Kénitra: des motards utilisent leurs armes de service pour arrêter un récidiviste    Création d'un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Installation des agents d'autorité nouvellement nommés    Tanger : Un centre d'accueil pour la diaspora marocaine    Remaniement: Divisions de la majorité et compétences rares    Le Japon affiche de nouvelles ambitions africaines    Fête de la Jeunesse: Fini les cérémonies officielles…    Un Conseil de gouvernement jeudi prochain    Insolite : Mystérieux bienfaiteur    La Bourse de Casablanca clôture juillet en bonne mine    Le taux moyen de remplissage des barrages avoisine les 57% au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Création d'entreprises : 50.135 nouvelles entités au premier semestre    Grève de 48 heures des médecins du secteur public    Equipements télécoms : Le processus d'agrément dématérialisé    Télédéclarations: la CNSS s'associe aux banques participatives    Exploration pétrolière: Jeu de chaises musicales sur le permis Anoual    En Libye, la peur de finir à la rue après avoir fui les combats    Réfugiés: Le ras-le-bol des pays voisins de la Syrie, après 8 ans de guerre    Le commerce mondial des marchandises pique du nez au troisième trimestre    Commerce: Trump vante la perspective d'un accord « fantastique » avec Londres après le Brexit    Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage    Hong Kong, passerelle entre Pékin et le monde, malgré l'essor économique chinois    Les utilisateurs d'Instagram pourront bientôt signaler les « Fake News »    Taux négatifs    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT décidé à franchir le tour préliminaire    Fouzi Lekjaa Objectif : Qualifier l'EN au Mondial et au dernier carré de la CAN    Coupe du Trône : Tirage au sort fatal pour au moins sept clubs de la D1    Championnat de Portugal : Adel Taarabt renoue avec Benfica jusqu'en 2022    Kitesurf : Dakhla à l'heure de la 5ème édition de «Dakhla Downwind Challenge»    Athlétisme : Des records du monde en danger    Neymar convoqué pour les prochains matches amicaux du Brésil    Vahid Halilhodzic prend officiellement les commandes de la sélection nationale    De nouveaux ambassadeurs du Qatar et de la Finlande à Rabat    Myrtilles : Cet aliment miracle réduit le risque d'Alzheimer et d'infarctus    Augmentation du nombre de bénéficiaires de l'Entraide nationale    Divers    Fès: L'UEMF s'allie à l'Ecole polytechnique    La Marine Royale saisit 4 tonnes de chira au large d'Assilah    Vol de médicaments de l'hôpital multidisciplinaire d'Azrou : Un récidiviste interpellé    Tanger : Deux arrestations dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort d'une personne    Réhabilitation du cimetière juif d'El Jadida    Le film culte "Apocalypse Now" ressort dans une nouvelle version    Depuis sa cellule, MHD rend un hommage déchirant à Dj Arafat    Une MasterClass pour former les musiciens en herbe    Casablanca: Où sont les autorités et la Cour des comptes?    «Le festival Bab Souss» du 23 au 25 août    Pour présenter ses vœux de l'Aïd Al Adha : Karima Skalli lance «Alhawa rachiki»    Fast and furious : Hobbs et Shaw assurent l'intérim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Le nouveau riche"
Publié dans La Gazette du Maroc le 30 - 06 - 2003


Essai : Kia Sorento 2,5 CRDI Pack
L'univers du 4x4 n'est pas étrange pour le constructeur coréen Kia. Après le succès du Sportage, c'est au tour du Sorento de marquer le pas en ayant des prétentions de rivaliser avec les productions allemandes. Son moteur très moderne et son look de gentil baroudeur sont ses principaux atouts.
