Le Souverain plaide pour une coopération internationale plus conséquente    Sahara Marocain : Bourita reçoit Staffan de Mistura    L'Espagne adopte l'Accord de Marrakech portant création de l'Alliance Solaire Internationale    Campagne agricole 2021-2022 : la superficie récoltée s'élève à 1,2 million d'hectares au 1er juillet    Focus sur les secteurs de l'industrie électrique, de l'électronique et de l'offshoring    Officiel: le derby Wydad-Raja délocalisé et à huis clos    La MDJS remporte la médaille d'or dans la catégorie gaming    Akhannouch souligne les efforts déployés pour la généralisation du préscolaire et la réduction du décrochage scolaire    Akhannouch appelle à accélérer la mise à niveau du système éducatif    La Bourse de Casablanca démarre en bonne mine    Dakar: la RAM signe cinq conventions avec des partenaires au Sénégal    Chaos au Stade de France: trois hommes condamnés    La réforme du système éducatif, l'autre casse-tête du gouvernement    Croissance économique : 0,8% attendue pour le T3 2022 (HCP)    Zone franche à Nador : Une première tranche pour bientôt    La météo pour ce mercredi 06 juillet 2022    L'ancien PDG de l'aéroport d'Alger condamné à 8 ans de prison pour corruption    CAN féminine : Le Maroc bat l'Ouganda et se qualifie aux quarts de finale    Covid-19 : Le ministère de la Santé recommande en urgence une dose de rappel    Maroc : Le Comité CEDAW recommande des avancées égalitaires en arrondissant les angles    Le Groupe AKDITAL lance la Fondation AKDITAL    La FM6E lance Anaboundif, l'appli écocitoyenne pour tous    CAN – Maroc 2022 : Les Lionnes de l'Atlas battent les Grues et se qualifient (vidéo)    L'ONU répond à l'Algérie et au Polisario sur l'annulation des visites de De Mistura au Sahara    BTS : 2.186 candidats réussissent l'examen cette année    CAN féminine: le Sénégal, 1ère équipe qualifiée pour les quarts de finale (VIDEO)    Covid-19: La vague actuelle est une "copie conforme" de la première vague d'Omicron    Série de réunions au Parlement européen à Bruxelles et Strasbourg    Le Wydad s'adjuge le trophée et conserve sa couronne    Dari au Stade Brestois, Laaziri à l'Olympique Lyonnais !    France : L'épreuve de feu pour Borne II    « Epargner aux pays africains d'être sévèrement touchés par la vague inflationniste »    Covid-19: Le Maroc a enregistré 3849 nouveaux cas et 11 décès en 24H    Tunisie: Kais Saied défend son projet de Constitution controversé    Sahara: Nasser Bourita reçoit Staffan de Mistura    Azemmour : La préservation du Malhoune, une priorité...    Non, Dounia Boutazout ne mettra pas un terme à sa carrière    Marrakech. Le groupe espagnol Baiuca fait sensation au FNAP    MOGA Festival revient à Essaouira : Du 28 septembre au 2 octobre 2022    La 17ème édition du festival Timitar du 15 au 16 juillet à Agadir    Harcèlement, viol, chantage... Quand la haute société française bascule dans le gore et demeure impunie    La journaliste Abu Akleh « vraisemblablement » tuée par un tir israélien « non-intentionnel » (Département d'Etat)    Voici le nouvel entraîneur du PSG    Dounia Batma s'offre un relooking (PHOTO)    Condamné à mort, le Marocain détenu en Ukraine saisit la Cour suprême des séparatistes    Une clôture aux rythmes gnaoua    Moussem d'Asilah : Une 43ème édition saison ouvre la saison estivale    Décès de Abdallah Charif El Ouazzani: les condoléances du roi Mohammed VI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La revue de presse du mercredi 25 mai
Publié dans H24 Info le 25 - 05 - 2022

Un plan national de l'eau pour bientôt, l'offre et la demande immobilières en berne ou encore les responsables des douanes qui rencontrent les commerçants des pierres précieuses…, voici les principaux titres de la presse nationale parue ce mercredi 25 mai 2022 :
L'Economiste
Un plan national de l'eau pour bientôt
Face à la sécheresse bien installée et l'accélération du stress hydrique, différents départements gouvernementaux travaillent actuellement sur l'élaboration d'un plan national de l'eau. Celui-ci devra bientôt être soumis au Conseil supérieur de l'eau. Objectif: rationaliser l'utilisation des ressources hydriques. Sur la feuille de route du ministère de l'Equipement et de l'Eau, différentes mesures d'urgence sont déclinées: accélération du rythme d'exécution du programme national d'approvisionnement en eau potable et d'irrigation, dessalement de l'eau de mer, contrats de nappes, lutte contre le gaspillage et vol des eaux ou encore les sociétés régionales multiservices. Le Maroc consomme par an 1 milliard de mètres cubes de plus que les ressources disponibles.
Aujourd'hui Le Maroc
L'offre et la demande immobilières en berne
Le repli de l'offre immobilière se confirme au premier trimestre. Les indicateurs de veille de Mubawab font ressortir une contraction de 3,95% au titre des trois premiers mois de l'année. La demande a suivi quant à elle le même trend baissant ainsi de 1,2% à fin mars, selon le constat établi par cette plateforme. Parmi les indicateurs analysés, on relève le potentiel de croissance dans les villes principales. Se référant au décryptage de Mubawab, les prix ont enregistré une légère hausse au 1er trimestre 2022.
