Une hausse dans les opérations en ligne via cartes bancaires    USA : l'écrivain Salman Rushdie entre la vie et la mort après une attaque à l'arme blanche (VIDEO)    Météo: les prévisions du samedi 13 août    Le dirham se déprécie de 2,47% vis-à-vis du dollar en juillet    E-commerce : 12,8 millions d'opérations pour 4,6 MMDH à fin juin    HCP: près de 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes au Maroc    Jeux de la solidarité islamique : Les athlètes marocains décrochent deux médailles d'or et deux de bronze    Fouzi Lekjaa revient sur les raisons du limogeage de Vahid Halilhodzic    FIFA: le coup d'envoi du Mondial-2022 fixé au 20 novembre    Retraite : L'horizon d'épuisement des réserves de la CNSS se situe à 2038    Arrestation de l'agresseur d'un policier à Casablanca    Canicule au Maroc : Jusqu'à 46°C ces vendredi et samedi    Météo Maroc: persistance du temps ce samedi 13 août    Benzema, Courtois et De Bruyne nommés pour le titre de Joueur européen de l'année    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    E-commerce: 85% des consommateurs au Maroc préoccupés par la protection de leurs données personnelles    Des écologistes plaident pour un changement radical de la politique agricole    L'Algérie rejette la main tendue de SM le Roi    Rabat-Salé-Kénitra: destruction par incinération d'une importante quantité de drogues    L'actrice américaine Anne Heche succombe à ses blessures    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    Transport aérien : Ryanair annonce la fin des billets à 10 euros    Avec sa nouvelle loi sur l'immigration, le Portugal pourrait bénéficier de la main-d'œuvre marocaine    Reportage / Mondial-2022: Un QG unique pour parer aux incidents dans les stades    Liga saison 2022-2023 : Début ce soir avec Osasuna - FC Séville (20h00)    Tennis : Le Maroc passe au Groupe ll de Coupe Davis... One, two, three en Algérie !    Le Maroc compte 5,9 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    Biens culturels volés : Le Maroc adhère à la convention d'Unidroit de 1995    Diagnostic confirmé, Hamid El Hadri souffre bien d'une tumeur cérébrale (PHOTO)    Saad Lamjarred dévoile son tout dernier single « Alacheq Alhayem » (VIDEO)    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    « Pegasus » révèle que 12 pays européens ont utilisé son programme    Le problème des visas pour la France arrive au parlement    Président du parti politique argentin Demos : le Maroc a montré le « cap » d'ouverture sur le Monde    USA/Ohio: Un homme armé tué après avoir tenté d' »entrer par effraction » dans les bureaux du FBI à Cincinnati    Les Marocains deuxièmes bénéficiaires des premiers permis de séjour en Europe en 2021    Nouvelle vision pour les polices marocaine et espagnole    Des journalistes MRE découvrent de près la promotion du service audiovisuel public    Perquisition au domicile de Trump en Floride: Le FBI cherchait des documents liés au nucléaire (presse)    ONU/Ukraine: l'AIEA réclame l'accès à la centrale nucléaire de Zaporijjia    Sécheresse chronique: la Californie veut stocker davantage d'eau    Mohammedia : Coup d'envoi du 5ème Festival du film éducatif pour les enfants en colonies de vacances    Le Polisario en quête d'une sortie honorable pour sa «guerre contre le Maroc»    La revue de presse du vendredi 12 août    Création numérisée : 11,5 millions de dirhams pour cinq cinémas    Mondial 2022: la Fifa entérine l'avancement d'une journée du match d'ouverture    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Maroc, véritable plateforme pour les Affaires et porte d'entrée de l'Afrique pour les firmes polonaises
Publié dans 2M le 26 - 07 - 2021

L'ouverture du Maroc et sa stabilité politique, consacrée par la nouvelle constitution qui a notamment élargi les prérogatives d'un gouvernement responsable, confortent la crédibilité et la confiance des investisseurs étrangers dans la destination Maroc. Des témoignages de représentants de plusieurs entreprises internationales de divers secteurs ont qualifié de "Success Stories" leurs présences dans le Royaume, citant les différents atouts dont dispose le pays et les multiples avantages accordés aux investisseurs désirant faire du business au Maroc.

