Un Monde Fou    Coupe Zayed : Le Raja se qualifie pour les quarts de finale    SM le roi Mohammed VI reçoit Antonio Guterres au palais royal de Rabat    La folle équipée du Raja de Casablanca    Un couple marocain meurt dans l'incendie d'un bâtiment en Italie    Hausse du nombre de travailleurs migrants à l'échelle mondiale    Foire régionale des produits du terroir, du 14 au 17 décembre à Taza    L'APRAM célèbre ses 20 ans d'existence    La Cour béninoise de répression des infractions économiques et du terrorisme menacerait-elle l'Etat de droit ?    Carlos Ghosn, l'empereur déchu de l'automobile    L'Iran déterminé à poursuivre ses essais de missiles    Divers    Madrid menace d'assumer le maintien de l'ordre en Catalogne    La commission des accords commerciaux du Parlement européen emboîte le pas à celle des affaires extérieures : Une évidence    Marcelo Gallardo Stratège et idole de River Plate    Valverde : Nous voulons aider Dembélé    Ronaldo : J'aimerais que Messi vienne en Italie    Rkia Derham : L'accord sur la ZLEC, un pas prometteur    Le secret de la longévité des tortues géantes des Galapagos    Rencontres de concertation au sujet des colonies de vacances    Lancement à Kénitra d'un modèle de classes d'enseignement préscolaire    « Ou ana ? », la campagne en faveur des mères célibataires    Insolite : Bague perdue    L'OCP Policy Center devient le "Policy Center For The New South"    Azoulay appelle les Souiris à s'enquérir des intérêts de leur cité    Open Innovation 2018 : BMCI s'engage avec 3 startups à l'issue de son programme    Fès : Convention pour la création d'"une école de deuxième chance" dans l'ancienne médina    Khashoggi désigné "personnalité de l'année" par le Time    Une secousse sismique a été ressentie à Al Hoceima    Migrations: Présentation à Marrakech d'un Manifeste sur les droits des femmes    «Si Dieu nous prête vie» de Intissar Haddiya présenté à Casablanca    Une exposition dédiée à sa «période africaine» : A la rencontre de Mohammed Kacimi au MuCEM de Marseille    Le Festival «Le Morocco Adventure Film» se déroulera à la Villa des arts de Rabat    Cinq grandes professionnelles du cinéma créent la Fondation Tamayouz    Comment l'affaire Hamieddine met le PJD dans la tourmente ?    Afrique. L'intégration des marchés financiers s'impose    Raja-Al Ismaily en 16è de finale retour de la Coupe arabe des clubs champions : Un match sous haute pression    L'ONU aurait besoin de 5 milliards de dollars pour le Yémen    Maladies professionnelles. La stratégie prend forme    Conférence intergouvernementale sur la migration à Marrakech    Bourse. Les transactions en baisse au cours du troisième trimestre    Gilets jaunes, Les mesures prises par Macron    Salé : Arrestation d'un individu impliqué dans un accident de circulation mortel sous l'effet de l'alcool    Le Wyadad et le Hassania en tête    Raja: apaiser la tension du staff technique    Décès à Marrakech de l'icône de la chanson populaire marocaine Hamid Zahir    «Sabah wa Massa» ou l'amour entre vérité et mensonge    Edito : Défenseur de migrants    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des consécrations méritées
Publié dans La Gazette du Maroc le 28 - 07 - 2003

Sa Majesté Mohammed VI a reçu, mardi 10 septembre au Palais Royal de Tétouan, plusieurs personnalités et cadres
de l'Etat que le Souverain a nommés à de hautes fonctions. Un rappel des nominations les plus significatives.
Ahmed Lahlimi, Haut commissaire au Plan
Le retour du stratège
Ahmed Lahlimi est né en 1939 à Marrakech.
Il est réputé pour être l'architecte qui a activement contribué à la mise en place du premier gouvernement d'alternance de l'histoire du Maroc. Dans ce cadre, il a occupé les fonctions stratégiques de ministre délégué chargé des Affaires générales du gouvernement, auprès du Premier ministre Abderrahman Youssoufi, de mars 1998 à novembre 2002. Parallèlement, il avait été nommé en septembre 2002 ministre de l'Economie sociale, des PME/PMI et de l'artisanat. Les compétences multidisciplinaires d'Ahmed Lahlimi sont mondialement reconnues, et des institutions internationales font appel à ses consultations notamment la FAO, le FIDA et le FMI. Un tel cursus ne pouvait être longtemps tenu à l'écart des efforts en vue du développement du pays.
Abdelaâdim Lhafi, Haut commissaire aux Eaux et forêts et à la lutte contre la désertification
L'homme de terrain
Le spécialiste du domaine agro-pastoral retrouve ses repères. Hormis son passage en qualité d'ambassadeur du Maroc en Allemagne (de septembre 1999 à septembre 2003) Abdelaâdim Lhafi a, en effet, fait toute sa carrière dans l'administration de l'agriculture, notamment au poste de Secrétaire général de ce ministère (1993-97) puis de Secrétaire d'Etat chargé de la Mise en valeur agricole (août 1997 à mars 1998). Titulaire du doctorat vétérinaire de l'Université de Toulouse, Abdelaâdim Lhafi dispose également d'une solide expérience internationale pour avoir eu à traiter d'importants dossiers (négociations du GATT, avec le FIDA, la BAD, la BIRD …). Avec la sécheresse et les menaces de toutes sortes qui planent sur nos forêts et sur l'environnement en général, Lhafi est assurément l'homme qu'il faut à la place qu'il faut.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.