plus belles villes de ce pays, en raison de ses maisons blanches et bleues et de la lumière éclatante à longueur de journée" qui inonde la ville.
"C'est pourquoi c'est le lieu idéal pour des milliers de peintres et d'artistes, qui visitent "La Perle du Nord", pour sa beauté captivante et son architecture et ambiance méditerranéennes", note le quotidien.
El Tiempo invite les lecteurs à découvrir aussi la ville d'Asilah, "cette petite ville sur la côte atlantique aux affluents portugais. Les murs qui entourent la vieille ville contrastent avec ses maisons blanches et en font une destination très prisée, surtout en été. Elle est attrayante pour les touristes grâce à ses plages de sable fin sur les rivages de l'Atlantique".
Et le quotidien colombien d'évoquer également les potentialités touristiques d'Ifrane, qui culmine à 1.713 mètres dans les montagnes du Moyen Atlas, ce qui lui confère un climat froid qui influence son urbanisme de style d'Europe centrale, et aussi de Meknès, la ville impériale aux multiples monuments historiques et sites naturels.
Le journal ne manque pas de revenir sur Rabat, "quatrième ville impériale du Maroc, qui a un curieux mélange de tradition historique et modernité", estimant que Merzouga, la porte d'entrée du vaste désert marocain, s'impose aussi comme une destination incontournable du Maroc.
"C'est un joyau très populaire aux yeux des touristes du monde entier. Merzouga est une petite ville située dans le sud-est du Maroc, connue dans le monde entier pour ses beaux paysages et l'immensité de ses dunes", détaille El Tiempo.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.