Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



CIRCONSCRIPTION ELECTORALE SBATA BEN M'SIK : En tournée avec Karim Ghellab
Publié dans La Gazette du Maroc le 31 - 07 - 2007

En pleine campagne électorale, Karim Ghellab s'est entouré d'une équipe professionnelle, d'une méthode de travail rigoureuse et surtout d'un bilan national et local reluisant. Le tout, pour convaincre les 173.000 électeurs de la circonscription Sbata Ben M'sik de voter pour sa liste, celle de l'Istiqlal, dont le symbole est la Balance.
Le siège central du secrétariat provincial du parti de l'Istiqlal à Sbata, a été choisi par Karim Ghellab pour être son quartier général (QG) pour les élections législatives prévues le vendredi 7 septembre. En début d'après-midi, Karim Ghellab, tête de liste pour son parti dans la circonscription de Sbata-Ben-M'sik, est en réunion dans une petite pièce du QG avec son état-major. Habillé de façon décontractée, il paraît serein. Le mur est tapissé de cartes de la circonscription électorale. Il se lève de temps en temps, comme un général qui prépare une bataille et consulte les cartes, repère les quartiers et ruelles, les différents bureaux qui y sont installés… Rien ne lui échappe. De temps en temps, il signe une pile de documents administratifs nécessaires pour organiser une réunion avec les électeurs.
Karim Ghellab reconnaît que les premiers jours de la campagne ont été difficiles, à cause notamment du décès de son père. Mais dès le jeudi dernier, il a pris le taureau par les cornes. Son premier meeting est prévu pour l'après-midi. Karim Ghellab a décidé de procéder de manière méthodique. Il n'est pas question de sortir de manière non programmée pour aller à la rencontre des citoyens. C'est ce que font bon nombre de candidats. Mais cette méthode a prouvé son inefficacité. D'abord, ces citoyens ne sont pas forcément prêts pour écouter des speechs politiques. Face à leur désintérêt, c'est du temps perdu pour tout le monde. Ensuite, ses sorties, que nous pouvons qualifier de populistes, ne permettent pas de lancer de réelles discussions de fond sur le rôle du parlementaire, les soucis des électeurs et comment concilier les deux.
Non ! En bon ingénieur, Karim Ghellab a une tout autre approche. Il planifie, en concertation avec son équipe, une série de rencontres avec les citoyens. «Il ne s'agit pas à proprement parler de meetings électoraux, mais de réunions avec les électeurs. Ils sont entre 30 et 50 et chaque réunion a un ordre du jour préétabli», explique Ghellab.
A ses côtés, des experts en marketing, en communication, des juristes chevronnés. «Je délègue beaucoup», explique Karim Ghellab. Dans les pièces avoisinantes, chacun a une tâche déterminée. Des ordinateurs portables sont connectés à Internet. On planifie les moindres déplacements du Ministre-candidat. Tout est maintenant prêt. On peut passer au travail de terrain.
Ainsi, la première sortie a lieu vers quatre heures de l'après-midi. A bord d'une Peugeot 407, Karim Ghellab quitte le secrétariat provincial de l'Istiqlal et se dirige vers une maison dans le quartier de Sbata. Il est accompagné d'une poignée de militants istiqlaliens. Arrivé sur place, il descend du véhicule et trouve à son accueil trois ou quatre femmes. Elles attendent leur candidat de pied ferme. Et pour cause, cette première réunion est programmée dans une maison de Sbata. A l'intérieur de la maison, il n'y a que des femmes. Une quarantaine environ de tous les âges. Karim Ghellab monte les escaliers de la maison populaire sous les youyous et les cris de joie des femmes. C'est une ambiance festive qui ne semble pas déplaire au candidat istiqlalien. Mais cela ne l'empêche pas d'être pragmatique. L'ordre est évident. La situation des femmes et des jeunes filles. Le candidat istiqlalien prend d'abord la peine de lancer deux petits films, l'un sur le bilan national de l'Istiqlal, l'autre sur l'activité locale du candidat en sa qualité de Président de l'arrondissement de Sbata. Sur ce dernier point, Karim Ghellab est catégorique : «Nous sommes à mi-parcours du mandat communal et déjà nous avons réalisé plus de la moitié des projets que nous avons promis aux habitants de Sbata». En effet, des projets nécessitant 75 millions de Dhs ont été programmés dans cet arrondissement, dans des domaines comme les infrastructures de base, le social, le sport…
Autre particularité de cette circonscription : au sein de sa population, il y a un nombre considérable de travailleurs dans le secteur des transports. C'est un détail important, puisque Karim Ghellab assure que les réformes qu'il a entrepris en tant que ministre, n'ont absolument pas affecté sa popularité.
questions à Karim Ghellab
3


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.