Suède : le gouvernement Löfven emporté par une motion de censure    Les partis politiques appelés à mettre fin à la charité électorale    Yassir Maroc signe un accord de coopération avec Huawei    Saint-Gobain Développement Maroc devient Saint-Gobain Maroc    Corée du Nord: le représentant spécial des Etats-Unis propose une rencontre    Championnats panarabes d'athlétisme : suprématie marocaine avec 31 médailles    Résultat du Bac 2021: un taux de réussite de 68,43%    Baisse des prix : La Santé publie une nouvelle liste de 46 médicaments    Livrée dans les délais prévus : La CMC de Souss-Massa ouvre ses portes en septembre prochain    Hôtellerie : Kenzi offre des réductions jusqu'à 30% pour tous les Marocains    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Marché des changes (10-16 juin): le dirham se renforce face à l'euro    Permis de conduire: tout ce qu'il faut savoir sur les changements en vue    Indice de démocratie : l'Algérie est un des pays dominés par des «régimes autoritaires»    Elections professionnelles : L'UMT confirme, le syndicat du PJD régresse    Liga: le Rayo Vallecano retrouve la première division    Tennis : La Tunisienne Ons Jabeur remporte son premier titre à Birmingham    Coupe de la CAF : le Raja de Casablanca et Pyramids se neutralisent    Patrice Motsepe : Rendre la CAF plus compétitive et autosuffisante    Youssef Aït-Bennasser en discussions avec un club italien    Guterres reconduit, les félicitations de Sa Majesté le Roi    France: trois blessés dans l'effondrement de deux immeubles    Prévisions météorologiques pour le lundi 21 juin 2021    Grève de la faim : l'administration pénitentiaire nie les allégations d'un détendu    Maroc-Espagne: Gonzalez Laya toujours confiante pour une sortie de crise    L'Opinion : Coup de semonce pour le PJD    Ismail Ould Cheikh Ahmed :«sur le Sahara, la Mauritanie ne joue pas un rôle de médiateur, mais elle maintient sa position de neutralité positive»    La coopération militaire est «illimitée» et riche en opportunités    Régionales françaises : la droite s'accroche, la droite dure moins vigoureuse que prévu    ONU: adoption d'une résolution condamnant le putsch en Birmanie    Botola D1 : Les FAR et le SCCM bénéficiaires des matches joués samedi    Euro 2020 : Les Allemands se reprennent face aux Portugais (4-2)    Israël : feu vert à une commission d'enquête sur la tragédie du mont Meron    Sri Lanka : ouverture d'une enquête sur des soldats suspectés d'humilier des musulmans    Covid-19: Hausse des cas attribués au variant Delta au Canada    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    Compteur coronavirus : 288 nouveaux cas, 9.375.240 personnes vaccinées    Baccalauréat 2021 : Un taux de réussite de 68,43%    Nador: il sème le chaos et fracasse trois voitures (DGSN)    René-Marc Chikli, Pdt du Syndicat français des Entreprises de Tour Operating :«la décision du Maroc de placer la France sur sa liste A et d'ouvrir ses frontières nous a fait plaisir et nous arrange»    Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine    La littérature, la catharsis, et l'essence de l'humanité    Parution de l'ouvrage «Histoires des Prophètes»    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc porté à la présidence de l'OIAC
Publié dans 2M le 27 - 11 - 2017

Le Maroc a accédé à la présidence de la 22 ème Conférence des Etats Parties à la Convention sur l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) qui a entamé, lundi à la Haye, ses travaux avec l'élection des membres de ses différentes instances et l'adoption de l'ordre du jour.
Le Maroc a été porté à la présidence de cette conférence, à l'unanimité, en la personne d'Abdelouahab Bellouki, ambassadeur du Royaume à la Haye et son représentant permanent auprès de l'OIAC.
Intervenant à l'ouverture de cette conférence, M. Bellouki a salué le soutien des pays africains et la confiance qu'ils ont placée en le Maroc pour présider cette 22 ème session, se félicitant de la place qu'occupe aujourd'hui l'OIAC qui s'était vue attribuer le prix Nobel de la paix en 2013.
Après avoir souligné le rôle de l'Organisation dans la destruction des armes chimiques dans plusieurs pays et l'esprit de dialogue constructif qui marque ses travaux, M. Bellouki a appelé les membres de l'OIAC à persévérer dans leur mobilisation et leurs efforts dans le but d'atteindre l'objectif d'interdiction totale de ces armes dans le monde.
Dans une déclaration à la MAP, M. Bellouki a souligné que l'élection du Maroc à la présidence de cette 22ème conférence et le soutien du groupe africain témoigne de la confiance placée en le Royaume en tant que membre dynamique de l'OIAC et souligne la place de choix qu'il occupe au sein de sa famille africaine.
Cette élection illustre également la priorité qu'accorde le Maroc à l'Afrique dans sa politique étrangère et le rôle capital qu'il joue dans la défense des causes du continent dans le concert des nations, a ajouté l'ambassadeur.
Il a souligné que la présidence marocaine oeuvrera à faire entendre la voix de l'Afrique et à plaider en faveur de l'utilisation de l'industrie chimique propre à des fins de développement et de prospérité des peuples du continent.
La délégation marocaine à cette conférence est composée notamment d'Ismail Chekkori, Directeur des Questions Globales au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, Abdelkader Abidine, 1 er conseiller à l'ambassade du Maroc à La Haye et des représentants des ministères de l'Energie, des Mines et du Développement Durable, de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique et de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau., ainsi que de l'Institut national d'Hygiène, relevant du ministère de la Santé. Il y a lieu de rappeler que le Maroc a contribué activement au processus qui a conduit à l'élaboration puis à l'adoption de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques qu'il a signé en 1993. Après la ratification de la convention en 1995, le Royaume a pris part à toutes les sessions de la Conférence des Etats Parties. Il a été élu en 2015 vice-président de la Conférence et a siégé, au nom du groupe africain, à plusieurs commissions et organes de l'organisation.
Le Royaume a été réélu pour un nouveau mandat de deux ans (2017-2019) au sein du Conseil exécutif de l'OIAC au sein de laquelle il a siégé, au nom du groupe africain, pendant 19 ans. De même, il a été élu en 2016 en tant que membre de la Commission de la Confidentialité et membre du Comité consultatif pour l'éducation et la sensibilisation.
A rappeler que le groupe africain est le plus grand groupe régional au sein de l'OIAC. Composé de 52 Etats Parties à la Convention sur l'Interdiction des Armes chimiques, le groupe africain est représenté par 9 Etats, dont le Maroc, au conseil exécutif de l'Organisation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.