Fort de sa stabilité et des accords de libre-échange le liant à plus d'une cinquantaine de pays, le Maroc est véritable plateforme pour les Affaires et "porte d'entrée" pour les autres marchés, notamment africains et arabes. Les priorités du secteur industriel au Maroc ainsi que les opportunités d'affaires et de partenariats susceptibles d'intéresser les investisseurs et hommes d'affaires polonais ont été mis en avant, à plusieurs reprises durant cette année, par l'ambassadeur du Maroc en Pologne, Abderrahim Atmoun. Contacté par 2M.ma, le diplomate a insisté sur le besoin d'une collaboration intelligente "gagnant-gagnant entre nos entreprises respectives pour mieux se positionner sur d'autres marchés, notamment africain".

Dans cette optique, il a lancé un appel aux firmes polonaises pour s'installer au Maroc, en particulier dans les provinces du sud qui connaissent une dynamique de développement tous azimuts, afin de profiter de la plateforme industrielle devenue un relais de croissance pour plusieurs groupes de renommée mondiale, grâce à leurs nombreux atouts fiscaux et géographiques.
Les Provinces du Sud sont devenues une zone d'investissements par excellence, a-t-il rappelé, précisant qu'en plus de leurs avantages fiscaux et des mesures incitatives associées, ces trois régions du Sud du Royaume bénéficient d'une situation géographique privilégiée, sont dotées de ressources naturelles exceptionnelles et de multiples atouts touristiques, et abritent des projets d'investissement structurants, comme le nouveau port Dakhla Atlantique, la Technopole de Foum El Oued, ou encore la Zone Industrielle de Boujdour.
Certes, le Maroc peut servir de plateforme vers l'Afrique et le Moyen-Orient aux investisseurs polonais qui veulent rayonner dans cette zone à fort potentiel. L'ouverture économique et la stabilité politique sont les atouts fondamentaux à même de renforcer la capacité de l'économie marocaine à attirer des investissements étrangers. En effet, le Maroc a créé une offre industrielle et de services attractive pour divers secteurs, l'industrie aéronautique et agroalimentaire principalement, et des occasions d'échanges commerciaux "attrayantes", le but étant de satisfaire les besoins des investisseurs dans le cadre de la politique des grands chantiers d'envergure suivie par le Royaume.

Des entreprises polonaises veulent investir dans les provinces du sud
Plusieurs opérateurs et chefs d'entreprises polonais fortement intéressés par les opportunités d'investissement dans divers secteurs porteurs au Maroc avaient matérialisé leur décision d'investir dans les provinces du Sud dans des déclarations signées cette année lors de séances de travail avec l'ambassadeur du Maroc à Varsovie. Il s'agit notamment de Ryszard Wtorkowski, Président de la société LUG, l'un des principaux fabricants européens de solutions d'éclairage professionnelles, Krzysztof Majkowski, Président de la société FLYARGO spécialisée dans la technologie de fabrication d'hélicoptères ultralégers à multiples usages, y compris dans l'industrie sanitaire et agricole, Zbigniew Szkopek, Président de la société ALUMAST, spécialisée dans la production de structures porteuses composites : poteaux électriques, d'éclairage et de télécommunication et Piotr Gapanowicz, Président de la société EV CHARGE, producteur de bornes de recharge pour voitures électriques, Tomasz Gutkowski, membre du Conseil de Surveillance de la société KZWM OGNIOCHRON, spécialisée dans la fabrication d'équipements et de matériels de lutte contre les incendies, Radoslaw Kaczmarek, Directeur financier de la société EMER, spécialisée de la production de graisses liquides animales et de solutions alimentaires riches en protéines et Robert Jedrzejczyk, Associé Gérant du Cabinet d'Avocats RJ & Partners.