Parmi les 160 pays où Kia est représentée, le Maroc symbolise un potentiel important qui manquait à son palmarès. Et si la branche des véhicules utilitaires a été jusqu'à présent représentée par Berliet Maroc, la gamme des voitures de tourisme n'est venue que tardivement. Et c'est la société Gamma Motors qui s'est fixée comme objectif le développement de Kia dans notre pays. D'abord en s'appuyant sur une gamme complète, allant de la voiture moyenne (Rio) jusqu'au gros 4x4 (Sorento), en passant par la berline routière (Optima) ou encore le monospace (Carens). Ensuite à travers une volonté de se donner les moyens qu'il faut pour imposer cette marque dans un marché déjà réparti entre une poignée de "géants". N'empêche qu'avec la force du produit, les dirigeants de Gamma Motors affichent un optimisme sans précédent. Et pour preuve, les chiffres de vente réalisés au courant de ces six mois d'existence et qui dépassent les 300 unités écoulées, prouvent que Kia peut réclamer une place de choix dans le paysage automobile marocain.
Un produit star
Le Sorento complète la gamme Kia aux côtés du Sportage (en fin de vie), tout en marchant sur les plates-bandesdu Hyundai Santa Fe. Malgré l'appartenance au même groupe, les deux modèles ne partagent pas leur plate-forme, le Sorento disposant en effet d'un châssis échelle contre une coque autoportante pour le Santa Fe. Par ailleurs, le Kia est une propulsion et non pas une traction. Les deux modèles sont toutefois assez proches dans l'esprit et se positionnent dans le même segment : SUV (Sport utility vehicle). Par rapport à ses concurrents, le 4x4 de Kia s'impose par sa taille, mais aussi par son regard agressif. La face avant fait un clin d'œil au Lexus RX300 ou encore au Mercedes ML. Cette ressemblance se fait remarquer également dans la vitre de custode et sa découpe caractéristique. Le traitement bi-colore de la carrosserie ainsi que les barres de toit ajoutent un charme indéniable au Sorento. Cette originalité du style ne se limite pas à la ligne, l'habitacle s'apprécie d'abord par la sensation de l'espace procurée par une garde de toit fort appréciable, une habitabilité arrière, parmi les meilleures de la catégorie ainsi qu'une belle vision panoramique. Le tableau de bord et les sièges en velours sont de bonne facture, mais les décorations en faux bois sont un peu trop voyantes. Par contre, l'équipement est au top niveau, avec notamment une bonne installation hi-fi, la climatisation manuelle, le double airbag, le tout électrique et surtout des rangements astucieux comme cette console au plafond pour ranger les lunettes.
Un vrai moteur
La petite merveille du Sorento se cache sous son capot : un 4 cylindres turbo diesel common rail de 140 ch. D'origine Hyundai, ce moteur moderne permet des reprises vigoureuses grâce à un couple important (320 Nm). Sur autoroute, il se comporte aussi bien qu'une berline, malgré un centre de gravité haut et un poids conséquent (près de 2 tonnes), tant du point de vue de l'insonorisation que de l'amortissement. Dans toutes les situations, le Sorento revendique une tenue de route sécurisante. Bien qu'il soit équipé d'un châssis en échelle (gage de robustesse dans le terrain), le Kia absorbe avec aisance les plus mauvais revêtements. La boîte de réduction (un bouton au tableau de bord) et le blocage automatique du différentiel lui permettent de gravir les pentes boueuses aussi bien qu'un Land Rover !
Conclusion. Avec sa ligne craquante, son habitacle lumineux et spacieux, son niveau d'équipements appréciable et sa tenue de route saine, le Sorento dispose d'arguments solides pour convaincre. Il s'affirme sur le marché comme le meilleur rapport qualité/prestations/prix.
Fiche technique
Moteur : 4 cylindres en ligne, 2.497 cm3
Alimentation : turbodiesel Common rail
Poids : 2.055 kg
Puissance : 140 ch à 3.800 tr/min
Couple : 314 Nm à 2.000 tr/min
Dimensions : 4,57/1,86/1,73
Garde au sol : 20 cm
Vitesse maxi : 170 km/h
Conso. Moyenne : 8,5 l/100 km
Prix de vente TTC : 329.000 DH


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.