Le Matin
Azoulay: Le succès « planétaire » de la « Start-up Nation », une source d'inspiration
Le succès « planétaire » de la « Start-up Nation » constitue une source d'inspiration pour le Maroc, a affirmé le Conseiller de SM le Roi, André Azoulay, à l'occasion du Forum « Morocco-israel: Connect to Innovate ». Intervenant à la cérémonie inaugurale de ce forum, qui se tient jusqu'au 25 mai à Casablanca, Azoulay a indiqué qu'il s'agit d'un modèle de business totalement inédit qu'Israël a décidé de proposer au Maroc. Et de noter que c'est d'abord un exercice pédagogique permettant d'appréhender la juste mesure de l'innovation dans la dynamique de développement. « Le succès du modèle israélien en matière de technologie et d'innovation n'aura de sens pour nous que si l'on en tire des enseignements à même de nous permettre d'exister pleinement dans ce monde qui fait face à de multiples mutations et transformations qui s'opèrent sous nos yeux », a fait valoir Azoulay.
Les Inspirations Eco
Volaille: les prix flambent...la demande se maintient
Dans les semaines à venir, manger du poulet, un produit largement démocratisé depuis que le Maroc est devenu autosuffisant en viande blanche, risque de devenir un luxe pour de nombreux Marocains. De 15,50 DH à 17,50 DH le kilo à la ferme, le poulet se vend à 20 DH le kilo au marché de détail. Une importante hausse en l'espace de quelques semaines seulement et imputable à l'augmentation des prix des aliments. En réalité, la cherté de l'aliment n'est pas forcément la cause directe de la flambée des prix de la volaille. «Nous obéissons aux lois de l'offre et de la demande et, aujourd'hui, la demande est plus importante que l'offre», explique Jerrari Chaouki, secrétaire général de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole au Maroc.
L'Opinion
Investissement/croissance: aux racines d'un paradoxe marocain
Force est de constater que le Maroc est l'un des pays où l'investissement est le plus élevé. Le Royaume investit 32,2% de son PIB alors que la moyenne internationale ne dépasse pas 25%. Il obtient en échange une piètre croissance par rapport aux pays qui ont autant investi. Il faudra donc comprendre les raisons de ce marasme qui dure encore devant nos yeux. Si l'Etat investit des sommes colossales, le secteur privé n'est pas aussi audacieux, en ne prenant pas assez d'initiative. Les chiffres sont parlants. L'Etat accapare 65% de l'investissement global, soit plus des deux tiers avec une contribution de 16% à la croissance. Par contre, le privé se contente d'un seul tiers. Cette part jugée faible est l'une des raisons qui justifie la faible rentabilité de l'investissement au Maroc, estime Mohammed Jadri, directeur de l'Observatoire du Travail gouvernemental.
Al Massae
Les responsables des douanes rencontrent les commerçants des pierres précieuses
L'Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) a organisé plusieurs rencontres, dans le cadre de la vulgarisation des nouvelles dispositions de la loi se rappportant à la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Ainsi, trois rencontres régionales d'information ont été organisées, en collaboration avec l'Autorité Nationale du Renseignement Financier, avec les commerçants d'œuvres d'art et d'antiquité à Casablanca, Rabat et Marrakech. La Douane a également organisé une rencontre nationale avec les commerçants des métaux précieux et pierres précieuses au siège de l'Administration Centrale à Rabat. L'objectif de ces rencontres est de sensibiliser les personnes assujetties aux obligations légales leur incombant et aux relations les liant à l'Autorité nationale du renseignement financier.
Maroc Le Jour
Rabat: les jumeaux siamois séparés se portent bien
Les jumeaux siamois, âgés de deux mois et qui ont été séparés jeudi dernier, sont en « bon » état de santé, a assuré le chef de la division des urgences chirurgicales à l'hôpital des enfants de Rabat, Pr. Fouad Taibi. « Les jumeaux siamois, qui étaient reliés par l'abdomen, le foie et la partie inférieure de la poitrine, sont en bon état de santé, quatre jours après l'intervention chirurgicale qu'ils ont subie », a déclaré à la MAP Taibi, chirurgien pédiatrique ayant supervisé l'intervention. Le protocole de réanimation des jumeaux a été parachevé, a-t-il précisé, ajoutant qu'ils seront remis à leurs parents demain (mardi, ndlr) ou après-demain.
Bayane Al Yaoum
Le PPS présente une proposition de loi contre le mariage des mineures
Le groupe PPS à la Chambre des représentants a déposé une proposition de loi visant à abroger les articles 20, 21 et 22 de la loi n° 70.03 portant Code de la famille, dans le but de lutter contre le mariage des filles mineures. Le texte fixe l'âge du mariage à 18 ans et ne prévoit aucune dérogation à cette condition. Cette proposition de loi vise également à mettre un terme au phénomène du mariage des mineures, en raison de ses conséquences négatives sur ces enfants, leurs familles et la société, étant donné les effets psychologiques, sanitaires, sociaux et économiques qu'il a sur les mineures, qui se trouvent obligées d'assumer la responsabilité de la gestion d'une famille alors qu'elles sont encore enfants.
Libération
Tourisme: Un nouveau vent pour la croisière
Avec le nouvel élan que prend le tourisme national, un vent d'optimisme souffle sur le secteur de la croisière qui, après au moins deux années de chaos, espère enfin retrouver des couleurs, de quoi booster la dynamique économique de certaines régions du Royaume. La reprise des activités des compagnies maritimes et celles des navires de croisières dans le monde entraînera dans son sillage la redynamisation de la croisière au Maroc connu par ses belles escales maritimes. Fin avril dernier, un premier navire de croisière a accosté au port de Tanger ville, une bonne nouvelle annonçant la reprise de l'activité touristique dans cette infrastructure portuaire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.