"Les Impériales 2022" célèbre les marques, les agences et les campagnes qui ont brillé en 2020 et 2021    Sécurité : Hammouchi reçoit le chef de la police en Mauritanie    Sécheresse : Le Maroc suspend la subvention des cultures de pastèque et d'avocats    Maroc-UE : Entretien téléphonique entre Ursula von der Leyen et Aziz Akhannouch    Lions de l'Atlas: le moment où Ziyech a failli marquer contre le Paraguay (VIDEO)    Le Chef du gouvernement s'entretient au téléphone avec la présidente de la Commission européenne    "Le bleu du caftan" représentera le Maroc dans la présélection des Oscars 2023    Sortie du Trésor à l'international : Les conditions "de plus en plus difficiles" (Jouahri)    Botola Pro D1 et D2 : Le programme    le prince héritier Mohammed ben Salmane nommé Premier ministre Politique    Santé : Un contrat-programme pour la création de près de 16 000 emplois industriels au Maroc    Maroc – Paraguay : Composition officielle des Lions de l'Atlas    Murcie : La sélection du Maroc U20 de football s'impose face au Chili    Tanger-Med: saisie de pièces en or d'une valeur de plus de 500.000 dirhams    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Santé : le Groupe AKDITAL met en service sa 12éme infrastructure de santé à Sidi Maarouf    Abdellatif Hammouchi reçoit le patron de la Sûreté nationale en Mauritanie    فيروس كورونا : الحالة الوبائية تتميز بانتشار جد ضعيف للفيروس بالمغرب    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Nul fou mais en trompe-l'oeil entre Angleterre et Allemagne    Le Conseil de la concurrence dénonce l'absence de toute concurrence sur les prix et la forte concentration du marché    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Questions à Yasmean, DJ marocaine: «Je joue des genres électroniques différents et «pointus»»    Béni Mellal: plusieurs blessés dans un terrible accident d'autocar (PHOTOS)    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Ukraine : les «référendums» auront des «conséquences» sur la sécurité des régions annexées, dit le Kremlin    Sitel Group et Majorel abandonnent leur projet de fusion    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    La Bourse de Casablanca démarre dans le vert    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    Le Malawi élimine le trachome, une maladie tropicale qui provoque la cécité (OMS)    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Il sera au festival de Rhamna : Ammouri Mbarek Le troubadour
Publié dans La Gazette du Maroc le 13 - 03 - 2009

Ammouri Mbarek est à l'affiche d'Awtar, 1er festival culturel du Haouz
qu'organise la Fondation Rhamna pour le Développement Durable du 26
au 29 mars 2009 à Benguerir. Portrait
Natif d'Irguiten, village à l'ombre du Haut-Atlas, dans la région de Taroudant en 1951. Le décès brutal de ses parents le contraint de rejoindre la maison des enfants Lalla Amina. Un orphelinat tenu par les bonnes sœurs franciscaines Deux Marie. C'est là qu'il reçut ses premiers cours de chant et toucha pour la première fois à une guitare, unique instrument à la disposition des jeunes au foyer de l'orphelinat. Il faisait partie de la chorale qui, pendant les randonnées, les fêtes de fin d'année ou du nouvel an, chantait « Frero jaquot », « Sur le pont d'Avignon », ainsi que des textes écrits et composés par l'une des sœurs. Adolescent, il animait les fêtes et soirées du collège Ibn Sulaiman Roudani reprenant du Salvador Adamo et autre Enrico Macias. En 1968/69, il abandonna les études pour se consacrer à sa passion. «J'étais instable et le répétiteur me chassait tout le temps de la classe parce que je n'avais pas les 50 DH annuels». S'essayant à l'écriture et à la composition, il lance avec deux amis les «Birds», puis le groupe «The Souss Five» dans l'esprit de la mouvance Ghiwani qui déferla sur les seventies. En 1973 Brahim Akhayat le remarqua au cours d'un mariage à Tiznit chez la famille Lakhsassi. Il lui propose de venir à Rabat pour faire partie d'un projet culturel, la création d'un groupe berbère moderne. Le groupe « Yah », devenu par la suite le fameux «Ousmane» (les éclairs), fut connu grâce à l'une de ses premières soirées privées, un mariage chez Haj Omar, alias « Nass blassa » à Casablanca où il y avait la fine fleur du commerce et de la culture (Ahmed Oulhaj, Akhennouch, Najm abaakil, Abdelkrim Khatib, Abdellah Souiri…).
Le groupe éclate après trois ans d'existence. Ammouri continue son chemin en solo et sort sa première cassette en 1979 avec le refrain emblématique de la plume de Mohamed Moustaoui, « Tizwit, nera nek dim nmun » (abeille, je désire t'accompagner). Tel un troubadour de la trempe de Haj Belaid ou un Bob Dylan, la guitare en bandoulière et les semelles au vent, il erre sur les routes du Maroc et de l'étranger. Trois fois l'Olympia, la Mutualité, le théâtre des Amandiers en France, l'Université Libre de Belgique, le théâtre Rasa en Hollande, les Etats-Unis, le Canada…En 1985, il crée et compose, à l'occasion du premier festival de la chanson marocaine à Mohammedia, «Gennevilliers», arrangée par Ahmed Khachan et chantée en compagnie d'un orchestre symphonique sous la direction d'Ahmed Awatif. La chanson, écrite par Ali Azayko traitant du thème de l'exil, décroche le troisième prix. Pas moins de dix albums de Ammouri sont sur le marché dont le dernier porte le titre
d'«Afoulki » (2006), beau en Tachelhit, à l'image de son étonnant parcours. ■


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.