Au cours d'une visite effectuée le 1er juin 2021 à Glowno au centre de la Pologne, à des usines de fabrication de conteneurs à usages civil et militaire, de véhicules de pompiers et d'équipements de transport et de logistique, l'ambassadeur du Maroc en Pologne et le président du directoire de Chimide Polska, Krzysztof Teodor Biesiadecki et Zbigniew Siuśta, membre du directoire de la société Zamet-Glowno ont signé une déclaration d'intention pour le lancement d'une unité de production dans les Provinces du Sud, rappelle-t-on.
DR
M. Krzysztof Teodor Biesiadecki a justifié son choix de s'installer au Maroc par «le climat de stabilité dont jouit le Royaume, sa dynamique de développement et les réformes audacieuses lancées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI».
Le géant polonais de l'éclairage public LUG, l'un des principaux fabricants européens de solutions d'éclairage professionnelles, a signé le 21 janvier 2021 à Zielona Gora (à l'ouest de la Pologne, près de la frontière allemande), en présence de M. Atmoun, une déclaration d'intention d'investissement dans les Provinces du Sud du Royaume.
«Nous tenons à souligner que la poursuite de l'expansion internationale compte parmi les priorités stratégiques de notre entreprise et dans ce contexte, le Maroc -notamment grâce à sa situation économique stable, la haute qualité de l'infrastructure et au nombre important de projets dans lesquels nos produits pourraient potentiellement être utilisés- constitue sans aucun doute une orientation intéressante pour notre développement», a déclaré Ryszard Wtorkowski à cette occasion.
Sur un autre dossier, le président du conseil d'administration de la société polonaise FlyArgo, Krzysztof Majkowski, a souligné que l'entreprise spécialisée dans la fabrication d'hélicoptères ultralégers, a choisi d'investir dans les Provinces du Sud, eu égard à la stabilité politique du Royaume du Maroc.

A l'issue d'une réunion de travail avec l'ambassadeur du Maroc en Pologne, et Janusz Muzal, membre du conseil d'administration de cette société de droit polonais, Krzysztof Majkowski a expliqué que le choix de l'entreprise d'installer une usine au Maroc est principalement dû à sa stabilité politique, sous le leadership du Roi Mohammed VI, et à l'environnement propice à l'investissement qu'offre le Royaume.
Au cours de cette séance de travail, une déclaration conjointe a été signée, afin d'entreprendre les démarches nécessaires en vue de l'installation de FlyArgo au Maroc.
Pour rappel, FlyArgo est spécialisée dans la technologie de fabrication d'hélicoptères ultralégers à multiples usages, y compris dans l'industrie sanitaire et agricole.
Durant le même mois, le Fonds d'investissement polonais MRP FIZAN, qui opère dans divers secteurs d'activité (aviation, informatique, télécommunications...) avait annoncé sa décision de construire, au Maroc, une usine d'assemblage de gyrocoptères et d'hélicoptères ultra-légers.
Lors d'une rencontre de l'ambassadeur du Maroc à Varsovie avec des opérateurs économiques polonais, qui s'est déroulée dans une unité de produits et services pour l'industrie électronique en Europe centrale et orientale, le Président du directoire de RENEX Group, l'une des entreprises opérant dans le secteur des nouvelles technologies en Pologne et plus largement en Europe de l'Est, Predrag Topic s'est dit très intéressé par les opportunités qu'offre le Royaume et souligné les atouts de stabilité politique et le développement économique que connaît le Maroc grâce aux réformes audacieuses menées par SM le Roi Mohammed VI.
En mai 2021, lors d'une rencontre avec Abderrahim Atmoun, en présence des représentants du groupe d'amitié au Sénat et de la Diète de la république de Pologne (chambre basse), la présidente du groupe d'amitié au Sénat polonais, Joanna Sekula et le vice-président du groupe Aleksander Pociej qui est également Président du groupe PPE à l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe ont salué la dynamique que connait le Royaume à la faveur des chantiers de développement initiés sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI. Ils se sont également félicités de l'élan que connaissent les relations entre le Maroc et la Pologne.
Ils ont rappelé le grand intérêt porté par les entreprises polonaises pour le marché marocain et plus particulièrement dans les provinces du Sud qui ont connu ces dernières années un important développement économique et social, mené sous le leadership de SM le Roi.
DR
A souligner que plusieurs entreprises polonaises fortement intéressées par les opportunités d'investissement dans divers secteurs porteurs au Maroc avaient fait part de leur intention d'investir dans les provinces du Sud dans une déclaration signée au cours de cette année.
Les représentants de ces entreprises avaient justifié leur décision en mettant notamment en avant le rôle joué par le Royaume dans la stabilité de la région, grâce à la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, la position géographique du Maroc aux portes de l'Afrique, ainsi que le partenariat privilégié et stratégique avec l'Union européenne.
L'ambassadeur du Maroc à Varsovie a confié à 2M.ma que le déplacement au Maroc d'une délégation de chefs d'entreprises polonais, qui était prévu en mai dernier mais reporté à cause du Covid-19, est programmé à partir de la mi-septembre prochain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.